Par Roger Oakland, traduction par Vigi-Sectes

En 2014, Rick Warren (appelé “le pasteur de l’Amérique”) a été interviewé par l’animateur d’une chaîne de télévision catholique, Raymond Arroyo. L’interview a eu lieu sur le campus de l’église de Saddleback et a été postée sur YouTube par EWTN en avril 2014. Parce que j’avais écrit précédemment en 2013 sur les liens de Rick Warren avec Rome et avec le converti catholique Tony Blair (ancien premier ministre de la Grande-Bretagne), j’étais très conscient que Rick Warren se dirigeait sur le chemin de Rome. Mais ce n’est que lorsque j’ai vu cette interview que j’ai réalisé à quel point il était allé dans cette direction.

Lorsque j’ai écrit le commentaire de 2013 intitulé “A quoi s’attendre avec Rick Warren ?”, j’ai fourni des preuves montrant que Warren et le premier ministre britannique Tony Blair s’associaient avec l’Église catholique romaine pour former un plan P.E.A.C.E. qui mènerait à la création d’une religion mondiale au nom du Christ. Alors que beaucoup de ceux qui ont lu ce commentaire étaient sceptiques quant à l’existence d’une telle connexion entre Warren et Rome, l’interview de 2014 révèle clairement qu’elle existe.

EWTN a fait cette déclaration au sujet de l’interview sur sa station YouTube :

Partie II de notre interview exclusive :
Rick Warren, pasteur de l’église Saddleback en Californie du Sud. Rick parle de l’expansion de son ministère à l’étranger, de la délégation du Vatican qui est récemment venue dans le comté d’Orange pour étudier le style d’évangélisation de son église, et de la chaîne de télévision qu’il se retrouve à regarder le plus souvent et de l’émission qui l’attire1.

Si vous avez accès à l’Internet, je vous recommande vivement de regarder l’intégralité de l’interview de trente minutes, car elle est remplie d’informations qui permettent de mieux comprendre le chemin de Rick Warren vers Rome – un chemin qu’il soutient en fait depuis un certain temps. Par exemple, en 2005, Warren a créé le programme Purpose Driven Life Catholics. Et dans son livre à succès, The Purpose Driven Life (publié en 2002), Warren fait plusieurs références favorables à des catholiques bien connus : page 88 (Frère Lawrence, un mystique catholique) ; page 108 (prêtre catholique et mystique contemplatif, Henri Nouwen et panenthéiste catholique St. John of the Cross) ; et il mentionne deux fois Mère Theresa (pages 125 et 231).

Mais dans cette interview sur EWTN, Warren porte son opinion sur l’Eglise catholique à des niveaux encore plus “élevés” et admet qu’il est en faveur du programme de nouvelle évangélisation de l’Eglise catholique romaine (mis en place pour ramener les “frères perdus” à l’Eglise mère).2

L’interview Warren-Arroyo

Qu’a-t-il dit ? C’est exactement la direction que nous avions prédit qu’il prendrait ! Il sera crucial que les sceptiques entendent et voient cette interview. Ce sont les pensées qui me trottaient dans la tête lorsque j’ai regardé pour la première fois l’interview de Rick Warren et Raymond Arroyo sur EWTN. Les commentaires de Rick Warren en réponse aux questions d’Arroyo étaient stupéfiants. Ils ne laissaient aucune place au doute dans mon esprit – Warren est en marche vers l’unité œcuménique avec Rome, et c’est devenu plus clair que jamais auparavant.

L’interview a commencé par la question suivante posée par Arroyo :

Le livre “Motivé par l’essentiel” (anglais: purpose driven life) est le livre le plus vendu au monde – plus de 36 millions d’exemplaires. Il a été traduit plus que tout autre livre à l’exception de la Bible. Quelle est la clé de ce succès ? Pourquoi tant de gens ont-ils été touchés par ce livre et continuent de l’être?3

À la question d’Arroyo, Warren a répondu :

Tu sais, Ray, il n’y a pas une seule pensée nouvelle dans Purpose Driven Life qui n’ait pas été dite depuis 2 000 ans. Je l’ai juste dit d’une manière fraîche. Je l’ai dit d’une manière simple. Lorsque j’ai écrit Purpose Driven Life, cela m’a pris sept mois, douze heures par jour. Je me levais à 4h30 du matin. J’allais à une petite étude. Je commençais à 5 heures du matin. Je jeûnais jusqu’à midi, et j’allumais quelques bougies, et je commençais à écrire et à réécrire, réécrire, réécrire. Une des choses que je faisais avant d’écrire le livre était, hum, je posais la question : comment écrire un livre qui dure 500 ans ? Par exemple, hum, Imitation du Christ de Thomas Kempis, Pratiquer la Présence de Dieu de Frère Lawrence. Ok ? Les Pères du Désert, St. Jean de la Croix, Thérèse d’Avila. Tous ces grands classiques de la dévotion. N’importe lequel d’entre eux – je viens de réaliser que pour être intemporel, il faut être éternel.4

La réponse de Warren permet certainement de comprendre où se situent ses affinités spirituelles, et elle l’associe au mouvement catholique de la prière contemplative introduit dans l’église évangélique par Richard Foster et Dallas Willard. Il est intéressant de noter que dans le premier livre de Warren, The Purpose Driven Church, il identifie (et promeut) Foster et Willard comme des acteurs clés de ce mouvement.5

Dans l’interview de Raymond Arroyo, l’exaltation par Warren des écrivains auxquels il se réfère est pour le moins déconcertante. Ce sont tous des mystiques. Frère Lawrence parlait de “danser violemment comme un fou” lorsqu’il se rendait “en présence”.6 Thérèse d’Avila lévitait et écrivait souvent sur ses nombreuses expériences mystiques ésotériques.7 Saint Jean de la Croix (auteur de l’ouvrage contemplatif préféré, Dark Night of the Soul) était panenthétique dans sa croyance que Dieu était dans toute la création.8 Les Pères du Désert étaient d’anciens ermites et moines qui adoptaient les pratiques de prière mystique des religions païennes.

Le fait que Rick Warren qualifie les écrits de ces mystiques catholiques de “grands” en insinuant qu’ils sont “éternels” est plus que révélateur. La Bible est la parole inspirée de Dieu. Comme le déclare l’apôtre Paul, “Toute écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice” (2 Timothée 3:16). Alors que la Bible est grande et éternelle, les livres écrits par les mystiques catholiques romains sont les œuvres d’humains faillibles qui ont été induits en erreur par la dimension spirituelle déchue. Ils peuvent promouvoir des doctrines de démons et détourner les croyants de la Bible de la foi.

Raymond Arroyo a ensuite posé la question suivante à Rick Warren :

Quel est votre secret pour atteindre les gens chaque jour, chaque semaine, non seulement dans vos écrits mais aussi lorsqu’ils vous parlent ? Quel est ce secret ? Quel est ce don de communication, si vous voulez, si vous pouviez le décoder, car beaucoup de prédicateurs aimeraient le savoir.9

Bien que Warren mentionne le pape François à plusieurs reprises tout au long de l’interview avec l’animateur d’EWTN, il répond à cette question en dirigeant l’attention sur le pape, en déclarant :

Eh bien, la chose principale est que l’amour atteint toujours les gens. L’authenticité, l’humilité. Le pape François en est le parfait exemple. Il est… Il fait tout bien. Vous voyez, les gens écouteront ce que nous disons s’ils aiment ce qu’ils voient. Et en tant que notre nouveau pape, il a été très, très symbolique dans, vous savez, sa première messe avec les personnes atteintes du SIDA, euh, son baiser de l’homme difforme, son amour des enfants. Cette authenticité, cette humilité, l’attention portée aux pauvres, c’est ce que le monde entier attend de nous, chrétiens. Et quand nous – quand ils disent, oh, c’est ce que fait un chrétien – en fait, il y avait un gros titre ici dans le comté d’Orange – et j’adore ce titre. Il disait, si vous aimez le Pape François, vous aimerez Jésus. C’était le gros titre ! Je l’ai montré à un groupe de prêtres à qui je m’adressais il y a quelque temps.10 (c’est nous qui soulignons)

Bien qu’aimer les autres soit une qualité que tous les chrétiens devraient adopter et promouvoir, utiliser le pape François comme l’exemple parfait semble quelque peu opportuniste.

Le fait que Rick Warren appelle le pape François “notre nouveau pape” suggère que Rick Warren a accepté le pape non seulement comme le chef de l’église catholique
mais aussi comme le chef de l’église chrétienne.

Soit Rick Warren le croit, soit il fait preuve d’opportunisme.

Ses commentaires sur le titre d’Orange County “If You Love Pope Francis, You’ll love Jesus” (Si vous aimez le pape François, vous aimerez Jésus) ne sont pas moins une raison de s’interroger. Pouvez-vous imaginer l’apôtre Paul se référant au chef d’une fausse religion comme étant “notre” leader et comparant ce faux enseignant à Jésus-Christ.

Rick Warren, la liberté religieuse, les catholiques et les évangéliques ensemble

Il est bien connu, d’après la prophétie biblique, que la religion mondiale des derniers jours, appelée la “prostituée”, sera une contrefaçon de la véritable Église, qui est l’Épouse du Christ. Les érudits bibliques qui adoptent cette position pensent que le rassemblement œcuménique des religions pour la cause de la paix en sera la condition préalable. L’un des événements clés pour y parvenir sera la déclaration de la fin de la Réforme et le retour au bercail des “frères séparés” (c’est-à-dire l’Église catholique).

Le livret que vous lisez traite de certains aspects de l’interview de Rick Warren et de Raymond Arroyo sur EWTN qui fournissent des indices significatifs indiquant que ce scénario est en cours. Je fais référence à une partie de l’interview qui traite du sujet de la liberté religieuse. En fait, il a été révélé que Rick Warren peut avoir un plan préparé pour l’avenir de promouvoir un “mouvement de liberté religieuse” qui sera l’équivalent du “mouvement des libertés civiles” du passé. Lorsque Raymond Arroyo a demandé à Rick Warren ce qu’il pensait de la séparation de l’église et de l’État et de la manière dont la Cour suprême se prononcerait sur ce sujet à l’avenir, Warren a répondu :

Il est intéressant de noter que cette expression signifie aujourd’hui exactement le contraire de ce qu’elle signifiait à l’époque de Jefferson. Aujourd’hui, les gens pensent que cela signifie garder la religion en dehors du gouvernement ou de la politique. Mais en réalité, la séparation de l’Église et de l’État signifiait que nous allions protéger l’Église du gouvernement. Je pense que la liberté religieuse pourrait être la question des droits civiques de la prochaine décennie. Et s’il faut que certains pasteurs très connus aillent en prison, comme Martin Luther King l’a fait pour les droits civiques, je suis partant. Qu’il en soit ainsi. Je veux dire, comme Pierre l’a dit et les apôtres que nous devons obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.11 (C’est nous qui soulignons)

Il peut sembler surprenant pour certains que le “pasteur de l’Amérique” soit si franc et prêt à prendre une position aussi forte en faveur de la liberté religieuse – surtout lorsqu’il montre sa passion pour ce sujet en déclarant qu’il est personnellement prêt à aller en prison pour une telle cause. Ce sont des paroles passionnées. Cela signifie-t-il que le modèle de l’église dirigée par le but peut avoir un programme plus large que celui annoncé précédemment ?

Arroyo demande ensuite à Warren :

Pensez-vous que des événements comme celui-ci, des moments comme celui-ci, sont en fait des sources d’unité et des moments d’unité, en particulier pour les catholiques et les évangéliques?12

Lorsque j’ai écouté la réponse de Warren pour la première fois, j’ai été quelque peu surpris par ce qu’il a dit. Cependant, après y avoir réfléchi davantage et avoir comparé sa réponse avec d’autres déclarations faites précédemment par Warren sur sa volonté de collaborer avec diverses confessions et systèmes de croyance pour la cause commune du bien, sa réponse était parfaitement logique. Warren déclare :

Eh bien, de toute évidence, nous avons tant de choses en commun pour protéger nos droits religieux – et vraiment les droits religieux d’autres personnes avec lesquelles nous sommes en désaccord sur les croyances et les comportements. Les musulmans, par exemple, ne boivent pas d’alcool. Si, tout à coup, une loi stipulait que tous les restaurants musulmans doivent servir de l’alcool, je serais là pour protester. Si une loi stipulait que toutes les charcuteries juives de New York devaient vendre du porc, je serais là pour protester. Je n’ai pas de problème avec le porc. Mais je vais protester contre ça. S’ils font une loi qui dit que chaque école catholique doit fournir des contraceptifs, si vous êtes moralement convaincus que vous ne devriez pas avoir de contraceptifs, je suis avec vous, fermement avec vous sur votre conviction à ce sujet parce que vous avez le droit de former vos enfants comme vous le voulez.13

Il est difficile de contester l’argument de Warren lorsqu’il expose son cas. La liberté religieuse est un pilier majeur sur lequel l’Amérique a été fondée. S’attaquer à la liberté ou aux droits religieux pourrait bien déclencher un mouvement en faveur de la liberté religieuse si telle est la direction prise par les dirigeants politiques.

Toutefois, il est également possible qu’un soi-disant mouvement de “liberté religieuse” défendu par le pasteur américain, qui est prêt à aller en prison pour avoir défendu les droits religieux de toutes les religions, soit un tremplin vers autre chose. Surtout quand il est si évident que ce serait un autre moyen efficace de réunir les évangéliques et les catholiques, la tendance commune actuelle allant dans ce sens chaque jour qui passe.

S’il est peut-être exagéré de suggérer que Rick Warren deviendra le joueur de flûte qui unira toutes les religions du monde pour une cause commune, il est certainement possible que Warren soit un porte-parole majeur pour persuader les évangéliques de s’unir aux catholiques romains. Tout ce mouvement est en place depuis un certain temps et a reçu l’aval de leaders aussi connus que Bill Bright, J. I. Packer et Charles Colson.

Par le passé, Rick Warren a fait de nombreuses déclarations sur sa volonté d’unir ses forces à celles de Rome afin d’établir le royaume de Dieu ici sur terre. Dans un message que Warren a donné au Pew Forum on Religion à Key West en Floride, le 23 mai 2005, il a déclaré :

Maintenant, lorsque vous obtenez 25 pour cent de l’Amérique, qui est fondamentalement catholique, et que vous obtenez 28 à 29 pour cent de l’Amérique qui est évangélique ensemble, cela s’appelle une majorité. Et c’est un bloc très puissant, s’il leur arrive de rester ensemble sur des questions particulières. . . . Je vous encourage à examiner cette alliance en évolution entre les protestants évangéliques et les catholiques.14

Il ne fait aucun doute que l'”alliance évolutive” de Warren avec Rome a fait du chemin depuis qu’il a fait cette déclaration. L’interview avec Raymond Arroyo d’EWTN en est la preuve. Lorsqu’un pasteur de la stature et de l’influence de Warren s’abstient de mettre en garde ses fidèles contre les dangers que recèlent les enseignements extra- et non-bibliques du catholicisme romain, les chrétiens capables de discernement ne doivent pas rester silencieux.

Rick Warren, Jean Vanier et la nouvelle évangélisation

Une révélation importante qui a été mise en lumière au cours de l’interview est que Rick Warren et l’église de Saddleback ont accueilli une délégation de Rome pour discuter du programme de la nouvelle évangélisation. Selon l’interview, un certain nombre de délégués catholiques romains observaient le modèle Warren-Saddleback Purpose-Driven afin d’obtenir des idées et un aperçu du plan de Nouvelle Evangélisation catholique romain initié par le Pape Jean Paul II et poursuivi par le Pape Benoît et le Pape François. J’ai discuté de ce plan de nouvelle évangélisation et de ses graves implications dans plusieurs articles au fil des ans ainsi que dans mon livre: Another Jesus : the eucharistic christ and the new evangelization.

En ce qui concerne la visite d’une délégation catholique à Saddleback, Raymond Arroyo a posé la question suivante à Rick Warren :

Le Vatican a récemment envoyé une délégation ici à Saddleback – le conseil pontifical – l’académie pour la vie. Dites-moi ce qu’ils ont découvert et pourquoi ils sont venus ? C’est un groupe assez important.15
Rick Warren a répondu avec enthousiasme :

Il s’agissait d’une trentaine d’évêques d’Europe. L’un des hommes avait été formé et encadré par Jean Vanier, ce qui est intéressant car nous avons un centre de retraite ici et mon directeur spirituel, qui a grandi à Saddleback, a également été formé par Jean Vanier. Je suis donc très enthousiaste à ce sujet.16

Bien que le terme “directeur spirituel “* ou le nom de Jean Vanier ne vous disent peut-être pas grand chose à moins que vous ne soyez versé dans la spiritualité mystique contemplative, cet aveu de Warren fournit une preuve concluante de son approbation de la mystique monastique catholique romaine (c’est-à-dire la prière contemplative). Le fait qu’il mentionne qu’il a son “propre” directeur spirituel à Saddleback qui a été formé sous la direction de Jean Vanier est encore plus significatif et dévoile davantage le voyage de Warren à Rome.

Jetons maintenant un bref coup d’œil à Jean Vanier, l’homme qui a formé le directeur spirituel de Rick Warren. Cela nous fournira des informations importantes. Vanier (né en 1928) est le fondateur catholique canadien de L’Arche, qui est une communauté humanitaire pour les personnes handicapées. C’est à L’Arche que le prêtre catholique Henri Nouwen a passé les dix dernières années de sa vie. Vanier est un mystique contemplatif qui promeut l’interspiritualité et les croyances interconfessionnelles, qualifiant l’hindou Mahatma Gandhi de “l’un des plus grands prophètes de notre temps “17 et d'”homme envoyé par Dieu”.18 Dans son livre Écrits essentiels, Vanier parle d'”ouvrir les portes aux autres religions” et d’aider les gens à développer leur propre foi, qu’il s’agisse de l’hindouisme, du christianisme ou de l’islam19. Le livre décrit également comment Vanier a lu Thomas Merton et a pratiqué et a été influencé par les exercices spirituels du fondateur jésuite et mystique Saint Ignace.

Réfléchissez maintenant à ceci. Apprendre par l’interview de Rick Warren avec Raymond Arroyo que le propre “directeur spirituel” de Warren a été formé par Jean Vanier est, à tout le moins, une clé pour comprendre la longue histoire où Rick Warren a exprimé son soutien aux mystiques contemplatifs et aux efforts œcuméniques/interspirituels. Dans son livre A Time of Departing, Ray Yungen souligne que Rick et Kay Warren admirent tous deux beaucoup les écrits d’Henri Nouwen. En fait, Yungen a consacré un chapitre entier aux propensions contemplatives de Rick Warren, y compris ses instructions dans The Purpose Driven Life sur les prières de respiration. Maintenant que Warren a révélé que son propre directeur spirituel a été formé par quelqu’un comme Jean Vanier, nous pouvons mieux comprendre la direction prise par Warren.

La nouvelle évangélisation catholique romaine

Si la délégation envoyée à Saddleback depuis Rome était composée de trente évêques, il s’agit manifestement d’un événement très significatif. De quoi les délégués ont-ils discuté avec Warren et son équipe ? Warren fournit la réponse à cette question dans l’interview :

[Ils ont parlé de la nouvelle évangélisation, et Saddleback a été très efficace pour atteindre la mentalité séculaire. Notre église a 33 ans. Pâques 2014 à Saddleback est notre 34ème anniversaire. Et en 34 ans, nous avons baptisé 38 000 adultes. Maintenant, ce sont des adultes convertis. Des gens qui n’ont aucun passé religieux. Des gens qui disent : “Je n’étais rien avant de venir à Saddleback.” Donc nous avons trouvé un moyen d’atteindre cet état d’esprit. Et je soutiens pleinement la nouvelle évangélisation de votre église catholique qui dit en gros que nous devons ré-évangéliser les gens qui sont chrétiens de nom mais pas de cœur. Et ils ont besoin d’une nouvelle relation fraîche avec notre Sauveur.20 (c’est nous qui soulignons)

Alors que Warren donne son approbation au programme de la Nouvelle Evangélisation Catholique Romaine et donne l’impression que le but est de gagner des convertis au Christ, il y a beaucoup plus que ce que Warren décrit. Le programme de la Nouvelle Evangélisation Catholique Romaine est dédié à gagner des convertis au Christ Eucharistique Catholique Romain et à l’obéissance aux sacrements de l’Eglise Catholique Romaine. Bien que Warren puisse appeler cela “une nouvelle relation fraîche avec notre Sauveur”, il néglige ce que les catholiques doivent croire pour être membre de l’Église catholique. Soit il n’est pas conscient de ce fait, soit il l’ignore. Pour un homme qui prétend être un lecteur vorace et qui a un doctorat d’un séminaire théologique, il est difficile de croire que c’est la deuxième hypothèse.

Dans un commentaire que j’ai écrit intitulé “Mysticisme, monachisme et nouvelle évangélisation”, j’ai pu démontrer que le mysticisme contemplatif est le catalyseur de la nouvelle évangélisation. Ainsi, Rome et Babylone s’unissent pour former un nouveau christianisme œcuménique qui correspond à la description de la prostituée – la fausse épouse – décrite dans le livre de l’Apocalypse, chapitre 18.

Les faits nous regardent en face. Le chemin de Warren vers Rome est dangereux ! Pourquoi si peu de gens reconnaissent-ils ce qui se passe ? Connaissez-vous quelqu’un qui est pris dans la tromperie mais qui ne voit pas ce qui se passe ? Ce serait peut-être le moment de prier pour que la grâce de Dieu leur ouvre les yeux et qu’ils voient la vérité de la parole de Dieu.

Rick Warren et le chapelet de la Miséricorde Divine

Certains qui lisent ce rapport se posent peut-être la question suivante : Pourquoi consacrer autant de temps et d’énergie à ce sujet ? Qu’y a-t-il de mal à ce que le “pasteur de l’Amérique” exprime son soutien à l’Église catholique romaine et à ce qu’elle représente ?

La réponse est simple. Les chrétiens qui croient en la Bible sont appelés à “lutter pour la foi” (Jude 3). Lorsqu’un dirigeant chrétien fait publiquement des déclarations ou apporte son soutien en disant ou en faisant des choses qui contredisent la Bible, il faut s’adresser publiquement à lui pour que ceux qui ont été influencés puissent être remis sur la bonne voie. Alors que de nombreux chrétiens professants qui embrassent l’unité œcuménique totale avec Rome restent silencieux et ne voient aucun mal à la direction prise par Warren, nous sommes obligés de tirer la sonnette d’alarme.

Jusqu’à présent dans cette brochure, j’ai abordé plusieurs sujets critiques indiquant que Warren se dirige vers Rome. Maintenant, je voudrais aborder ce qui est probablement l’approbation la plus flagrante du catholicisme romain révélée dans toute l’interview de Warren avec EWTN. C’était tellement révélateur que même Raymond Arroyo a exprimé sa surprise lorsqu’il a demandé à Warren de commenter le sujet suivant :

Parlez-moi de votre… petit moment de répit que vous prenez dans la journée lorsque vous regardez la télévision. Lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, vous êtes venu me voir après coup – je n’arrive pas à croire que vous regardez Chaplet of Divine Mercy.21

En réponse au commentaire d’Arroyo, Rick Warren s’est exprimé :

Je suis un grand fan d’EWTN. Je ne m’en cache pas. Je la regarde probablement plus que n’importe quelle chaîne chrétienne. Et bien, vous savez quoi ? Parce que vous avez plus, plus, euh, d’émissions qui se rapportent à l’histoire. Et si vous ne comprenez pas les racines de notre foi, que Dieu a travaillé pendant 2000 ans, peu importe le type de croyant que vous êtes, Dieu a travaillé pendant 2000 ans dans son église. Et si vous n’avez pas ces racines, vous êtes comme le syndrome de la fleur coupée. Ou bien vous êtes un chiendent.22

Si la principale raison pour laquelle Warren regarde le réseau catholique romain Eternal Word Television Network est d’acquérir une connaissance et une compréhension de l’histoire du christianisme, il ne fait aucun doute qu’il obtient un point de vue partial et unilatéral. Bien que j’admette ne pas regarder EWTN autant que Warren le fait apparemment (et certainement pas pour les mêmes raisons), je sais qu’une partie importante de l’histoire chrétienne traitant de la Réforme et de la Contre-réforme ne fait pas partie des sujets favoris présentés. Peut-être qu’un examen rapide du Book of Martyrs de Fox serait un bon équilibre pour Warren et un rappel de ce qui est arrivé aux chrétiens qui se sont opposés au pape de Rome et à ses exécuteurs jésuites dans le passé pour croire la Parole de Dieu plutôt que la parole de l’homme. Des gens ont été brûlés sur le bûcher pour avoir dit que Jésus ne pouvait pas être trouvé dans une hostie (l’Eucharistie).23

Dans l’interview, Warren n’a pas seulement déclaré qu’EWTN était son réseau de télévision chrétien préféré, il a ajouté qu’il avait un programme favori que lui et sa femme regardaient régulièrement sur ce réseau. Lorsque j’ai regardé pour la première fois l’intégralité de l’interview d’EWTN, c’est la déclaration faite par Warren à ce moment-là qui m’a principalement motivé à faire ce rapport. Si Arroyo a été choqué par cette révélation, la meilleure façon de décrire ma réaction à sa réponse serait l’étonnement et la colère. Dans les propres mots de Warren :

L’une de mes émissions préférées, que vous répétez souvent, est le Chaplet de la Miséricorde Divine, que j’adore. Et quand j’ai eu une journée très stressante, je rentre à la maison, je l’ai enregistré, et Kay et moi allons l’écouter. Nous le mettons et nous nous asseyons, nous nous détendons et nous adorons. Et dans ce temps de réflexion, de méditation et de calme, je me trouve renouvelée et restaurée. Je vous remercie donc de continuer à diffuser le chapelet de la Miséricorde Divine.24

Arroyo répond à la déclaration de Warren, “Merci Mère Angelica”.

Warren lui fait alors écho, “Merci, Mère Angelica”.

“Mère” Mary Angelica (née en 1923) est la fondatrice du réseau de télévision du Verbe éternel. Parmi les programmes qui composent l’horaire de diffusion quotidien, il y a “Le chapelet de la miséricorde divine”. Une description de ce programme fournit des informations générales :

Le chapelet de la Miséricorde Divine est une dévotion chrétienne basée sur les visions de Jésus rapportées par Sainte Marie Faustine Kowalska (1905-1938), connue comme “l’Apôtre de la Miséricorde”. Elle était une sœur polonaise de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde et a été canonisée comme sainte catholique en 2000. Faustine a déclaré avoir reçu la prière par des visions et des conversations avec Jésus, qui lui a fait des promesses spécifiques concernant la récitation des prières. Sa biographie vaticane cite certaines de ces conversations. En tant que dévotion catholique romaine, le chapelet est souvent dit comme une prière basée sur le rosaire avec le même ensemble de perles de rosaire utilisé pour réciter le Saint Rosaire ou le Chaplet des Saintes Blessures, dans l’Église catholique romaine. En tant que dévotion anglicane, la Divine Mercy Society de l’Église anglicane déclare que le chapelet peut également être récité avec des perles de prière anglicanes. Le chapelet peut également être récité sans perles, généralement en comptant les prières sur le bout des doigts, et peut être accompagné de la vénération de l’image de la Miséricorde Divine25.

Notez la référence à “la vénération de l’image de la Miséricorde Divine”, qui est une composante essentielle du chapelet de la Miséricorde Divine. Considérez qu’il s’agit d’une documentation supplémentaire qui clarifie le fait que l’idolâtrie est la seule façon de décrire ce qui se passe :

L’élément le plus ancien de la Dévotion à la Miséricorde Divine révélé à Sainte Faustine était l’Image. Le 22 février 1931, Jésus lui est apparu avec des rayons qui sortaient de son cœur et lui a dit : ” Peins une image selon le modèle que tu vois, avec la signature : Jésus, j’ai confiance en Toi. Je désire que cette image soit vénérée, d’abord dans ta chapelle, puis dans le monde entier. (Journal 47)

Je promets que l’âme qui vénérera cette image ne périra pas. Je promets aussi la victoire sur ses ennemis déjà ici-bas, surtout à l’heure de la mort. Je la défendrai moi-même comme Ma propre gloire. (Journal officiel n° 48) J’offre aux hommes un vase avec lequel ils doivent continuer à venir chercher des grâces à la source de la miséricorde. Ce vase est cette image avec la signature “Jésus, j’ai confiance en Toi”. (Journal intime 327)26

On pourrait prétendre que Warren était juste en train de “faire la conversation” avec Arroyo ou même de faire une blague lorsqu’il a affirmé que le Chaplet de la Miséricorde Divine était son programme télévisé “chrétien” préféré. Mais il n’a jamais fait une déclaration publique réfutant ou retirant ses déclarations. De plus, il a donné tant de détails dans son récit. Si c’est ce qu’il croit vraiment, s’il disait la vérité à Arroyo, alors il défie le Dieu de la Bible et ignore volontairement le commandement de la Bible qui dit :

Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.  (Exode 20:4)

En faisant des recherches sur cette question, j’ai pris le temps de regarder plusieurs programmes du chapelet de la Miséricorde Divine affichés sur Internet. Fixer des images du “Christ” ou vénérer un ostensoir contenant le corps supposé du Christ tout en répétant le chapelet apportait apparemment paix et détente à Warren. Cependant, il ne faut pas beaucoup de discernement pour se rendre compte que ces pratiques non bibliques sont enracinées dans le paganisme.

La ligne de fond

Il n’y a pas d’autre façon de le dire, Rick Warren est sur une voie dangereuse qui l’éloigne de la saine doctrine biblique pour l’amener vers une forme apostate œcuménique de christianisme avec Rome qui a le potentiel d’égarer beaucoup de gens.

Que signifie “lutter avec ardeur pour la foi” ? La saine doctrine biblique est-elle compromise au nom de l’unité de l’église aujourd’hui ? Lorsqu’un pasteur soutient un programme télévisé qui promeut l’idolâtrie, ne devrait-on pas l’interpeller ou au moins lui demander de révoquer publiquement son soutien antérieur ?

Les faits ont été présentés et on peut formuler une hypothèse qui mène à une conclusion raisonnable. Ma prière est que les dommages causés au christianisme biblique puissent être corrigés par une repentance ouverte et des déclarations publiques qui remettent les pendules à l’heure par Warren lui-même et ceux qui le suivent.

L’interview Warren-Arroyo EWTN qui a été diffusée pour la première fois sur YouTube le 11 avril 2014 fournit de nombreux aperçus concernant le “nouvel évangélisme” qui se développe actuellement. Plutôt que de tracer des lignes dans le sable, les murs tombent et l’unité œcuménique s’établit. Si Rick Warren et ses disciples représentent la direction prise par de nombreux protestants, ce n’est qu’une question de temps pour que la future religion œcuménique mondiale soit établie. Le plan jésuite visant à ramener les “frères séparés à Rome” aura été accompli. Ceux qui refusent de suivre seront montrés du doigt et considérés comme des “hérétiques” qui ruinent le processus de “paix” P.E.A.C.E.. Est-il possible que la persécution de ces “résistants” soit en vue ?

Pour commander des exemplaires en anglais de “Rick Warren’s Dangerous Ecumenical Pathway to Rome And How One Interview Revealed So Much”, cliquez ici.


  • Terme utilisé dans la spiritualité contemplative pour désigner la personne qui peut vous aider à “discerner” les voix que vous entendez dans le “silence” contemplatif.

** J’ai décidé que la meilleure façon de confirmer ce point est de fournir un lien Internet vers un service réel du Chaplet de la Miséricorde Divine afin que vous puissiez voir de vos propres yeux ce que Warren et sa femme Kay considèrent comme une dévotion “chrétienne”. Ce n’est qu’un des nombreux programmes que vous pouvez regarder et qui montrent tous la même chose. Veuillez consulter ce clip vidéo de 8 minutes d’un programme du chapelet de la Miséricorde Divine. https://www.youtube.com/watch?v=__RbWgxA2G0.


Notes de fin d’article :

  1. L’interview peut être visionnée en cliquant sur le lien suivant: .
  2. Pour plus d’informations sur le programme de la Nouvelle Evangélisation de l’Eglise catholique romaine, lisez le livre de Roger, Another Jesus.
  3. Vous pouvez voir une transcription de cette partie de l’interview, Section 1, ici : http://www.understandthetimes.org/commentary/transcripts/rwinterview1.shtml.
  4. Ibid.
  5. Voir Faith Undone (Roger Oakland), A Time of Departing (Ray Yungen), et Deceived on Purpose (Warren B. Smith) pour des informations documentées.
  6. Gerald May, The Awakened Heart (New York, NY:Harper Collins, First Harper Collins Paperback Edition, 1993) p. 87, citant The Practice of the Presence of God de Frère Lawrence, traduit par John Delaney, Image Books, 1977, p. 34.
  7. Pour de nombreuses citations réelles de Thérèse d’Avila, lire Castles in the Sand de Carolyn A. Greene (un roman de Lighthouse Trails basé sur la vie de Thérèse d’Avila et d’une étudiante d’aujourd’hui).
  8. Voir http://www.lighthousetrailsresearch.com/johnofthecross.htm.
  9. Transcription, section 1, op. cit.
  10. Ibid.
  11. Transcription, section 3 : http://www.understandthetimes.org/audio%20commentary/transcripts/rwinterview3.shtml.
  12. Ibid.
  13. Ibid.
  14. Rick Warren, Forum PEW, Key West, Floride, 23 mai 2005, http://pewforum.org/events/index.php?EventID=80.
  15. Transcription, section 4 : http://www.understandthetimes.org/audio%20commentary/transcripts/rwinterview4.shtml.
  16. Ibid.
  17. Jean Vanier, Essential Writings (Orbis Books, 2008), p. 62.
  18. Ibid, p. 76.
  19. Ibid.
  20. Ibid.
  21. Transcription, section 5 : http://www.understandthetimes.org/audio%20commentary/transcripts/rwinterview5.shtml.
  22. Ibid.
  23. Voir l’histoire de Mme Prest dans l’édition Lighthouse Trails du Livre des Martyrs de Foxe. Certaines éditions de Foxe’s Book of Martyrs ont omis les histoires de persécution papale.
  24. Transcription, section 5, op. cit.
  25. http://en.wikipedia.org/wiki/Chaplet_of_Divine_Mercy.
  26. http://www.ewtn.com/devotionals/mercy/image.htm.

Note de l’éditeur : Depuis que Roger Oakland a écrit ce rapport en 2014, plusieurs dirigeants chrétiens très prolifiques, dont Rick Warren, ont avancé plus loin sur le dangereux chemin œcuménique vers Rome. Vous pouvez trouver des articles sur ces situations écrits par des auteurs de Lighthouse Trails dans notre journal de recherche imprimé (voir la page de copyright de ce livret) ainsi que sur notre site de recherche (www.lighthousetrailsresearch.com).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *