Historique de Vigi-Sectes:

Islam: Charte du Hamas de 1988

Nous reproduisons ce document à des fins d’éducation et de recherche.

Cette version est la traduction (automatique par DEEPL) en français de la version anglaise d’Avalon Yale edu en ligne. Une autre version française existe, mais est biaisée de par le choix du vocabulaire religieux.

La Charte du Hamas de 2017 est clairement  « abrogée », voir profondément transformée, dans un but de propagande médiatique vers l’Ouest.

Les différences avec la version originale en arabe de 1988 ne sont pas analysées ici.

(vigi-sectes)


Pacte / Charte du Hamas 1988

Le pacte du Mouvement de Résistance Islamique

18 août 1988

Au nom d’Allah le Très Miséricordieux

“Vous ordonnez ce qui est juste et vous interdisez ce qui est injuste, et vous croyez en Allah. Et si ceux qui ont reçu les Ecritures avaient cru, cela aurait certainement été mieux pour eux. Il y a parmi eux des croyants, mais la plupart d’entre eux sont des transgresseurs. S’ils vous combattent, ils vous tourneront le dos et ne seront pas secourus. Ils sont frappés d’infamie partout où ils se trouvent, à moins qu’ils n’obtiennent la sécurité en concluant un traité avec Allah et un traité avec les hommes ; et ils s’attirent la colère d’Allah et la pauvreté. Ils souffrent de cela parce qu’ils ont mécru aux signes d’Allah et tué injustement les prophètes, parce qu’ils ont été rebelles et transgresseurs. (Al-Imran – versets 109-111).

Israël existera et continuera d’exister jusqu’à ce que l’islam l’anéantisse, comme il en a anéanti d’autres avant lui” (Le martyr, l’imam Hassan al-Banna, de mémoire bénie).

“Le monde islamique est en feu. Chacun d’entre nous doit verser de l’eau, aussi peu que ce soit, pour éteindre tout ce qu’il peut sans attendre les autres. (Cheikh Amjad al-Zahawi, de mémoire bénie).

Au nom d’Allah le Très Miséricordieux

Introduction

Allah bénit le Prophète et lui accorde le salut, ainsi qu’à ses compagnons et à ses partisans, et à ceux qui ont mis en pratique son message et adopté ses lois – des prières et un salut éternels aussi longtemps que dureront la terre et le ciel. L’au-delà :

Ô peuple :
Au milieu des troubles et de la mer des souffrances, dans les palpitations des cœurs fidèles et des bras purifiés, par sens du devoir et en réponse à l’ordre d’Allah, l’appel a été lancé pour rallier les gens et les faire suivre les voies d’Allah, les amener à avoir une volonté déterminée afin de remplir leur rôle dans la vie, de surmonter tous les obstacles et de vaincre les difficultés sur le chemin. La préparation constante s’est poursuivie, de même que la volonté de sacrifier la vie et tout ce qui est précieux pour l’amour d’Allah.

C’est ainsi que le noyau (du mouvement) a été formé et a commencé à se frayer un chemin à travers la mer tumultueuse des espoirs et des attentes, des souhaits et des aspirations, des troubles et des obstacles, de la douleur et des défis, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Une fois l’idée mûre, la graine a poussé et la plante a pris racine dans le sol de la réalité, loin des émotions passagères et de la hâte haineuse. Le Mouvement de la Résistance Islamique a émergé pour remplir son rôle en luttant pour le bien de son Créateur, ses bras s’entrelaçant avec ceux de tous les combattants pour la libération de la Palestine. Les esprits de ses combattants rejoignent les esprits de tous les combattants qui ont sacrifié leur vie sur le sol de la Palestine, depuis sa conquête par les compagnons du Prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde le salut, et jusqu’à ce jour.

Ce Pacte du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) clarifie son image, révèle son identité, expose sa position, explique ses objectifs, parle de ses espoirs, et appelle à le soutenir, à l’adopter et à rejoindre ses rangs. Notre lutte contre les Juifs est très importante et très sérieuse. Elle nécessite tous les efforts sincères. C’est un pas qui doit inévitablement être suivi d’autres pas. Le Mouvement n’est qu’un escadron qui doit être soutenu par de plus en plus d’escadrons de ce vaste monde arabe et islamique, jusqu’à ce que l’ennemi soit vaincu et que la victoire d’Allah soit réalisée.

C’est ainsi que nous les voyons se profiler à l’horizon “et vous l’apprendrez dans l’au-delà” “Allah a écrit : Je vaincrai, ainsi que mes apôtres. (La Dispute – verset 21).

Dis-leur : “Voici ma voie : Je vous invite à Allah par une démonstration évidente, moi et celui qui me suit. Je ne suis pas idolâtre. (Joseph – verset 107).

Hamas (signifie) force et bravoure -(selon) Al-Mua’jam al-Wasit : c1.

Définition du mouvement

Points de départ idéologiques

Article premier :

Le Mouvement de résistance islamique : Le programme du Mouvement est l’Islam. Il y puise ses idées, ses modes de pensée et sa compréhension de l’univers, de la vie et de l’homme. Il s’y réfère pour juger de sa conduite et s’en inspire pour guider ses pas.

Les relations du Mouvement de résistance islamique avec le groupe des Frères musulmans :

Article deux :

Le Mouvement de résistance islamique est l’une des ailes des Frères musulmans en Palestine. Le mouvement des Frères musulmans est une organisation universelle qui constitue le plus grand mouvement islamique des temps modernes. Il se caractérise par sa compréhension profonde et précise et son adhésion totale à tous les concepts islamiques concernant tous les aspects de la vie, la culture, la croyance, la politique, l’économie, l’éducation, la société, la justice et le jugement, la diffusion de l’islam, l’éducation, l’art, l’information, les sciences occultes et la conversion à l’islam.

Structure et formation

Article trois :

La structure de base du Mouvement de résistance islamique est constituée de musulmans qui ont prêté allégeance à Allah qu’ils adorent vraiment – “J’ai créé les djinns et les humains dans le seul but de les adorer” – et qui connaissent leurs devoirs envers eux-mêmes, leurs familles et leur pays. En tout cela, ils craignent Allah et brandissent la bannière du djihad face aux oppresseurs, afin de débarrasser la terre et les gens de leurs souillures, de leurs vilenies et de leurs maux.

“Nous opposerons la vérité à la vanité, qui la confondra, et elle disparaîtra. (Prophètes – verset 18).
Article quatre :

Le Mouvement de la Résistance Islamique accueille tout musulman qui embrasse sa foi, son idéologie, suit son programme, garde ses secrets, et veut appartenir à ses rangs et accomplir son devoir. Allah le récompensera certainement.

Temps et lieu Étendue du Mouvement de résistance islamique :

Article cinq :

L’étendue temporelle du Mouvement de la Résistance Islamique : En adoptant l’islam comme mode de vie, le mouvement remonte à l’époque de la naissance du message islamique, de l’ancêtre vertueux, car Allah est sa cible, le Prophète est son exemple et le Coran est sa constitution. Elle s’étend partout où il y a des musulmans qui adoptent l’islam comme mode de vie, partout dans le monde. De ce fait, elle s’étend jusqu’aux profondeurs de la terre et s’étend jusqu’au ciel.

“Ne vois-tu pas qu’Allah propose une parabole, représentant une bonne parole comme un bon arbre, dont la racine est ancrée dans la terre, et dont les branches s’étendent jusqu’au ciel, et qui donne ses fruits en toute saison, par la volonté de son Seigneur ? Allah propose des paraboles aux hommes, afin qu’ils soient instruits. (Abraham – versets 24-25).
Caractéristiques et indépendance :

Article six :

Le Mouvement de Résistance Islamique est un mouvement palestinien distingué, dont l’allégeance est à Allah, et dont le mode de vie est l’Islam. Il s’efforce d’élever la bannière d’Allah sur chaque centimètre de la Palestine, car sous l’aile de l’Islam, les adeptes de toutes les religions peuvent coexister dans la sécurité et la sûreté en ce qui concerne leurs vies, leurs biens et leurs droits. En l’absence de l’Islam, les conflits se multiplient, l’oppression s’étend, le mal prévaut, les schismes et les guerres éclatent.

Le poète musulman Mohamed Ikbal était excellent lorsqu’il a écrit :

“Si la foi est perdue, il n’y a pas de sécurité et il n’y a pas de vie pour celui qui n’adhère pas à la religion. Celui qui accepte la vie sans religion a pris l’anéantissement comme compagnon pour la vie”.
L’universalité du mouvement de résistance islamique :

Article sept :

Le fait que les musulmans qui adhèrent aux voies du Mouvement de la Résistance Islamique se répandent dans le monde entier, se rallient à lui et à ses positions, s’efforcent de renforcer sa lutte, fait de ce Mouvement un mouvement universel. Il est bien équipé pour cela en raison de la clarté de son idéologie, de la noblesse de son but et de la hauteur de ses objectifs.

C’est sur cette base que le Mouvement doit être considéré et évalué, et que son rôle doit être reconnu. Celui qui nie son droit, évite de le soutenir et ferme les yeux sur les faits, intentionnellement ou non, se réveillera en constatant que les événements l’ont dépassé et qu’aucune logique ne justifie son attitude. Il faut certainement tirer les leçons des exemples passés.

L’injustice des proches est plus difficile à supporter que le coup d’épée indien.

“Nous t’avons aussi fait descendre le livre du Coran en toute vérité, confirmant l’Écriture qui avait été révélée avant lui et la préservant de la corruption. Jugez donc entre eux d’après ce qu’Allah a fait descendre, et ne suivez pas leurs désirs en vous écartant de la vérité qui vous est parvenue. Nous avons donné à chacun de vous une loi et une voie ouverte. Si Allah avait voulu, Il aurait fait de vous un seul peuple ; mais Il a jugé bon de vous donner des lois différentes, afin de vous éprouver dans ce qu’Il vous a donné respectivement. Efforcez-vous donc de vous surpasser les uns les autres dans les bonnes oeuvres. C’est vers Allah que vous reviendrez tous, et c’est alors qu’Il vous déclarera ce sur quoi vous étiez en désaccord. (La Table, verset 48).


Le Mouvement de résistance islamique est l’un des maillons de la chaîne de la lutte contre les envahisseurs sionistes. Il remonte à 1939, à l’émergence du martyr Izz al-Din al Kissam et de ses frères combattants, membres de la Fraternité musulmane. Elle se prolonge et s’unit à une autre chaîne qui comprend la lutte des Palestiniens et des Frères musulmans lors de la guerre de 1948 et les opérations de djihad des Frères musulmans en 1968 et par la suite.

En outre, si les maillons ont été éloignés les uns des autres et si les obstacles placés par les laquais du sionisme sur le chemin des combattants ont entravé la poursuite de la lutte, le Mouvement de résistance islamique aspire à la réalisation de la promesse d’Allah, quel que soit le temps que cela prendra. Le Prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde le salut, a dit :

Le jour du Jugement n’arrivera pas avant que les musulmans ne combattent les juifs (tuant les juifs), lorsque le juif se cachera derrière des pierres et des arbres. Les pierres et les arbres diront : ” O musulmans, O Abdulla, il y a un juif derrière moi, venez et tuez-le. Seul l’arbre Gharkad (manifestement une certaine espèce d’arbre) ne ferait pas cela parce qu’il est l’un des arbres des Juifs. (rapporté par al-Bukhari et Moslem).
Le slogan du mouvement de résistance islamique :

Article huit :

Allah est sa cible, le Prophète est son modèle, le Coran sa constitution : Le djihad est sa voie et la mort pour Allah est le plus noble de ses souhaits.

Objectifs

Incitations et objectifs :

Article neuf :

Le Mouvement de la Résistance Islamique s’est trouvé à une époque où l’Islam a disparu de la vie. Ainsi, les règles ont été ébranlées, les concepts ont été bouleversés, les valeurs ont changé et les personnes malveillantes ont pris le contrôle, l’oppression et l’obscurité ont prévalu, les lâches sont devenus comme des tigres : les patries ont été usurpées, les gens ont été dispersés et ont été amenés à errer dans le monde entier, l’état de justice a disparu et l’état de mensonge l’a remplacé. Rien n’est resté à sa place. Ainsi, lorsque l’Islam est absent de l’arène, tout change. C’est de cet état de fait que sont tirées les incitations.

Quant aux objectifs : Il s’agit de combattre le faux, de le vaincre et de le vaincre pour que la justice règne, que les patries soient récupérées et que de ses mosquées sorte la voix du mu’azen déclarant l’établissement de l’État de l’islam, pour que les gens et les choses retournent chacun à sa place et qu’Allah soit notre assistant.

“…et si Allah n’avait pas empêché les hommes, les uns par les autres, la terre se serait certes corrompue, mais Allah est bienfaisant envers ses créatures.” (La Vache – verset 251).
Article dix :

Le Mouvement de la Résistance Islamique, en traçant son chemin, soutiendra les opprimés et les lésés de toutes ses forces. Il n’épargnera aucun effort pour instaurer la justice et vaincre l’injustice, en paroles et en actes, en ce lieu et partout où il peut atteindre et avoir de l’influence.

Stratégies et méthodes

Stratégies du mouvement de résistance islamique : La Palestine est un aqf islamique :

Article onze :

Le Mouvement de la Résistance Islamique croit que la terre de Palestine est un Waqf islamique consacré pour les générations musulmanes futures jusqu’au Jour du Jugement. Elle, ou toute partie de celle-ci, ne doit pas être gaspillée : elle, ou toute partie de celle-ci, ne doit pas être abandonnée. Ni un seul pays arabe, ni tous les pays arabes, ni aucun roi ou président, ni tous les rois et présidents, ni aucune organisation, ni toutes les organisations, qu’elles soient palestiniennes ou arabes, ne possèdent le droit de faire cela. La Palestine est une terre islamique Waqf consacrée aux générations musulmanes jusqu’au jour du Jugement dernier. Dans ces conditions, qui pourrait prétendre avoir le droit de représenter les générations musulmanes jusqu’au jour du Jugement dernier ?

Telle est la loi qui régit la terre de Palestine dans la charia (loi) islamique et il en va de même pour toute terre que les musulmans ont conquise par la force, car à l’époque des conquêtes (islamiques), les musulmans ont consacré ces terres aux générations musulmanes jusqu’au jour du Jugement dernier.

Voici comment cela s’est passé : Lorsque les chefs des armées islamiques ont conquis la Syrie et l’Irak, ils ont demandé au calife des musulmans, Omar bin-el-Khatab, de leur donner son avis sur les terres conquises : devaient-ils les partager entre les soldats, les laisser à leurs propriétaires ou quoi encore ? Après des consultations et des discussions entre le calife des musulmans, Omar bin-el-Khatab, et les compagnons du Prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde le salut, il a été décidé que la terre devait être laissée à ses propriétaires qui pourraient bénéficier de ses fruits. Quant à la propriété réelle de la terre et à la terre elle-même, elle doit être consacrée aux générations musulmanes jusqu’au jour du Jugement dernier. Ceux qui se trouvent sur la terre n’y sont que pour bénéficier de ses fruits. Ce Waqf subsistera aussi longtemps que la terre et le ciel existeront. Toute procédure en contradiction avec la charia islamique, en ce qui concerne la Palestine, est nulle et non avenue.

“En vérité, ceci est une vérité certaine. Loue donc le nom de ton Seigneur, le grand Allah”. (L’inévitable – verset 95).
Patrie et nationalisme du point de vue du mouvement de résistance islamique en Palestine :

Article douze :

Le nationalisme, du point de vue du Mouvement de la Résistance Islamique, fait partie du credo religieux. Rien n’est plus significatif ou plus profond dans le nationalisme que le cas où un ennemi foule une terre musulmane. La résistance et la répression de l’ennemi deviennent le devoir individuel de chaque musulman, homme ou femme. Une femme peut aller combattre l’ennemi sans la permission de son mari, de même que l’esclave : sans la permission de son maître.

Il n’y a rien de tel dans aucun autre régime. C’est un fait incontestable. Si d’autres mouvements nationalistes sont liés à des causes matérialistes, humaines ou régionales, le nationalisme du Mouvement de la Résistance Islamique possède tous ces éléments ainsi que des éléments plus importants qui lui donnent âme et vie. Il est lié à la source de l’esprit et au donneur de vie, hissant dans le ciel de la patrie la bannière céleste qui unit la terre et le ciel par un lien solide.

Si Moïse vient et jette son bâton, la sorcellerie et la magie sont annulées.

“Quiconque donc renie le Tagut et croit en Allah, s’agrippe à une poignée solide qui ne se rompt pas ; Allah est celui qui entend et qui voit. (La Vache – Verset 256).
Solutions pacifiques, initiatives et conférences internationales :

Article treize :

Les initiatives, les soi-disant solutions pacifiques et les conférences internationales sont en contradiction avec les principes du Mouvement de la Résistance Islamique. Abuser d’une partie de la Palestine est un abus dirigé contre une partie de la religion. Le nationalisme du Mouvement de la Résistance Islamique fait partie de sa religion. Ses membres en ont été nourris. C’est pour hisser la bannière d’Allah sur leur patrie qu’ils se battent. “Allah sera proéminent, mais la plupart des gens ne le savent pas.

De temps à autre, un appel est lancé en faveur de la convocation d’une conférence internationale chargée de trouver des solutions à la question (palestinienne). Certains acceptent, d’autres rejettent l’idée, pour telle ou telle raison, avec une ou plusieurs stipulations pour consentir à convoquer la conférence et à y participer. Connaissant les parties qui constituent la conférence, leurs attitudes passées et présentes à l’égard des problèmes musulmans, le Mouvement de la Résistance Islamique ne considère pas ces conférences comme capables de réaliser les demandes, de restaurer les droits ou de rendre justice aux opprimés. Ces conférences ne sont que des moyens d’établir les infidèles sur la terre des musulmans en tant qu’arbitres. Quand les infidèles ont-ils rendu justice aux croyants ?

“Les juifs ne seront pas contents de toi, ni les chrétiens, tant que tu n’auras pas suivi leur religion ; dis : La direction d’Allah est la vraie direction. Et si tu suis leurs désirs, après ce que tu as appris, tu ne trouveras ni protecteur ni protecteur auprès d’Allah. (La vache – verset 120).
Il n’y a pas de solution à la question palestinienne si ce n’est par le Jihad. Les initiatives, les propositions et les conférences internationales sont toutes une perte de temps et de vains efforts. Le peuple palestinien sait mieux que quiconque qu’il ne doit pas accepter que l’on joue avec son avenir, ses droits et son destin. Comme le dit l’honorable Hadith :

“Le peuple syrien est le fouet d’Allah sur sa terre. Il exerce sa vengeance à travers eux contre qui il veut parmi ses esclaves. Il est impensable que ceux d’entre eux qui ont un double visage prospèrent sur les fidèles. Ils mourront certainement de chagrin et de désespoir”.
Les trois cercles :

Article quatorze :

La question de la libération de la Palestine est liée à trois cercles : le cercle palestinien, le cercle arabe et le cercle islamique. Chacun de ces cercles a son rôle dans la lutte contre le sionisme. Chacun a ses devoirs, et c’est une terrible erreur et un signe de profonde ignorance que de négliger l’un ou l’autre de ces cercles. La Palestine est une terre islamique qui possède la première des deux kiblahs (direction vers laquelle les musulmans se tournent pour prier), le troisième des sanctuaires (islamiques) et le point de départ du voyage de minuit de Mohamed vers les sept cieux (c’est-à-dire Jérusalem).

“Louange à celui qui a transporté de nuit son serviteur du temple sacré de la Mecque au temple plus éloigné de Jérusalem, dont nous avons béni le circuit, afin de lui montrer quelques-uns de nos signes, car Allah est celui qui entend et qui voit. (Le voyage nocturne – verset 1).
Dans ces conditions, la libération de la Palestine est un devoir individuel pour chaque musulman, où qu’il se trouve. C’est sur cette base que le problème doit être envisagé. Chaque musulman doit en être conscient.

Le jour où le problème sera traité sur cette base, lorsque les trois cercles mobiliseront leurs capacités, l’état actuel des choses changera et le jour de la libération approchera.

“Vous êtes plus forts qu’eux, à cause de la terreur qu’Allah a jetée dans leurs poitrines. Et cela, parce qu’ils ne sont pas des gens prudents. (L’émigration – verset 13).
Le djihad pour la libération de la Palestine est un devoir individuel :

Article quinze :

Le jour où les ennemis usurpent une partie de la terre musulmane, le djihad devient le devoir individuel de chaque musulman. Face à l’usurpation de la Palestine par les Juifs, il est obligatoire de brandir la bannière du Jihad. Pour ce faire, il faut diffuser la conscience islamique parmi les masses, tant au niveau régional qu’au niveau arabe et islamique. Il est nécessaire d’instiller l’esprit du Jihad dans le cœur de la nation afin qu’elle affronte les ennemis et rejoigne les rangs des combattants.

Il est nécessaire que les scientifiques, les éducateurs et les enseignants, les personnes chargées de l’information et des médias, ainsi que les masses éduquées, en particulier les jeunes et les cheikhs des mouvements islamiques, participent à l’opération d’éveil (des masses). Il est important que des changements fondamentaux soient apportés au programme scolaire, afin de le nettoyer des traces de l’invasion idéologique qui l’a affecté à la suite des orientalistes et des missionnaires qui se sont infiltrés dans la région après la défaite des croisés face à Salah el-Din (Saladin). Les croisés ont compris qu’il était impossible de vaincre les musulmans sans passer par une invasion idéologique, en bouleversant leur pensée, en défigurant leur patrimoine et en violant leurs idéaux. Ce n’est qu’ensuite qu’ils ont pu envahir avec des soldats. Cette invasion, à son tour, a ouvert la voie à l’invasion impérialiste qui a poussé Allenby à déclarer en entrant dans Jérusalem : “Ce n’est qu’aujourd’hui que les croisades ont commencé : “Ce n’est qu’aujourd’hui que les croisades ont pris fin”. Le général Guru s’est recueilli sur la tombe de Salah el-Din et a déclaré : “Nous sommes revenus, ô Salah el-Din : “Nous sommes revenus, ô Salah el-Din”. L’impérialisme a contribué à renforcer l’invasion idéologique, en approfondissant, et en approfondissant encore, ses racines. Tout cela a ouvert la voie à la perte de la Palestine.

Il est nécessaire d’instiller dans l’esprit des générations musulmanes que le problème palestinien est un problème religieux et qu’il doit être traité sur cette base. La Palestine contient des lieux saints islamiques. On y trouve la mosquée al-Aqsa qui est liée à la grande mosquée de la Mecque par un lien inséparable tant que le ciel et la terre parleront d’Isra` (le voyage de minuit de Mahomet vers les sept cieux) et de Mi’raj (l’ascension de Mahomet vers les sept cieux à partir de Jérusalem).

“Le lien d’un jour pour Allah vaut mieux que le monde et tout ce qu’il contient. L’endroit où l’on est fouetté au Paradis est bien meilleur que le monde et tout ce qu’il contient. Les allées et venues d’un adorateur au service d’Allah sont meilleures que le monde et tout ce qu’il contient. (D’après al-Bukhari, Moslem, al-Tarmdhi et Ibn Maja).
“Je jure par le détenteur de l’âme de Mahomet que je voudrais envahir et être tué pour l’amour d’Allah, puis envahir et être tué, puis envahir à nouveau et être tué. (D’après al-Bukhari et Moslem).
L’éducation des générations :

Article seize :

Il est nécessaire de suivre l’orientation islamique dans l’éducation des générations islamiques dans notre région en enseignant les devoirs religieux, l’étude complète du Coran, l’étude de la Sunna du Prophète (ses paroles et ses actes), et l’apprentissage de l’histoire et du patrimoine islamiques à partir de leurs sources authentiques. Cet enseignement devrait être dispensé par des spécialistes et des érudits, à l’aide d’un programme qui formerait sainement la pensée et la foi de l’étudiant musulman. Parallèlement, il convient d’effectuer une étude approfondie de l’ennemi, de ses capacités humaines et financières, de connaître ses points faibles et ses points forts, et d’apprendre à connaître les forces qui le soutiennent et l’aident. Il est également important de se familiariser avec l’actualité, de suivre les nouveautés et d’étudier les analyses et les commentaires qui en sont faits. Planifier le présent et l’avenir, étudier toutes les tendances qui apparaissent, est une nécessité pour que le musulman combattant vive en connaissant son but, son objectif et sa voie au milieu de ce qui se passe autour de lui.

“Ô mon fils, en vérité, toute chose, bonne ou mauvaise, du poids d’un grain de moutarde, cachée dans un rocher, dans les cieux ou dans la terre, Allah la mettra au jour. Ô mon fils, sois assidu à la prière, ordonne ce qui est juste, et interdis ce qui est mauvais ; et sois patient devant les épreuves qui t’arriveront, car c’est là un devoir qui incombe à tous les hommes. Ne déforme pas ton visage par mépris pour les hommes, et ne marche pas sur la terre avec insolence ; car Allah n’aime pas les arrogants et les vaniteux. (Lokman – versets 16-18).
Le rôle de la femme musulmane :

Article dix-sept :

La femme musulmane a un rôle non moins important que celui de l’homme musulman dans la bataille de la libération. Elle est la créatrice des hommes. Son rôle dans l’orientation et l’éducation des nouvelles générations est grand. Les ennemis ont compris l’importance de son rôle. Ils considèrent que s’ils parviennent à la diriger et à l’éduquer comme ils le souhaitent, loin de l’Islam, ils auront gagné la bataille. C’est pourquoi ils accordent une attention constante à ces tentatives par le biais de campagnes d’information, de films et de programmes scolaires, en utilisant à cette fin leurs laquais qui sont infiltrés par des organisations sionistes sous divers noms et formes, comme les francs-maçons, les clubs Rotary, les groupes d’espionnage et autres, qui ne sont rien d’autre que des cellules de subversion et de sabotage. Ces organisations disposent de ressources considérables qui leur permettent de jouer leur rôle dans les sociétés afin d’atteindre les objectifs sionistes et d’approfondir les concepts qui serviront l’ennemi. Ces organisations opèrent en l’absence de l’Islam et de son éloignement parmi les peuples. Les peuples islamiques doivent jouer leur rôle en s’opposant aux conspirations de ces saboteurs. Le jour où l’Islam contrôlera l’orientation des affaires de la vie, ces organisations hostiles à l’humanité et à l’Islam seront anéanties.

Article dix-huit :

La femme dans le foyer de la famille combattante, qu’elle soit mère ou sœur, joue le rôle le plus important en s’occupant de la famille, en élevant les enfants et en leur inculquant les valeurs morales et les pensées dérivées de l’islam. Elle doit leur apprendre à accomplir les devoirs religieux pour les préparer au rôle de combattant qui les attend. C’est pourquoi il est nécessaire d’accorder une grande attention aux écoles et au programme d’études suivi dans l’éducation des filles musulmanes, afin qu’elles deviennent de bonnes mères, conscientes de leur rôle dans la bataille de la libération.

Elle doit avoir des connaissances et une compréhension suffisantes en ce qui concerne la gestion des affaires ménagères, car l’économie et la prévention du gaspillage du budget familial sont l’une des conditions nécessaires pour continuer à avancer dans les conditions difficiles qui nous entourent. Elle doit avoir à l’esprit que l’argent dont elle dispose est comme le sang qui ne doit jamais couler que dans les veines pour que les enfants et les adultes puissent continuer à vivre.

“En vérité, les musulmans des deux sexes, les croyants des deux sexes, les hommes pieux, les femmes pieuses, les hommes véridiques, les femmes véridiques, les hommes patients, les femmes patientes, les hommes humbles, les femmes humbles et les aumônes des deux sexes qui se souviennent souvent d’Allah, Allah leur a préparé un pardon et une énorme récompense. (Les Confédérés – verset 25).
Le rôle de l’art islamique dans la bataille de la libération :

Article dix-neuf :

L’art a des règles et des mesures qui permettent de déterminer s’il s’agit d’un art islamique ou préislamique (Jahili). Les questions de libération islamique ont besoin d’un art islamique qui élève l’esprit, sans élever un aspect de la nature humaine au-dessus de l’autre, mais plutôt en les élevant tous de façon harmonieuse et équilibrée.

L’homme est une créature unique et merveilleuse, faite d’une poignée d’argile et d’un souffle d’Allah. L’art islamique s’adresse à l’homme sur cette base, tandis que l’art préislamique s’adresse au corps en privilégiant la composante argileuse.

Le livre, l’article, le bulletin, le sermon, la thèse, le poème populaire, l’ode poétique, la chanson, la pièce de théâtre et d’autres encore, contiennent les caractéristiques de l’art islamique, et font donc partie des exigences de la mobilisation idéologique, de la nourriture renouvelée pour le voyage et de la récréation pour l’âme. La route est longue et les souffrances sont nombreuses. L’âme s’ennuiera, mais l’art islamique renouvelle les énergies, ressuscite le mouvement, en suscitant en eux des significations élevées et une conduite correcte. “Rien ne peut améliorer le moi s’il est en retraite, si ce n’est de passer d’une humeur à l’autre.

Tout cela est tout à fait sérieux et n’est pas une plaisanterie, car les combattants ne plaisantent pas.

Responsabilité sociale mutuelle :

Article vingt :

La société musulmane est une société mutuellement responsable. Le Prophète, prières et salutations sur lui, a dit : “Heureux les généreux, qu’ils soient en ville ou en voyage, qui ont rassemblé tout ce qu’ils possédaient et l’ont partagé équitablement entre eux.”

L’esprit islamique est ce qui devrait prévaloir dans toute société musulmane. La société qui fait face à un ennemi vicieux qui agit d’une manière similaire au nazisme, sans faire de différence entre les hommes et les femmes, entre les enfants et les personnes âgées, cette société a droit à cet esprit islamique. Notre ennemi s’appuie sur les méthodes de punition collective. Il a privé des gens de leur patrie et de leurs biens, les a poursuivis dans leurs lieux d’exil et de rassemblement, leur brisant les os, tirant sur les femmes, les enfants et les vieillards, avec ou sans raison. L’ennemi a ouvert des camps de détention où des milliers et des milliers de personnes sont jetées et maintenues dans des conditions infrahumaines. A cela s’ajoutent les démolitions de maisons, qui font des enfants des orphelins, les condamnations cruelles de milliers de jeunes, qui passent les meilleures années de leur vie dans les cachots des prisons.

Dans leur traitement par les nazis, les Juifs n’ont fait aucune exception pour les femmes et les enfants. Leur politique visant à semer la terreur dans les cœurs s’adresse à tous. Ils s’attaquent aux personnes qui gagnent leur vie, leur extorquent de l’argent et menacent leur honneur. Ils traitent les gens comme s’ils étaient les pires criminels de guerre. L’expulsion du pays d’origine est une sorte de meurtre.

Pour contrer ces actes, il est nécessaire que la responsabilité sociale mutuelle prévale au sein de la population. L’ennemi doit être affronté par le peuple comme un seul corps qui, si l’un de ses membres se plaint, le reste du corps réagit en ressentant les mêmes douleurs.

Article vingt-et-un :

La responsabilité sociale mutuelle consiste à apporter une aide, financière ou morale, à tous ceux qui sont dans le besoin et à participer à l’exécution d’une partie du travail. Les membres du Mouvement de la Résistance Islamique doivent considérer les intérêts des masses comme leurs intérêts personnels. Ils ne doivent ménager aucun effort pour les atteindre et les préserver. Ils doivent empêcher toute atteinte à l’avenir des générations futures et tout ce qui pourrait causer un préjudice à la société. Les masses font partie d’eux et ils font partie des masses. Leur force est la leur et leur avenir est le leur. Les membres du Mouvement de la Résistance Islamique devraient partager la joie et la peine du peuple, adopter les demandes du public et tous les moyens par lesquels elles pourraient être réalisées. Le jour où un tel esprit prévaudra, la fraternité s’approfondira, la coopération, la sympathie et l’unité seront renforcées et les rangs seront solidifiés pour affronter les ennemis.

Les forces de soutien derrière l’ennemi :

Article vingt-deux :

Depuis longtemps, les ennemis ont planifié, avec habileté et précision, l’accomplissement de ce qu’ils ont atteint. Ils ont pris en considération les causes qui influent sur le cours des événements. Ils se sont efforcés d’amasser des richesses matérielles importantes et substantielles qu’ils ont consacrées à la réalisation de leur rêve. Avec leur argent, ils ont pris le contrôle des médias mondiaux, des agences de presse, de la presse écrite, des maisons d’édition, des stations de radiodiffusion, etc. Avec leur argent, ils ont provoqué des révolutions dans diverses parties du monde dans le but de réaliser leurs intérêts et d’en récolter les fruits. Ils sont à l’origine de la Révolution française, de la révolution communiste et de la plupart des révolutions dont nous entendons parler ici et là. Avec leur argent, ils ont formé des sociétés secrètes, telles que les francs-maçons, les clubs Rotary, les Lions et d’autres dans différentes parties du monde dans le but de saboter des sociétés et de réaliser les intérêts sionistes. Avec leur argent, ils ont pu contrôler des pays impérialistes et les inciter à coloniser de nombreux pays afin de leur permettre d’exploiter leurs ressources et d’y répandre la corruption.

Vous pouvez parler autant que vous voulez des guerres régionales et mondiales. Ils ont été à l’origine de la Première Guerre mondiale, lorsqu’ils ont réussi à détruire le califat islamique, en réalisant des gains financiers et en contrôlant les ressources. Ils ont obtenu la déclaration Balfour, ont formé la Société des Nations qui leur a permis de gouverner le monde. Ils sont à l’origine de la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle ils ont réalisé d’énormes gains financiers grâce au commerce des armements, et ont ouvert la voie à l’établissement de leur État. Ce sont eux qui ont instigué le remplacement de la Société des Nations par les Nations unies et le Conseil de sécurité pour leur permettre de gouverner le monde à travers eux. Il n’y a pas de guerre qui se déroule sans qu’ils n’y soient mêlés.

“Chaque fois qu’ils allumeront un feu pour la guerre, Allah l’éteindra ; et ils se mettront en tête de corrompre la terre, alors qu’Allah n’aime pas les corrompus. (La Table – verset 64).
Les forces impérialistes de l’Occident capitaliste et de l’Orient communiste soutiennent l’ennemi de toutes leurs forces, en argent et en hommes. Ces forces agissent à tour de rôle. Le jour où l’islam apparaîtra, les forces de l’infidélité s’uniront pour le défier, car les infidèles sont d’une seule nation.

“Ô vrais croyants, ne vous liez pas d’amitié avec d’autres que vous : ils ne manqueront pas de vous corrompre. Ils veulent vous faire périr ; leur haine est déjà sortie de leurs bouches ; mais ce que leurs poitrines cachent est encore plus invétéré. Nous vous avons déjà montré les signes de leur mauvaise volonté à votre égard, si vous les comprenez. (La famille d’Imran – verset 118).
Ce n’est pas en vain que le verset se termine par les mots d’Allah “si vous comprenez”.

Nos attitudes envers :

A. Les mouvements islamiques :

Article vingt-trois :

Le Mouvement de la Résistance Islamique considère les autres mouvements islamiques avec respect et appréciation. S’il est en désaccord avec eux sur un point ou une opinion, il est en accord avec eux sur d’autres points et compréhensions. Il considère ces mouvements, s’ils révèlent de bonnes intentions et un dévouement à Allah, qu’ils appartiennent à la catégorie de ceux qui font des efforts puisqu’ils agissent à l’intérieur du cercle islamique. Chaque personne active a sa part.

Le Mouvement de la Résistance Islamique considère tous ces mouvements comme un fonds pour lui-même. Elle prie Allah de la guider et de lui donner des directives pour tous et ne ménage aucun effort pour maintenir la bannière de l’unité levée, s’efforçant toujours de la réaliser conformément au Coran et aux directives du Prophète.

“Et attachez-vous tous au pacte d’Allah, ne vous en écartez pas, et rappelez-vous le bienfait d’Allah à votre égard : vous étiez ennemis, il a réconcilié vos coeurs, et vous êtes devenus compagnons et frères par son bienfait ; vous étiez au bord d’un puits de feu, et il vous en a délivrés. Allah vous annonce ses signes, afin que vous soyez guidés. (La famille d’Imran – Verset 102).
Article vingt-quatre :

Le Mouvement de la Résistance Islamique ne permet pas de calomnier ou de dire du mal des individus ou des groupes, car le croyant ne se livre pas à de telles pratiques. Il est nécessaire de faire la différence entre ce comportement et les prises de position de certains individus et groupes. Lorsque ces prises de position sont erronées, le Mouvement de la Résistance Islamique se réserve le droit d’exposer l’erreur et de mettre en garde contre elle. Il s’efforcera de montrer le bon chemin et de juger le cas en question avec objectivité. La bonne conduite est en effet l’objectif du croyant qui la suit partout où il la discerne.

“Allah n’aime pas qu’on dise du mal de quelqu’un en public, à moins que celui qui est lésé n’appelle à l’aide. Et Allah entend et sait : que vous publiiez une bonne action, que vous la cachiez ou que vous pardonniez le mal, Allah est certes miséricordieux et puissant. (Femmes – versets 147-148).
B. Les mouvements nationalistes dans l’arène palestinienne :

Article vingt-cinq :

Le Mouvement de la Résistance Islamique respecte ces mouvements et apprécie leur situation et les conditions qui les entourent et les affectent. Il les encourage tant qu’ils ne prêtent pas allégeance à l’Orient communiste ou à l’Occident croisé. Il confirme à tous ceux qui y sont intégrés ou qui lui sont favorables que le Mouvement de la Résistance Islamique est un mouvement de combat qui a une vision morale et éclairée de la vie et de la manière dont il doit coopérer avec les autres (mouvements). Il déteste l’opportunisme et ne veut que le bien des gens, des individus comme des groupes. Il ne recherche pas les gains matériels, la gloire personnelle, ni une récompense de la part des autres. Il travaille avec ses propres ressources et tout ce qui est à sa disposition “et préparez pour eux toute la force que vous pouvez”, pour l’accomplissement du devoir et la conquête de l’agrément d’Allah. Il n’a pas d’autre désir que celui-là.

Le Mouvement assure tous les courants nationalistes opérant dans l’arène palestinienne pour la libération de la Palestine qu’il est là pour les soutenir et les aider. Il ne sera jamais plus que cela, tant en paroles qu’en actes, aujourd’hui et à l’avenir. Elle est là pour rassembler et non pour diviser, pour préserver et non pour gaspiller, pour unifier et non pour désunir. Elle évalue toute bonne parole, tout effort sincère et tout bon office. Elle ferme la porte aux désaccords latéraux et ne prête pas l’oreille aux rumeurs et aux calomnies, tout en reconnaissant pleinement le droit à l’autodéfense.

Tout ce qui est contraire ou contradictoire à ces tendances est un mensonge diffusé par les ennemis ou leurs laquais dans le but de semer la confusion, de perturber les rangs et de les occuper avec des questions secondaires.

“Ô vrais croyants, si un méchant homme vient à vous avec une histoire, interrogez-vous sérieusement sur sa véracité, de peur de blesser les gens par ignorance, et de vous repentir ensuite de ce que vous avez fait. (Les appartements intérieurs – verset 6).
Article vingt-six :

En considérant de manière positive les mouvements nationalistes palestiniens qui ne font allégeance ni à l’Orient ni à l’Occident, le Mouvement de la Résistance Islamique ne s’interdit pas de discuter des nouvelles situations au niveau régional ou international en ce qui concerne la question palestinienne. Il le fait d’une manière si objective qu’elle révèle dans quelle mesure elle est en harmonie ou en contradiction avec les intérêts nationaux à la lumière du point de vue islamique.

C. L’Organisation de libération de la Palestine :

Article vingt-sept :

L’Organisation de libération de la Palestine est la plus proche du cœur du Mouvement de résistance islamique. Elle contient le père et le frère, le plus proche parent et l’ami. Le musulman ne s’éloigne pas de son père, de son frère, de son proche ou de son ami. Notre patrie est une, notre situation est une, notre destin est un et l’ennemi est un ennemi commun pour nous tous.

En raison des circonstances qui ont entouré la formation de l’Organisation, de la confusion idéologique qui régnait dans le monde arabe à la suite de l’invasion idéologique sous l’influence de laquelle le monde arabe est tombé depuis la défaite des Croisés et qui a été, et est toujours, intensifiée par les orientalistes, les missionnaires et les impérialistes, l’Organisation a adopté l’idée de l’État laïque. Et c’est ainsi que nous la voyons.

La laïcité est en totale contradiction avec l’idéologie religieuse. Les attitudes, les comportements et les décisions découlent des idéologies.

C’est pourquoi, tout en appréciant l’Organisation de libération de la Palestine – et ce qu’elle peut devenir – et sans minimiser son rôle dans le conflit israélo-arabe, nous sommes incapables d’échanger la Palestine islamique actuelle ou future avec l’idée laïque. La nature islamique de la Palestine fait partie de notre religion et quiconque prend sa religion à la légère est un perdant.

“Qui s’opposera à la religion d’Abraham, si ce n’est celui dont l’esprit est enflammé ? (La Vache – verset 130).
Le jour où l’Organisation de libération de la Palestine adoptera l’islam comme mode de vie, nous deviendrons ses soldats et nous alimenterons le feu qui brûlera les ennemis.

Jusqu’à ce jour, et nous prions Allah pour qu’il arrive bientôt, la position du Mouvement de la Résistance Islamique envers l’OLP est celle du fils envers son père, du frère envers son frère, et du parent envers son parent, qui souffre sa douleur et le soutient dans sa confrontation avec les ennemis, en lui souhaitant d’être sage et bien guidé.

“Reste aux côtés de ton frère, car celui qui n’a pas de frère est comme le combattant qui part au combat sans armes. Le cousin est l’aile avec laquelle on vole – l’oiseau pourrait-il voler sans ailes ?
D. Pays arabes et islamiques :

Article vingt-huit :

L’invasion sioniste est une invasion vicieuse. Elle ne s’interdit pas de recourir à toutes les méthodes, d’utiliser tous les moyens diaboliques et méprisables pour parvenir à ses fins. Elle s’appuie largement dans ses opérations d’infiltration et d’espionnage sur les organisations secrètes qu’elle a suscitées, telles que les Francs-maçons, les Rotary et Lions clubs, et autres groupes de sabotage. Toutes ces organisations, qu’elles soient secrètes ou ouvertes, travaillent dans l’intérêt du sionisme et selon ses instructions. Elles visent à miner les sociétés, à détruire les valeurs, à corrompre les consciences, à détériorer les caractères et à anéantir l’islam. Il est à l’origine du commerce de la drogue et de l’alcoolisme sous toutes ses formes afin de faciliter son contrôle et son expansion.

Les pays arabes entourant Israël sont invités à ouvrir leurs frontières aux combattants des nations arabes et islamiques afin qu’ils puissent consolider leurs efforts avec ceux de leurs frères musulmans en Palestine.

Quant aux autres pays arabes et islamiques, il leur est demandé de faciliter les mouvements des combattants en provenance et à destination d’Israël, ce qui est la moindre des choses.

N’oublions pas de rappeler à chaque musulman que lorsque les Juifs ont conquis la ville sainte en 1967, ils se sont tenus sur le seuil de la mosquée Aqsa et ont proclamé que “Mahomet est mort et que ses descendants sont tous des femmes”.

Israël, le judaïsme et les juifs défient l’islam et le peuple musulman. “Que les lâches ne dorment jamais.

E. Groupements nationalistes et religieux, institutions, intellectuels, monde arabe et islamique :

Le Mouvement de la Résistance Islamique espère que tous ces groupements se rangeront à ses côtés dans tous les domaines, le soutiendront, adopteront sa position et consolideront ses activités et ses démarches, œuvreront à lui rallier des soutiens afin que le peuple islamique lui serve de base et de point d’appui, lui fournissant une profondeur stratégique dans tous les domaines humains, matériels et informatifs, en temps et en lieu. Pour ce faire, il convient de convoquer des conférences de solidarité, de publier des bulletins explicatifs, des articles et des brochures favorables, d’éclairer les masses sur la question palestinienne, de clarifier ce à quoi elle est confrontée et les conspirations qui se trament autour d’elle. Ils devraient mobiliser les nations islamiques, sur le plan idéologique, éducatif et culturel, afin que ces peuples soient équipés pour jouer leur rôle dans la bataille décisive de la libération, tout comme ils l’ont fait lorsqu’ils ont vaincu les Croisés et les Tatars et sauvé la civilisation humaine. Cela n’est pas difficile pour Allah.

Allah a écrit : “En vérité, je vaincrai, ainsi que mes apôtres, car Allah est fort et puissant”. (La Dispute – verset 21).
Article Trente :

Les écrivains, les intellectuels, les médias, les orateurs, les éducateurs et les enseignants, et tous les différents secteurs du monde arabe et islamique – tous sont appelés à jouer leur rôle et à remplir leur devoir, en raison de la férocité de l’offensive sioniste et de l’influence sioniste dans de nombreux pays, exercée par le biais du contrôle financier et médiatique, ainsi que des conséquences que tout cela entraîne dans la plus grande partie du monde.

Le djihad ne se limite pas au port d’armes et à la confrontation avec l’ennemi. La parole efficace, le bon article, le livre utile, le soutien et la solidarité – ainsi que la présence d’un objectif sincère visant à hisser la bannière d’Allah de plus en plus haut – sont autant d’éléments du djihad pour l’amour d’Allah.

“Quiconque mobilise un combattant pour Allah est lui-même un combattant. Quiconque soutient les proches d’un combattant est lui-même un combattant”. (rapporté par al-Bukhari, Moslem, Abu-Dawood et al-Tarmadhi).
F. Les adeptes d’autres religions : Le Mouvement de résistance islamique est un mouvement humaniste :

Article trente et un :

Le Mouvement de résistance islamique est un mouvement humaniste. Elle respecte les droits de l’homme et est guidée par la tolérance islamique lorsqu’elle traite avec les adeptes d’autres religions. Elle ne s’oppose à aucune d’entre elles, sauf si elle est contrariée par elle ou si elle se trouve sur son chemin pour entraver ses mouvements et gaspiller ses efforts.

Sous l’aile de l’islam, les adeptes des trois religions – islam, christianisme et judaïsme – peuvent coexister en paix et en tranquillité les uns avec les autres. La paix et la tranquillité ne seraient possibles que sous l’aile de l’islam. L’histoire passée et présente en est le meilleur témoin.

Il est du devoir des adeptes des autres religions de cesser de contester la souveraineté de l’Islam dans cette région, car le jour où ces adeptes prendront le pouvoir, il n’y aura que carnage, déplacement et terreur. Chacun d’entre eux est en désaccord avec ses coreligionnaires, sans parler des adeptes d’autres religions. L’histoire passée et présente est pleine d’exemples qui prouvent ce fait.

“Ils ne vous combattront pas en masse, si ce n’est dans des villes clôturées ou derrière des murailles. Leur force guerrière est grande ; tu les crois unis, mais leurs coeurs sont divisés. Tu les crois unis, mais leurs coeurs sont divisés, parce que ce sont des gens qui ne comprennent pas. (L’émigration – verset 14).
L’islam confère à chacun ses droits légitimes. L’Islam empêche l’incursion dans les droits d’autrui. Les activités nazies sionistes contre notre peuple ne dureront pas longtemps. “Car l’état d’injustice ne dure qu’un jour, tandis que l’état de justice dure jusqu’au jour du Jugement dernier.

“Quant à ceux qui n’ont pas porté les armes contre vous pour cause de religion, et qui ne vous ont pas chassés de vos demeures, Allah vous défend de ne pas les traiter avec bonté et d’être équitables envers eux, car Allah aime les équitables. (L’Éprouvé – verset 8).
La tentative d’isolement du peuple palestinien :

Article trente-deux :

Le sionisme mondial, en collaboration avec les puissances impérialistes, tente, par le biais d’un plan étudié et d’une stratégie intelligente, d’écarter un État arabe après l’autre du cercle de la lutte contre le sionisme, afin qu’il ne soit finalement confronté qu’au seul peuple palestinien. L’Égypte a été, dans une large mesure, retirée du cercle de la lutte par le biais de l’accord perfide de Camp David. Ils tentent d’entraîner d’autres pays arabes dans des accords similaires et de les faire sortir du cercle de la lutte.

Le Mouvement de la Résistance Islamique appelle les nations arabes et islamiques à adopter une ligne d’action sérieuse et persévérante pour empêcher le succès de ce plan horrible, pour avertir les peuples du danger que représente le fait de quitter le cercle de la lutte contre le sionisme. Aujourd’hui c’est la Palestine, demain ce sera un pays ou un autre. Le plan sioniste est sans limite. Après la Palestine, les sionistes aspirent à s’étendre du Nil à l’Euphrate. Lorsqu’ils auront digéré la région qu’ils ont conquise, ils aspireront à une nouvelle expansion, et ainsi de suite. Leur plan est inscrit dans les “Protocoles des Sages de Sion”, et leur comportement actuel est la meilleure preuve de ce que nous avançons.

Quitter le cercle de la lutte contre le sionisme est une haute trahison, et maudit soit celui qui le fait. “Car quiconque leur tournera le dos ce jour-là, à moins qu’il ne se détourne pour combattre ou qu’il ne se retire vers un autre groupe de fidèles, attirera sur lui la colère d’Allah, et sa demeure sera la géhenne, où il fera un bien mauvais voyage. (Le butin – verset 16). Il n’y a pas d’autre issue que de concentrer tous les pouvoirs et toutes les énergies pour faire face à cette invasion nazie et vicieuse des Tatars. L’alternative est la perte de son pays, la dispersion des citoyens, la propagation du vice sur terre et la destruction des valeurs religieuses. Que chacun sache qu’il est responsable devant Allah, car “l’auteur de la moindre bonne action est récompensé de la même manière, et l’auteur de la moindre mauvaise action est également récompensé de la même manière”.

Le Mouvement de la Résistance Islamique se considère comme le fer de lance du cercle de lutte contre le sionisme mondial et comme une étape sur le chemin. Le Mouvement ajoute ses efforts à ceux de tous ceux qui sont actifs dans l’arène palestinienne. Les peuples arabes et islamiques devraient accroître leurs efforts par d’autres mesures ; les groupements islamiques dans tout le monde arabe devraient faire de même, car ils sont tous les mieux équipés pour le rôle futur dans la lutte contre les Juifs bellicistes.

“Nous avons mis entre eux l’inimitié et la haine jusqu’au jour de la résurrection. Chaque fois qu’ils allumeront un feu de guerre, Allah l’éteindra ; et ils se mettront en tête de corrompre la terre, alors qu’Allah n’aime pas les corrompus”. (La Table – verset 64).
Article trente-trois :

Le Mouvement de la Résistance Islamique, fondé sur les conceptions communes, coordonnées et interdépendantes des lois de l’univers, et s’inscrivant dans le courant du destin en affrontant et en combattant les ennemis pour défendre les musulmans, la civilisation islamique et les lieux sacrés, dont le premier est la Mosquée d’Aqsa, exhorte les peuples arabes et islamiques, leurs gouvernements, leurs groupements populaires et officiels, à craindre Allah en ce qui concerne leur vision du Mouvement de la Résistance Islamique et leurs relations avec lui. Ils doivent le soutenir et l’appuyer, comme Allah le veut, en lui accordant de plus en plus de fonds jusqu’à ce que l’objectif d’Allah soit atteint, lorsque les rangs se resserreront, que les combattants se joindront à d’autres combattants et que les masses, partout dans le monde islamique, répondront à l’appel du devoir en proclamant haut et fort : “Salut au Jihad”. Leur cri atteindra les cieux et continuera à résonner jusqu’à ce que la libération soit accomplie, que les envahisseurs soient vaincus et que la victoire d’Allah se réalise.

“Et Allah assistera certainement celui qui sera de son côté, car Allah est fort et puissant. (Le Pèlerinage – verset 40).
Le témoignage de l’histoire

A travers l’histoire dans Face aux envahisseurs :

Article trente-quatre :

La Palestine est le nombril du globe et le carrefour des continents. Depuis l’aube de l’histoire, elle est la cible des expansionnistes. Le Prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde le salut, avait lui-même souligné ce fait dans le noble Hadith dans lequel il a appelé son honorable compagnon, Ma’adh ben-Jabal, en disant : Ô Ma’ath, Allah ouvre devant toi, quand je serai parti, la Syrie, d’Al-Arish à l’Euphrate. Ses hommes, ses femmes et ses esclaves y demeureront fermement jusqu’au jour du jugement dernier. Celui d’entre vous qui choisira l’un des rivages syriens, ou la Terre sainte, sera en lutte constante jusqu’au jour du Jugement dernier.

Les expansionnistes ont plus d’une fois jeté leur dévolu sur la Palestine, qu’ils ont attaquée avec leurs armées pour y réaliser leurs desseins. C’est ainsi que les croisés sont arrivés avec leurs armées, apportant avec eux leur credo et portant leur croix. Ils purent vaincre les musulmans pendant un certain temps, mais ces derniers ne purent récupérer la terre que lorsqu’ils se placèrent sous l’aile de leur bannière religieuse, unirent leur parole, sanctifièrent le nom d’Allah et se lancèrent dans la bataille sous la direction de Salah ed-Din al-Ayyoubi. Ils se sont battus pendant près de vingt ans et, à la fin, les croisés ont été vaincus et la Palestine a été libérée.

“Dis à ceux qui ne croient pas : Vous serez vaincus et jetés ensemble dans la géhenne ; ce sera un séjour malheureux. (La famille d’Imran – verset 12).
C’est le seul moyen de libérer la Palestine. Le témoignage de l’histoire ne fait aucun doute. C’est l’une des lois de l’univers et l’une des règles de l’existence. Rien ne peut vaincre le fer, sauf le fer. Leur faux credo futile ne peut être vaincu que par le juste credo islamique. Un credo ne peut être combattu que par un credo et, en dernière analyse, la victoire revient aux justes, car la justice est certainement victorieuse.

“Notre parole a été donnée à nos serviteurs les apôtres, qu’ils seraient certainement aidés contre les infidèles, et que nos armées seraient certainement les vainqueurs. (Ceux qui se classent eux-mêmes – versets 171-172).
Article trente-cinq :

Le Mouvement de la résistance islamique prend au sérieux la défaite des croisés par Salah ed-Din al-Ayyoubi et le sauvetage de la Palestine, ainsi que la défaite des Tatars à Ein Galot, l’effondrement de leur pouvoir par Qataz et Al-Dhaher Bivers et le sauvetage du monde arabe de l’assaut des Tatars qui visait à détruire tout ce qui faisait la richesse de la civilisation humaine. Le Mouvement tire des leçons et des exemples de tout cela. L’actuel assaut sioniste a également été précédé par des raids croisés venant de l’Ouest et d’autres raids tatars venant de l’Est. Tout comme les musulmans ont fait face à ces raids et ont prévu de les combattre et de les vaincre, ils devraient être en mesure de faire face à l’invasion sioniste et de la vaincre. Ce n’est en effet pas un problème pour le Tout-Puissant Allah, à condition que les intentions soient pures, que la détermination soit réelle et que les musulmans aient tiré profit des expériences passées, se soient débarrassés des effets de l’invasion idéologique et aient suivi les coutumes de leurs ancêtres.

Le Mouvement de résistance islamique est composé de soldats :

Article trente-six :

Tout en ouvrant la voie, le Mouvement de la Résistance Islamique souligne sans cesse à tous les fils de notre peuple, aux nations arabes et islamiques, qu’il ne recherche pas la gloire personnelle, le gain matériel ou la proéminence sociale. Il ne cherche pas à rivaliser avec quiconque au sein de notre peuple, ni à prendre sa place. Il n’en est rien. Elle n’agira contre aucun des fils de musulmans ou de ceux qui sont pacifiques envers elle parmi les non-musulmans, qu’ils soient ici ou ailleurs. Il ne servira que de soutien à tous les groupements et organisations qui agissent contre l’ennemi sioniste et ses laquais.

Le Mouvement de résistance islamique adopte l’islam comme mode de vie. L’Islam est son credo et sa religion. Quiconque adopte l’islam comme mode de vie, qu’il s’agisse d’une organisation, d’un groupement, d’un pays ou de tout autre organisme, le Mouvement de résistance islamique se considère comme leur soldat et rien d’autre.

Nous demandons à Allah de nous montrer la bonne voie, de faire de nous un exemple pour les autres et de juger entre nous et notre peuple avec vérité. “Seigneur, juge en toute vérité entre nous et notre nation, car tu es le meilleur juge. (Al Araf – Verset 89).
La dernière de nos prières sera la louange à Allah, le Maître de l’Univers.

Les pratiques et croyances occultes s’infiltrent dans le réveil charismatique

Par Chris Lawson: Traduction Vigi-sectes

Dans de nombreux endroits aujourd’hui, l’église est devenue le théâtre de choses spirituelles qui ne ressemblent en rien au christianisme biblique. Des dirigeants spirituellement aveugles, un excès de faux enseignements et de fausses prophéties, ainsi que des pratiques fondées sur l’expérience et enracinées dans le mysticisme et l’occultisme sont devenus monnaie courante.

En raison de l’analphabétisme biblique et du manque extrême de discernement de la plupart des voix populaires aujourd’hui, les fidèles écoutent – et souvent supportent – les enseignements, les prophéties et les affirmations, aussi farfelus et non conformes aux Écritures qu’ils puissent être. En raison de la torsion des Écritures, de la manipulation spirituelle et de l’inclusion de manifestations sataniques et de contrefaçons de l’Esprit de Dieu, une confusion massive s’ensuit dans de nombreuses Églises et de nombreux mouvements.

À l’insu de nombreux chrétiens, des forces spirituelles démoniaques occultes (cachées ou invisibles) (“esprits séducteurs”, 1 Timothée 4:1) se font passer pour le Saint-Esprit, mais sont en réalité des “anges de lumière” contrefaits (2 Corinthiens 11:13-15). Les adeptes du Nouvel-Âge/occultisme considèrent ces pouvoirs comme “la force”, “l’énergie”, le Ch’i, le Ki, le Qi (Qigong), la Kundalini Shakti, le Feng Shui, “l’énergie vitale universelle”, un “ça” impersonnel, et bien d’autres choses encore. La plupart des chrétiens semblent l’ignorer totalement.

Dans les faux réveils chrétiens et les mouvements de “signes et de prodiges”, ces puissances démoniaques produisent des manifestations identiques aux phénomènes paranormaux des milieux du Nouvel-Âge / mystiques et occultes. De nombreux chrétiens font l’expérience de manifestations non bibliques qui peuvent conduire à une grave oppression démoniaque. Il existe également diverses formes de possession démoniaque chez les non-chrétiens. Cette “présence” occulte peut être perçue psychiquement, ressentie physiquement, cédée émotionnellement et manipulée à volonté par des gourous, des praticiens magiques influents et même de faux enseignants et de faux prophètes au sein de l’Église.

En 1986, l’auteur occulte June G. Bletzer a rédigé une œuvre littéraire massive intitulée The Donning International Encyclopedic Psychic Dictionary (Dictionnaire psychique encyclopédique international de l’enfilage / habillage). Cet ouvrage comprend plus de 9 000 définitions métaphysiques et, en 875 pages, elle a défini tous les termes qu’elle a pu trouver dans les domaines de la parapsychologie, des sciences occultes et de la philosophie holistique. Malheureusement, beaucoup de choses qu’elle décrit se manifestent aujourd’hui dans les églises chrétiennes, bien que sous de nouvelles étiquettes et des formes “christianisées”. J’ai inclus certains de ces termes dans ce glossaire.

En ce qui concerne l’enseignement et la pratique du christianisme, les chrétiens doués de discernement et les chercheurs de vérité spirituelle devraient toujours se poser les questions suivantes dans tout contexte où la Bible est citée :

1) Jésus-Christ a-t-il enseigné ces choses à ses disciples et à ses apôtres ?

2) Le livre des Actes illustre-t-il l’enseignement, la méthode ou la pratique des chrétiens dans l’Église primitive ?

3) Les doctrines, les pratiques et les expériences reçues sont-elles conformes aux instructions du Nouveau Testament pour l’Eglise de Dieu ? et

4) L’instruction biblique d'”éprouver [tester] les esprits” est-elle respectée (1 Jean 4:1) ?

En lisant les termes du glossaire, n’oubliez pas que beaucoup de ces termes ont été “christianisés” et que la racine et le fruit de ces termes sont mystiques et occultes. Jésus-Christ n’a pas enseigné ni pratiqué ces choses. Les apôtres et l’Église primitive non plus. Au contraire, la saine doctrine apostolique a été prêchée et enseignée pour soutenir la vérité de Dieu et démasquer l’erreur. En outre, Dieu a donné de nombreuses interdictions et mises en garde scripturaires afin que les chrétiens ne deviennent pas la proie de faux enseignants, de faux prophètes et de manifestations démoniaques (tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’église), telles que celles qui suivent :

Prenez donc garde à vous-mêmes et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis surveillants, pour paître l’Église de Dieu, qu’il s’est acquise par son propre sang. Car je sais qu’après mon départ, il s’introduira parmi vous des loups redoutables, qui n’épargneront pas le troupeau. Il s’élèvera aussi de vous-mêmes des hommes tenant des propos pervers, afin d’entraîner des disciples après eux. Veillez donc et souvenez-vous que, pendant trois ans, je n’ai cessé d’avertir chacun d’eux, nuit et jour, avec larmes. (Actes 20 : 28-31)

Activations

Ce concept ésotérique va de pair avec les pouvoirs mystiques occultes et les “oints” qui prétendent pouvoir aider les autres à être “activés” pour le service chrétien. Le but de l'”activation” est d’apprendre prétendument comment être équipé pour entendre Dieu, prophétiser et interpréter ce que Dieu donne à un individu. Popularisées notamment par la Bethel School of Supernatural Ministry, les “activations” ne se trouvent nulle part dans la Bible. Il s’agit d’une distorsion complète du ministère du Saint-Esprit. Les principes de la “prophétie” sont enseignés aux individus ; cependant, une grande partie de ce qui ressort de ce type d'”activations” peut conduire à un contact direct avec le monde des esprits, le psychisme et la méthodologie du Nouvel-Âge /occultisme. Les personnes qui s’y adonnent supposent qu’elles accèdent à de nouveaux niveaux de “prophétisme”, y compris la vision dans l’esprit (voyants), l’interaction avec les anges, la prophétie à volonté et les guérisons.

Rituel actif/transfert de pouvoir.

Le but de cette pratique est de permettre à une personne psychiquement apte de décharger de l'”énergie” sur une autre personne, provoquant ainsi un transfert de pouvoir. Ce pouvoir mystérieux est une “force” invisible dans laquelle les gens pensent pouvoir puiser. Cependant, cette puissance cherche à “puiser dans les humains”, car ceux-ci ont des capacités et des pouvoirs qui défient l’imagination humaine. De nombreux mouvements de réveil et de renouveau non bibliques ont acquis ces pouvoirs sans le savoir, pensant qu’il s’agissait du Saint-Esprit. Les méthodes liées à ce transfert de pouvoir comprennent les onctions non bibliques, les transferts d’énergie, les impartations, les phénomènes bioélectriques, l’électrification, le Reiki, la puissance palmée (Palmed Power) et le Toucher Thérapeutique, pour n’en citer que quelques-unes. Ces pouvoirs transférables se dissimulent sous de nombreux noms différents que les gens leur ont attribués, tels que Qi, Ki, Chi, prana, “la force”, orgone, énergie, vie vitale, mana, Kundalini Shakti, Shaktipat, et yin/yang. Les forces démoniaques qui génèrent ces pouvoirs peuvent induire de graves problèmes physiques et psychologiques et une psychose psycho-spirituelle.

Transe active.

La transe active se produit lors de la pratique occulte de la “supercréativité” (Supercreation). Dépassant largement la capacité de composer de la musique, de peindre ou d’écrire de la littérature, le sujet travaille dans un état de conscience profond, hypnotique et altéré, qui peut ressembler à une conscience normale. Les pensées et les actions inspiratrices viennent du monde des esprits sous la forme d’artistes décédés ou de toute autre personne que le sujet, ou l’entité spirituelle, prétend être à l’origine de l’art, de la musique ou de la littérature.

Une Présence/La Présence.

Contrairement à la présence divine et à l’œuvre de Dieu par l’intermédiaire du Saint-Esprit, telles qu’elles sont décrites dans la Bible, l’expression “une présence/la présence” est liée à des influences qui se manifestent par le biais de méthodes énergétiques occultes telles que les infusions d’énergie, le travail énergétique manuel, le Reiki, le toucher thérapeutique, le transfert, l’imprégnation, etc. De nombreuses personnes supposent à tort que “la présence” dont elles ont fait l’expérience est le Saint-Esprit. Cela est particulièrement vrai dans les faux réveils et les groupes occultes.

Cette contrefaçon de la présence de Dieu est une force spirituelle invisible (êtres spirituels/démons) qui peut se faire passer pour un “ange de lumière”. Se réclamant du Saint-Esprit, les manifestations de la “Présence” sont identiques aux phénomènes mystiques que l’on trouve dans les milieux du Nouvel-Âge et occultes.

Cette “Présence” invisible (occulte) peut être ressentie psychiquement et physiquement, cédée émotionnellement et même manipulée à volonté par les gourous, les faux prophètes et les praticiens occultes influents. Les adeptes du Nouvel Âge et les occultistes considèrent ce pouvoir comme une “énergie vitale universelle” qui parvient aux humains par le biais de diverses formes de phénomènes connus sous le nom d'”intelligences du monde éthérique”. Le dictionnaire de June G. Bletzer définit le terme “une Présence” ci-dessous. Des parenthèses ont été ajoutées pour clarifier ce qu’est réellement cette “Présence” d’un point de vue biblique :

Une Présence :

Tout champ d’énergie invisible [démon] qui est psychiquement perçu et ressenti comme une forme de vie (telle que l’homme connaît la vie) par opposition à un champ d’énergie inerte … utilisé comme mot parapluie si l’on est incapable de discerner si l’âme-esprit [démon] du monde éthérique [couche de démons] est un fantôme, un poltergeist, une intelligence OVNI, un guide personnel ou un ami décédé ; … peut être perçu par clairvoyance ou par l’intermédiaire d’une personne qui n’est pas un démon. Les démons peuvent être perçus par clairvoyance, un froid dans l’atmosphère, un parfum sans rapport avec ce qui se trouve à proximité, un contact sur l’épaule, une vague de chaleur qui envahit le corps, etc. Utilisation : Je sens une “présence” autour de moi qui me fait sentir en sécurité “1.

Aboulie.

L’aboulie est reconnue dans les pratiques psychiques et occultes comme un état de conscience altéré auquel on accède pendant l’hypnose. Lorsqu’un esprit consciemment clair passe à un état de passivité, cet état de conscience réduit entraîne la perte des capacités cognitives. La clarté d’esprit, l’attention réfléchie et la capacité de parler et de penser par soi-même sont considérablement réduites. Cet état altéré peut conduire à une hyper-suggestibilité avec le danger qui s’ensuit d’être incapable de discerner entre la vérité et l’erreur et même de renoncer à sa volonté personnelle.

Oints et onctions.

De nombreuses revendications personnelles d’être “oint” vont de pair avec des apôtres, des prophètes, des voyants et des visionnaires autoproclamés. Ces affirmations n’ont rien à voir avec les onctions d’huile cérémonielles que l’on trouve dans la Bible pour la reconnaissance et le service devant Dieu. Elles n’ont pas non plus de rapport avec l’interprétation correcte de “l’onction” du Saint-Esprit lors de la conversion d’une personne. De nos jours, de prétendus “Oints” affirment ou laissent entendre qu’ils ont été “oints” par Dieu et qu’ils peuvent “transmettre” ou “transférer” une onction (ou la “bénédiction du Père”) à d’autres personnes. Dans l’hindouisme, l’onction de pouvoir occulte identique, l’onction (éveil) de Kundalini Shakti, est même connue pour tuer les gens. Les charlatans spirituels font passer l'”onction” (“elle”) pour le Saint-Esprit, et de nombreuses manifestations non bibliques et chaotiques peuvent s’ensuivre. Le pouvoir magique occulte est à la base de cette onction contrefaite, et l’énergie psychique ainsi que de nombreuses manifestations démoniaques en sont le résultat. Les partisans des réveils contrefaits et de l’onction du “vin nouveau” tordent les versets de l’Ecriture pour rendre l'”onction” acceptable pour les autres.

Techniques de transfert de l’onction.

Les techniques de transfert de l’onction se présentent sous de nombreuses variantes. Certaines se manifestent par l’imposition des mains en tant qu'”onctions” dans des contextes de réveil chrétien. Pour les praticiens du Nouvel Âge et de l’occultisme, les méthodes de guérison transférables sont reconnues sous de nombreux noms et variantes (p. ex. la guérison spirituelle, l’équilibrage énergétique, le transfert d’énergie, le toucher thérapeutique et le Reiki). Les personnes qui transmettent des onctions et des processus de guérison présumés à d’autres personnes touchent, tapotent, tapotent (Shakti pat) ou tiennent leur(s) main(s) sur le sommet de la tête, le front, la poitrine, le ventre et le dos. Ces endroits du corps humain correspondent exactement aux points de chakra dans les croyances religieuses orientales du Nouvel-Âge / occultes. Ces techniques n’ont rien à voir avec le Saint-Esprit de la Bible. Il s’agit de méthodes psychiques/occultes imitées dans des contextes chrétiens non bibliques.

Cérémonie d’Artika.

Une cérémonie d’Artika est pratiquement identique à ce qui se passe dans les réunions de réveil pentecôtistes excessives. Dans un contexte de réveil chrétien, les “statues de divinités” sont simplement remplacées par des chants répétitifs, des tambours, des danses, des mantras chrétiens (Jésus, Jésus, Jésus…), ou quelque chose d’autre pour abrutir l’esprit. Cette définition est tirée du Donning International Encyclopedic Psychic Dictionary (Dictionnaire psychique encyclopédique international de Donning) :

La cérémonie d’Artika est un rituel pratiqué dans l’un des cultes destructeurs de lavage de cerveau afin d’induire un état d’esprit de “rupture” ; elle consiste à offrir une bougie à la divinité, à sauter de haut en bas, à chanter, à danser, à psalmodier de manière répétitive pendant une période prolongée …. l’excès de ces activités ouvre les portes psychiques de manière non naturelle ; on peut avoir des visions, agréables ou féroces, mais que l’on croit (ou que l’on dit) spirituelles parce que l’individu n’a jamais connu d’état de conscience modifié auparavant ; l’esprit a craqué et, à partir de ce moment, l’individu flotte dans et hors de l’état modifié, ce qui le rend plus facilement contrôlable par l’organisation.2

Phénomènes paranormaux atmosphériques et célestes.

Lorsque des enseignements non bibliques et une ignorance généralisée de la nature des phénomènes paranormaux occultes abondent, des signes et des prodiges d’origine démoniaque peuvent se produire – et se produisent effectivement. Dans le monde psychique/magique, cette manifestation peut se manifester sous la forme d’une “Présence” ou de “La Présence”. Elle peut également se manifester sous de nombreuses autres formes (polymorphes, métamorphes, esprits de la nature, ovnis, fantômes et apparitions). Une variante rituelle ou cérémonielle générée par l’occultisme est connue sous le nom d'”élémentaire de groupe”. Elle est générée par des forces que la Bible classe parmi les démons (Ephésiens 6:10-12), et elle peut être vue visiblement. Des apparitions célestes vers le ciel se produisent également, comme les apparitions mariales. Ces phénomènes peuvent se produire lorsqu’il existe une “Présence” ou un champ d’énergie invisible (occulte) de forces spirituelles (démons), qui plane au-dessus de personnes partageant les mêmes idées et les influence.

Les phénomènes occultes se produisent lorsqu’une masse de personnes, ayant un seul but et un seul esprit (pour ainsi dire), devient frénétique par excès de crédulité et par des chants et des psalmodies répétitifs. Chargées émotionnellement dans un état d’attente et de joie extatique, elles sont préparées à un “high” religieux. Lorsque l’exaltation et le sentiment d’unité sont ressentis dans la foule, les forces démoniaques présentes provoquent les phénomènes ou les manifestations qu’elles estiment les plus susceptibles d’influencer le groupe, la foule ou les masses rassemblées. Le but de ces mauvais esprits est d’induire les humains en erreur et de susciter l’intérêt pour d’autres réunions et observations. Lorsque les enseignements des faux apôtres et prophètes abondent, des phénomènes paranormaux et des manifestations de signes mensongers, de prodiges, de guérisons et de miracles peuvent facilement se produire. Des émotions humaines exacerbées mélangées à de fausses doctrines sont une recette pour des activités occultes. Les faux réveils et les revendications de phénomènes comprennent beaucoup de choses. On peut citer, par exemple, l’observation d’anges ou de démons, la chute de plumes d’anges, la poussière d’or, les plombages en or dans les dents (psychisme dentaire), les nuages de gloire (brume, brouillard), les personnes projetées au sol et à l’autre bout de la pièce par des forces invisibles, et bien d’autres choses encore. Ces affirmations sont identiques à celles que l’on trouve dans diverses religions païennes non chrétiennes.

Clairvoyance aurique.

Elle est liée aux lectures auriques, aux couleurs de l’aura et à l’effet Kirlian. Les adeptes de la voyance aurique prétendent voir les auras (champs d’énergie électromagnétique) autour des personnes, des animaux, des plantes, des régions géographiques et même des nations. La voyance aurique peut être délibérée ou spontanée et peut se manifester dans les groupes qui ont une préoccupation excessive pour les formes de prophétie, de visions, de révélations et de vision dans l’esprit (“voyants”).

Esprit badin/Possession de l’esprit.

La possession est un état de conscience altéré par lequel un esprit étranger (un démon) habite le corps d’un être humain ou d’un animal. Cela se fait avec de mauvaises intentions dans le but d’influencer et de causer de grands dommages à la personne possédée. Ce phénomène est connu dans les milieux chrétiens sous le nom de possession par un démon et reconnu dans les systèmes de croyances occultes sous des noms tels que “mauvaise énergie”, “transformation”, “intelligences hostiles du monde éthérique” ou “esprits qui se chamaillent”. Au cours de la possession par un esprit, différents stades et niveaux de conscience se produisent. Parfois, cela se produit sans que le sujet possédé ne sache qu’il est manipulé et abusé par le monde des esprits déchus. Selon le niveau et l’intensité de la possession, les individus reculeront et manifesteront une profonde hostilité, d’une manière ou d’une autre, à l’égard de la pensée de Jésus-Christ, du sang du Christ versé pour nos péchés, du nom de Jésus et de la réalité de la résurrection du Christ. La délivrance véritable et durable des puissances démoniaques ne peut venir que de la foi salvatrice personnelle dans le Seigneur Jésus-Christ, dans son œuvre rédemptrice de substitution et d’expiation par le sang sur la Croix, et dans la résurrection victorieuse du Christ d’entre les morts qui s’en est suivie.

Le baptême par le feu/les poussées d’énergie.

Contrairement au concept biblique du baptême de feu (repentance, jugement ou purification ; Matthieu 3:7-12 ; Luc 3:7-17), ce “baptême de feu” ésotérique est adopté par les occultistes et les faux revivalistes. Ce terme est lié au concept hindou d’une poussée d’énergie occulte traversant le corps et/ou les extrémités. Les sensations produites lors de la réception de cette énergie comprennent une chaleur ardente, des brûlures, des sensations d’électricité, des poussées de chaleur et même d’atroces sensations de brûlure non diagnostiquées qui peuvent durer des mois. Les personnes qui reçoivent cette énergie ressentent diverses sensations dans les mains, les pieds, les organes sexuels, la tête, les orteils et même dans tout le corps. Ce “baptême du feu” est reconnu par les praticiens du Nouvel-Âge / occultisme comme un “transfert d’énergie” et un éveil de la Kundalini. Certains parlent même de “guérison” et de “transformation” vers un niveau supérieur de spiritualité. Dans l’hindouisme, le jaïnisme et le bouddhisme, cette expérience ésotérique spirituellement catastrophique se produit par l’intermédiaire des chakras (centres d’énergie psychique présumés dans le corps) avec l’élévation de la puissance de la Kundalini (une force démoniaque). Une fois “activé” (voir Activations), ce pouvoir occulte produit une infiltration psychique, une psychose spirituelle, des problèmes mentaux et physiques et des “urgences” spirituelles qui peuvent détruire le corps, l’esprit et même la volonté de vivre d’une personne.

Phénomènes bioélectriques.

La bioélectricité naturelle est un phénomène de courant électrique généré par les tissus vivants du corps dans les nerfs et les muscles. En ce qui concerne l’expérience des phénomènes bioélectriques dans les pratiques spirituelles ésotériques, diverses manifestations physiques et psychiques peuvent se produire. Ces manifestations de pouvoir magique se produisent lorsque des infusions massives de pouvoir du monde spirituel sont ajoutées à la bioélectricité humaine naturelle de faible niveau. Il en résulte de puissants phénomènes occultes. Les faux prophètes et les guérisseurs sont souvent “activés” par cette “énergie” et “transfèrent” des onctions par le biais d'”impartations”. En recevant ou en donnant cette “énergie” transférable, ils font l’expérience de ce que les médiums expérimentent lorsqu’ils sont infusés par des quantités excessives de bioélectricité occulte. Attribué à tort au Saint-Esprit ou à la “bénédiction du Père”, ce phénomène ésotérique peut produire des sensations douloureuses d’ondes et de courants électriques à l’intérieur du corps humain, comme un fil à haute tension conduisant l’électricité. La personne ou l’objet touché ressent la réception de ce courant électrique invisible. On ne compte plus les affirmations selon lesquelles ce phénomène se produit lors de faux réveils, les corps humains étant surchargés d’une authentique mais dangereuse puissance occulte. Lorsque les gens oignent, communiquent, transfèrent et transmettent ces pouvoirs spirituels trompeurs à d’autres personnes, le réveil monte en flèche et des signes et des prodiges mensongers s’ensuivent.

Conscience vierge/humeur vierge.

L’état d’inconscience est un état de conscience étrange. Une personne peut être bien éveillée et en même temps avoir le sentiment que rien ne se passe autour d’elle et qu’elle n’est généralement consciente de rien ; elle est simplement “dans le vide”, apparemment “nulle part”. Ils sont incapables de discerner les stimuli internes ou externes et ne peuvent se concentrer ou se rattacher à quoi que ce soit d’intéressant. Ce phénomène s’est produit lors de faux réveils où les gens sont figés en transe, agenouillés ou collés au sol par des forces invisibles. Dans ces positions, ils regardent fixement au loin. À l’instar de la conscience vide, l’humeur vide est un état dans lequel l’esprit est actif mais si neutre qu’il n’y a pas d’opinion personnelle. Dans cet état, la capacité de discerner la vérité de l’erreur s’estompe. Les personnes qui s’engagent dans un travail psychique entrent dans cette phase d’humeur vide. Les esprits s’emparent de leur esprit et travaillent en eux, sur eux et à travers eux. Dans les milieux chrétiens, cette expérience d’humeur vide ouvre les perceptions mentales à l’endoctrinement dans de fausses doctrines et à des expériences dangereuses.

Catalepsie.

Il est pratiquement impossible de bouger lorsqu’on est en état de transe cataleptique. Cet état de conscience altérée est l’un des douze symptômes de la catatonie. Le corps reste rigide et dans une forme fixe pendant un certain temps, et les fonctions corporelles restent suspendues jusqu’à ce que la personne ne soit plus en état de catalepsie. En dehors des causes médicales connues (telles que la toxicité des médicaments, la schizophrénie, l’épilepsie ou la maladie de Parkinson), si des influences spirituelles et psychiques sont présentes d’une manière ou d’une autre, une personne peut se retrouver coincée dans une transe cataleptique sous l’influence de forces spirituelles démoniaques invisibles.

Convulsions.

Dans les réunions de réveil et de renouveau, des convulsions peuvent être provoquées par des transmissions non bibliques et transférables par le biais de diverses onctions. Les personnes subissent des convulsions involontaires et incontrôlables en se secouant spasmodiquement et en se tordant vers l’avant au niveau de la partie médiane du corps. Elles peuvent se manifester de différentes manières et sont identiques aux convulsions physiques des kriya des pratiquants avancés du Siddhi Yoga. Les convulsions ésotériques psychospirituelles/psychophysiques sont produites par des pouvoirs occultes, mais les personnes ignorantes et mal informées pensent qu’elles viennent de Dieu.

Calme créatif.

Il s’agit d’un niveau créatif de conscience expérimenté pendant un état altéré de contemplation/méditation. Très similaire à la visualisation créative et à ce qui est perçu, le praticien croit qu’il écoute Dieu ; cependant, il s’agit d’informations psychiques reçues d’êtres spirituels. Comme les informations perçues peuvent être extrêmement précises, les gens sont amenés à penser qu’il s’agit de Dieu. Au fur et à mesure que cette pratique se développe, le contact avec les esprits et les informations reçues peuvent être presque immédiats.

Crunches/Crunching = crissement / écrasement

Connu également sous le nom de “Doing the Crunch”, ce mouvement incontrôlable d’écrasement et de convulsion (avec ou sans pleurs, gémissements, cris ou hurlements) n’est pas un comportement normal. Il se produit lors de nombreux réveils contrefaits et n’est pas associé à des fonctions corporelles régulières et naturelles. Ces crissements sont des mouvements erratiques induits par l’esprit et accompagnés de convulsions saccadées. Ces manifestations sont identiques aux kriyas yogiques expérimentées lors de la progression des pouvoirs yogiques/ occultiques. D’autres actions expérimentées dans cet état peuvent inclure des sanglots, des gémissements, des braillements, des hurlements, des pleurnicheries, des cris, des hurlements, des bruits d’animaux, des crises incontrôlables et des poses de yoga spontanées. Ces mouvements se produisent à différents niveaux de l’éveil de la Kundalini.

Intoxication divine.

Cette pratique est connue dans les systèmes de croyance orientaux (orientaux) et parmi les gourous orientaux sous le nom d'”ivresse divine”. Cette manifestation de pouvoir occulte (ou de contrôle excessif de l’esprit) a été rendue célèbre dans le cadre du réveil chrétien par Rodney Howard-Browne (et d’autres), autoproclamé “Holy Ghost Bartender” (barman du Saint-Esprit). Les signes et les symptômes de ce type d'”intoxication spirituelle” se retrouvent dans les religions occultes telles que les cultes hindous, bouddhistes et jaïns du yoga et les mouvements de yoga du rire. Cet état de conscience altéré produit l’exact opposé du fruit biblique du Saint-Esprit – la maîtrise de soi (Galates 5:22-23). La sobriété spirituelle et la clarté d’esprit sont remplacées par la lourdeur d’une “Présence”, des manifestations comme celles des ivrognes, des états de transe, un manque d’intérêt pour ce que pensent les autres, des variations de mouvements épileptiformes (saccades), de nombreux sons étranges, des comportements d’animaux et de serpents, et des “rires sacrés” rauques, diaboliques et incontrôlés.

Le travail du rêve.

Les praticiens du Nouvel-Âge et de l’occultisme, ainsi que de nombreux chrétiens déséquilibrés, accordent souvent une importance excessive aux rêves, au point de nuire aux individus et aux églises. Les adeptes du travail sur le rêve affirment que les “rêves” peuvent refléter ou influencer les réalités psychologiques, spirituelles et même éventuellement physiques. Dieu peut utiliser les rêves, ce qui est conforme aux Écritures, mais trop de spéculations sur les rêves d’une personne peuvent facilement créer des risques psychologiques. Alors que les psychothérapeutes (ce qui n’est pas recommandé) cherchent à obtenir une compréhension psychologique par le biais du travail sur les rêves, le travail sur les rêves “chrétiens” explore l’idée d’une compréhension spirituelle en vue d’une croissance ou d’une orientation. Cependant, des problèmes surgissent souvent en raison d’interprétations non bibliques, de “révélations” et de “signes” qui ne viennent manifestement pas de Dieu. Les rêves sont souvent très facilement mal compris et même manipulés à des fins de “croissance spirituelle” et de “guérison” sur la base de révélations occultes (secrètes/cachées). (Voir les avertissements de Dieu dans Deutéronome 13:1-3 et Jude 8-10).

L’entrée.

L’entrisme (et l’envoûtement) utilise des techniques d’influence pour gagner la confiance des autres et créer une atmosphère d’ouverture et d’hyper-expérience. Manipulées spirituellement à leur insu, les victimes sont abusées et deviennent des pions religieux. Des cultes prolongés avec des chansons, des chants, des sons rythmés et un éventail infini de témoignages de guérisons et d’affirmations de miracles préparent les victimes à l’entrée, ce qui peut conduire à une hyper-susceptibilité et à une crédulité et à des états de conscience hypnotiques variables. Il s’ensuit des phénomènes physiques qui génèrent de prétendus signes, prodiges et miracles de guérison. Cette compétence est utilisée dans l’occultisme à des fins malveillantes et dans des contextes charismatiques non bibliques pour acquérir du pouvoir et du prestige et pour le bénéfice personnel de celui qui envoûte les autres.

Exploitation de l’instinct.

Les contextes charismatiques chargés d’émotions succombent souvent à l’exploitation de l’instinct. Les émotions, les sentiments, les intuitions et les pressentiments humains sont utilisés pour prendre des décisions. Cependant, ces émotions, ces sentiments, ces intuitions et ces pressentiments sont fondés sur le fait qu’ils ne remettent pas en question les faux enseignements qu’ils ont reçus. Au lieu d’utiliser le bon sens, la logique et un discernement biblique solide pour examiner si les enseignements, les pratiques et les manifestations sont de Dieu, les sujets croient qu’ils sont guidés par Dieu. Leurs sentiments ont pris le pas sur leur intelligence, car, comme le client d’un médium, ils ont cru un faux enseignant au lieu d’un enseignement biblique solide.

Les pichenettes.

Les pichenettes sont des gestes de la main qui provoquent différents niveaux de “guérison psychique”. Les médiums secouent, agitent ou secouent leurs mains pour soi-disant se débarrasser des vibrations énergétiques malades. De la même manière, mais pour des raisons différentes, des actions plus sauvages peuvent être observées dans les réunions de réveil. On peut y voir des personnes sérieusement égarées imiter de faux enseignants qui utilisent des méthodes pour indiquer, diriger et “envoyer l’Esprit” à d’autres et sur d’autres. Ils claquent des doigts, essaient d’attiser le Saint-Esprit, font des vagues, éclaboussent, soufflent, jettent des vestes, et même donnent des coups de poing et des coups de pied.

Concentrer l’attention.

L’attention focalisée est utilisée par les médiums pour se débarrasser de toutes les distractions mentales qui pourraient entraver le flux de réception psychique du monde des esprits. Lorsque des chrétiens sans discernement utilisent des méthodes mondaines de méditation et de contemplation pour recevoir des informations de Dieu – et non selon les principes contenus dans la Parole de Dieu – des forces psychiques (démons) peuvent influencer l’esprit du chrétien. Lorsque cela se produit, les idées perçues et reçues s’alignent souvent sur des enseignements qui ne se trouvent pas dans la Bible, conduisant ainsi le sujet plus profondément dans la tromperie spirituelle. Cette pratique dangereuse peut augmenter le “Free-Flow” spirituel des informations psychiques téléchargées, rendant le récepteur beaucoup plus sensible aux informations spirites.

Flux libre.

Cette activité peut être induite par de faux enseignants qui se contentent d’improviser des sermons et de dire les fausses doctrines et les faux enseignements qui leur viennent à l’esprit. Il n’y a pas de véritable exposé biblique d’instructions doctrinales saines pour les autres, juste une masse de contenu et d’histoires non bibliques. Ceux qui colportent de faux enseignements prétendent souvent : “L’esprit m’a dit !” ou “Le Seigneur Jésus m’a parlé !”. Au lieu d’enseigner une saine doctrine biblique, les faux enseignants laissent souvent leur bouche proclamer toutes les pensées qui leur viennent à l’esprit. Soit par l’erreur qu’ils s’inspirent eux-mêmes, soit par des informations démoniaques qui “coulent” (sont téléchargées) psychiquement dans leur esprit.

La succion des tombes et l’accaparement des manteaux.

Il s’agit d’une étrange variante contemporaine de la pratique de la nécromancie. Toutes les variantes qui consistent à chercher à communiquer avec les défunts ou à recevoir de prétendues communications et pouvoirs de leur part sont strictement interdites et condamnées par la Bible. Les adeptes croient qu’ils peuvent se rendre dans des cimetières, des lieux de sépulture, des pierres tombales et des mausolées et prier pour recevoir l'”onction” et le “manteau” spirituel du défunt. La prétendue “onction” que le défunt a reçue est ensuite “transférée” aux vivants afin qu’ils puissent exercer un ministère plus puissant.

Le rire sacré.

La pratique du rire involontaire et incontrôlable peut être observée dans de nombreux cultes orientaux de yoga du rire et de Kundalini, dans des religions et ashrams occultes et dans divers groupes pentecôtistes. Il ne s’agit pas d’une forme de vertige ou de rire normal. Le rire sacré, extatique et involontaire, induit un état d’euphorie religieuse, accompagné de manifestations extrêmes et d’influences psychiques manifestes. Le rire sacré est transmis à des individus ou à des foules par l’intermédiaire d’un regard, d’une imposition des mains, d’un signe de la main, d’un souffle, d’un toucher, d’un tapotement (Shaktipat), d’une projection apparente ou d’un “envoi de l’esprit”.

Extase hypnotique.

Les personnes sous l’influence de l’extase hypnotique peuvent rayonner de l’énergie psychique (magnétisme occulte) et influencer fortement, voire hypnotiser, d’autres personnes sans que celles-ci ne se rendent compte qu’elles sont trompées. De même, les réveils charismatiques et les réunions de renouveau comprennent souvent des chants, des tambours, des danses, des tourbillons et des rires incontrôlables, bruyants et répétitifs, très émotionnels. Des ensembles musicaux excessivement longs sont constamment engagés jusqu’à ce que la congrégation soit très suggestive ou même dans un état de conscience altérée. La foule ne s’en rend même pas compte. Il s’ensuit généralement des manifestations telles que le parler en langues, les imprégnations, les onctions, les chutes de personnes, les prétendues guérisons et bien d’autres excès.

Les transmissions.

Les dons sont transmis à d’autres personnes par l’imposition des mains, des touchers ou des tapes (Shaktipat) sur le front, le sommet de la tête, le dos ou la région du ventre ou de l’estomac. Cette pratique a des racines historiques dans de nombreuses religions et mouvements occultes et sous de nombreux noms différents. Cette pratique magique/occulte n’est pas le Saint-Esprit de Dieu, même si les gens prétendent et pensent qu’elle l’est lorsqu’elle est pratiquée dans un cadre chrétien. Les transmissions peuvent avoir des conséquences dévastatrices une fois que la “félicité” initiale et l’euphorie spirituelle se sont dissipées.

Invocation/Evocation.

À ne pas confondre avec la prière biblique, ces actes d’invocation et de supplication spirituelles consistent à invoquer ou à conjurer des esprits, des anges, des démons, des divinités ou des personnes décédées. Le but est de faire apparaître et/ou communiquer des êtres spirituels invisibles. Les faux évangélistes et les faux prophètes cherchent souvent à appeler le Ciel à l’aide sur la Terre, invoquant même les anges et leur concept non scripturaire du Saint-Esprit pour qu’ils s’acquittent de leur tâche. Cherchant à produire des guérisons et des miracles, ils obtiennent à la place des signes et des prodiges mensongers et, dans certains cas, de véritables dons et guérisons générés par les satanistes. Le miracle peut se produire, mais la contrepartie spirituelle est la soumission et la servitude aux faux enseignements et aux esprits menteurs qui ont produit la guérison.

Jésus a enseigné à ses disciples à prier directement Dieu le Père (Matthieu 6:5-8). Jésus a également enseigné qu’il est lui-même le chemin, la vérité, la vie et le seul chemin vers le Père (Jean 14:6), et qu’il est la seule porte de salut (Jean 10:7-9). Les Écritures ne nous enseignent pas à convoquer, évoquer, invoquer, prier, conjurer ou appeler des anges et des esprits à venir du Ciel pour “envahir la terre”.

Kundalini.

L’éveil de la Kundalini peut être mortel. Tout le yoga, dans son objectif final, vise à éveiller ou à réveiller la Kundalini, le “pouvoir du serpent” de l’hindouisme. Kundalini (serpent enroulé) vient de deux termes sanskrits : kund, “brûler”, et kunda, “s’enrouler ou spiraler”, d’où l’idée de s’enrouler comme un serpent. Reconnue comme Shakti, une forme occulte de l’énergie divine féminine, cette “force du serpent” est associée aux dieux hindous et est considérée comme l’énergie vitale, cosmique et invisible. On dit qu’il s’agit d’une énergie primordiale qui réside chez l’homme à la base de la colonne vertébrale. Lorsqu’elle est éveillée par la transmission spirituelle d’un gourou ou d’un enseignant, l’énergie du serpent remonte lentement le long de la colonne vertébrale et des chakras et se manifeste de diverses manières. Le but de l’éveil de la Kundalini est de parvenir à l’union du yoga avec Brahman, le “dieu/conscience” divin de l’hindouisme. Le résultat ultime, lorsqu’elle a achevé son parcours dans le chakra de la couronne de la tête, est censé être “l’illumination”, c’est-à-dire la reconnaissance complète de la divinité supposée de l’individu.

Les faux réveils où des onctions transférables sont présentes peuvent produire des manifestations parallèles et identiques aux kriyas yogiques de la Kundalini. Parmi ces manifestations, on peut citer la joie et la félicité extatiques, les rires incontrôlables, les tremblements, les secousses, les tics, les pleurs, l’infusion de pouvoirs psychiques/occultes, l’ivresse spirituelle, les bruits d’animaux et le comportement animal, les poses de yoga spontanées, et bien d’autres choses encore. L’excitation et l’éveil de la Kundalini sont en tous points parallèles aux manifestations occultes de l’onction que l’on trouve dans les faux réveils. Ils se moquent de Dieu, ruinent les églises et détruisent les êtres humains.

La lévitation.

La lévitation est déjà apparue dans l’Église par le passé comme un phénomène mystique attribué à certains saints (comme Thérèse d’Avila4) ; et aujourd’hui, elle apparaît dans certains milieux chrétiens. Ces exploits de lévitation n’ont rien à voir avec les illusions des magiciens. Il s’agit plutôt de forces démoniaques puissantes qui suspendent quelqu’un, ou des objets inanimés, dans une position stable contre la gravité et sans contact physique solide dans n’importe quelle direction autour du sujet. Les médiums et les occultistes pensent que la psychokinèse de lévitation (PK) se produit lorsqu’un individu lévite grâce à ses propres pouvoirs de concentration dans son subconscient, et que la télékinésie de lévitation (TK) se produit lorsque des pouvoirs médiumniques (intelligences du monde éthérique) font le travail. Selon la vision biblique, les forces démoniaques sont à l’origine de ces deux phénomènes.

Les sens médiumniques.

Les pratiques médiumniques sont associées à la perception d’énergie psychique non perceptible par les cinq sens humains standard. Il s’agit d’outils paranormaux de pouvoir psychique/occulte des démons qui conduisent les gens à de graves tromperies et à une ruine éternelle potentielle. Si des chrétiens sans discernement se soumettent à l’utilisation de pièges sensoriels occultes, ils peuvent devenir la proie de forces sataniques tout en pensant qu’ils “font le travail du Seigneur”.

Un danger particulièrement grave est que cette pratique peut conduire à un royaume où le discernement est inversé, et où le participant verra de plus en plus le bien comme un mal et le mal comme un bien (voir l’avertissement d’Isaïe 5:20 :

Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui mettent les ténèbres pour la lumière, et la lumière pour les ténèbres”.

Une telle perspective inversée ne peut que conduire les personnes concernées à une vie d’illusions. Nous avons été témoins de cette volte-face dans le camp de la formation spirituelle, où les chrétiens qui ont commencé à pratiquer la méditation contemplative ont commencé à avoir des changements spectaculaires dans leurs perspectives spirituelles, au point que beaucoup ont effectivement volte-face sur ce qu’ils pensaient être le bien et ce qu’ils pensaient être le mal.

Les magiciens sauteurs.

L’expérience extrême et anormale du pogo-sticking charismatique se produit lorsque les participants au réveil sautent de haut en bas comme un pogo-stick pendant de longues périodes. Le pogo-sticking peut être provoqué de manière involontaire et incontrôlable, et des états émotionnels d’extase peuvent être ressentis lors de l’expérience de l’infusion psychique. Des états de conscience altérés hyper-ecstatiques et des transes peuvent en résulter.

Portails/Lieux minces.

Les “lieux minces” se retrouvent dans les enseignements du Nouvel-Âge /occultismre. Leurs partisans croient qu’il existe des portails vers les royaumes célestes auxquels les chrétiens peuvent accéder pour obtenir des bénédictions, du pouvoir, des communications et des visites angéliques. On croit que ces lieux sont des portails atmosphériques entre le monde spirituel et le monde physique. Le concept de lieux ténus est très présent lors de la fête occulte d’Halloween. Les occultistes et de nombreuses sorcières croient que le voile atmosphérique devient mince, ouvrant la porte aux esprits pour influencer les humains et les animaux.

Pronostiques (Forth-telling).

Comme les diseurs de bonne aventure psychiques/médiums et les occultistes devins, les chrétiens font des pronostics/prophéties en essayant de prédire “prophétiquement” les événements à venir. Au lieu de communiquer une théologie biblique solide sur les prophéties passées, présentes et futures de l’Ecriture, les pronostiqueurs chrétiens (comme les diseurs de bonne aventure) se concentrent sur des impressions personnelles, des visions, des révélations, des rêves et sur le fait d’être un “voyant” pour les autres. Ces personnes bien intentionnées ne sont pas de véritables “voyants” (de véritables prophètes ayant des visions) au sens biblique du terme, mais elles sont induites en erreur et ont besoin d’une correction biblique.

Révélations, visions et “paroles” prophétiques

De nombreuses paroles, visions et révélations prophétiques sont souvent données et reçues alors qu’elles n’ont rien à voir avec Dieu ou avec quoi que ce soit que l’on puisse trouver dans les Ecritures. Ce concept est très répandu dans de nombreuses autres activités spirituelles au sein du revivalisme charismatique, qui regorgent d’extases et de baragouinages non bibliques, de fausses interprétations, de révélations de fausses prophéties, de visions, de rêves et d’images mentales inexacts, de guérisons non confirmées, etc.

Odeurs psychiques.

Des personnes ont affirmé avoir senti des parfums et des odeurs dans le cadre d’un réveil charismatique, en l’absence de sources physiques. Les entités spirituelles peuvent produire des odeurs de roses, d’encens, de parfums, d’arômes sucrés et acides, et des odeurs horribles comme le soufre, les œufs pourris, les odeurs métalliques, les odeurs de brûlé comme le tabac à pipe, et le poisson pourri. Les médiums et les voyants qui pratiquent la clairvoyance peuvent sentir les esprits (démons). Les chrétiens ont fait l’expérience des “odeurs psychiques” lors de faux réveils, dans des maisons hantées et lorsque des forces démoniaques sont présentes dans l’atmosphère.

Élever les vibrations.

L’objectif de “l’élévation des vibrations” peut être de conduire une foule de personnes à un état de conscience modifié et frénétique, d’invoquer des êtres spirituels, de provoquer des phénomènes lors d’une séance, et de générer un état d’euphorie religieuse. On peut voir des chefs religieux “élever les vibrations” au moyen d’une musique très émotionnelle et prolongée à un rythme rapide et de témoignages excessivement bruyants de guérisons et de miracles. L’objectif est d’ouvrir la foule à tout ce que l’orateur dit ou affirme, que ce soit valable ou non sur le plan doctrinal. L’élévation des vibrations se produit dans de nombreux contextes occultes ainsi que dans de nombreux contextes de faux réveil.

Chants répétitifs, psalmodies, mantras.

Ces outils verbaux permettent souvent d’accéder à un état de conscience altéré. Un chant monotone peut devenir totalement abrutissant, et les mantras sont des mots répétitifs utilisés comme point de focalisation pendant la méditation. Ils sont également utilisés comme fréquences vibratoires pour s’aligner et se connecter avec les guides spirituels, pour la guérison psychique.

Samadhi. Le samadhi est un état de transe caractérisé par de fortes émotions et des sentiments de plaisir, de rire, de béatitude, d’extase, de tranquillité, de lumière, de paix et de vagues mystiques d’amour et de joie. Cette pratique est obtenue par une concentration intense. Les phénomènes qui l’accompagnent peuvent inclure des outils psychiques, des dons occultes, des guérisons, des visions et de grandes infusions d'”énergie” supplémentaire qui apparaissent dans la vie du bénéficiaire. Les forces spirituelles des ténèbres cherchent à influencer tous ceux qui cherchent le Samadhi, car il est considéré comme l’étape finale de l’illumination hindoue. Le Samadhi yogique est le moment où le soi est en union avec le divin et où l’on réalise sa propre divinité (réalisation de soi).

Voyant.

Bibliquement, un “voyant” est un autre nom pour un prophète. En tant que véritable prophète de Dieu, un voyant pouvait voir des images ou des scènes dans des rêves et des visions de ses propres yeux. Le contenu apporté aujourd’hui par de nombreux “voyants” dans les mouvements charismatiques et de signes et prodiges est souvent si peu biblique qu’il faut s’en méfier comme d’une dangereuse voyance chrétienne/psychique. Les voyants masculins et les voyantes féminines se spécialisent aujourd’hui dans la clairvoyance et la clairsentience.

Shaktipat.

Shaktipat, également appelé shakti pat (shakti-pat), est un terme hindou signifiant l’attribution ou le “transfert de pouvoir”. Il décrit le pouvoir spirituel occulte transmis de gourou à disciple, ou de divinité à gourou. Les transferts d’énergie de ce type se font par des touchers ou des tapes (d’où Shakti-pat) avec les doigts sur le front ou d’autres parties du corps, ainsi que par des regards, des mantras ou des pensées voulues. L’onction de Shakti-pat est censée éveiller la Kundalini, la force/puissance du serpent de l’hindouisme.

Tourbillonnement.

Cette pratique est bien connue dans les ordres mystiques islamiques soufis, les cultes de contrôle de l’esprit et les faux mouvements de réveil. Les personnes impliquées dans cette pratique religieuse sont souvent psychiquement guidées et conduites par des esprits. Elles tourbillonnent, tournent et virevoltent comme une toupie d’enfant. Un état de conscience altéré est obtenu par des mouvements excessifs, des chants, des cris ou des psalmodies. Le sujet ressent des vagues et des poussées de félicité et d’extase accompagnées de sentiments personnels intenses de joie, d’amour, de paix et d'”énergie”. S’il est en accord psychique avec l’ombre spirite qui l’entoure, le sujet reçoit davantage d’énergie occulte pour éviter les vertiges et l’épuisement.

Manifestations de kriya induites par le yoga.

La pratique consistant à intégrer des poses/postures yogiques (asanas) et des techniques de respiration (pranayama) dans le yoga dit “chrétien” est très dangereuse. Le yoga, dans son essence, est entièrement anti-chrétien. Le but de tout yoga (hindouisme, bouddhisme, jaïnisme) est de susciter et d’éveiller la force Kundalini, Kundalini Shakti, également connue sous le nom de “puissance du serpent” dans l’hindouisme. Les manifestations du kriya sont des mouvements involontaires associés à l’éveil spirituel occulte. Ce syndrome est provoqué par des forces psychiques invisibles qui peuvent manipuler (et posséder) les humains et les utiliser comme des marionnettes. Parmi les symptômes observés, on peut citer des secousses légères ou massives, des tremblements, des secousses, un bonheur émotionnel extrême et des mouvements de balancement gracieux, des danses et des poses de yoga spontanées, des mouvements violents, des tics, des sensations de courants électriques et des contorsions corporelles presque impossibles à réaliser. Ces expériences induites par l’esprit l’emportent sur l’intellect, ce qui conduit à une illusion spirituelle massive.

(Cet article est tiré d’un des chapitres du nouveau livre publié par Lighthouse Trails, A New Narrative for a “New” World par Kevin Reeves, Chris Lawson, Warren B. Smith, Mary Danielsen, Carl Teichrib, et Richard & Linda Nathan).


Notes de fin d’ouvrage :

  1. June G. Bletzer, The Donning International Encyclopedic Psychic Dictionary (West Chester, PA : Whitford Press, 1986), p. 1.
  2. Ibid, p. 37.
  3. Suzanne Hinn (https://www.youtube.com/watch?v=P_9Hj85sgaM).
  4. Carolyn A. Greene, Teresa of Avila-An Ancient Mystic Who Helped Shape Today’s Spiritual Formation Movement (mai 2017, https://www.lighthousetrailsresearch.com/blog/new-booklet-teresa-of-avila-an-ancient-mystic-who-helped-shape-todays-spiritual-formation-movement).
  5. “Qu’est-ce que la glossolalie ?” (https://www.gotquestions.org/glossolalia.html).

Note de la rédaction : pour une liste exhaustive de termes et de définitions, en anglais consultez le site web de Chris Lawson à l’adresse https://www.spiritualresearchnetwork.org.

Le film « the chosen »

NDLR : ce film sulfureux fait couler de l’encre. Il présente un Jésus des abîmes qui n’est pas le fils de Dieu, le Saint de Dieu. Nous présenterons quelques articles sur le sujet.

“FICTION “L’ÉLU


1er décembre 2021
Texte de T. A. McMahon

Lors d’une conférence il n’y a pas si longtemps, on m’a demandé de faire une critique de la série télévisée The Chosen. Je l’ai fait, mais avant de commencer ma critique, j’ai informé le public que je n’avais pas regardé une seule image de la série, et j’ai pensé que cette révélation en contrarierait plus d’un. La réaction immédiate de ceux qui étaient épris de la série sur la vie du Christ a été de mépriser tout ce que je disais, en disant : “Il est comme ceux qui critiquent les livres, même la Bible, sans les avoir lus ! Je peux comprendre cela. J’ai eu de nombreuses discussions avec des personnes qui me disaient ce que la Bible disait sans l’avoir lue elles-mêmes, et je peux donc comprendre pourquoi ma première critique et son approche ont rebuté certaines personnes.

Depuis ma première critique, j’ai visionné quelques programmes, dont j’aborderai certains aspects. Cependant, je souhaite expliquer pourquoi je pense qu’il n’est pas nécessaire de regarder la série pour la rejeter. Ce faisant, mes explications feront appel à l’Écriture et à la raison à la lumière des paroles d’Isaïe : “Venez, et raisonnons ensemble, dit l’Éternel” (Isaïe:1:18).

Pourquoi n’est-il pas nécessaire de regarder The Chosen pour le critiquer, et en quoi cela serait-il différent de critiquer un roman sans l’avoir lu ? Tout d’abord, un roman est généralement défini comme “un récit fictif en prose de la longueur d’un livre, représentant typiquement des personnages et des actions avec un certain degré de réalisme”. En d’autres termes, il s’agit d’une histoire inventée. Pourtant, il doit être lu pour être évalué.

Ce n’est pas le cas de The Chosen. Il prétend être fidèle aux enseignements de la Bible, ainsi qu’une représentation fidèle des histoires et des personnages de la Bible. La Bible, cependant, se déclare inerrante et infaillible dans tout ce qu’elle enseigne, ainsi que l’autorité de Dieu dans tout ce qu’elle ordonne. C’est la parole de Dieu. Si elle condamne toute tentative de représentation visuelle du contenu et des personnages de la Bible (ce qu’elle fait), alors il n’est pas nécessaire de regarder L’Élu, car il prétend la représenter visuellement, en désobéissance directe avec les Écritures.

Tous les films bibliques sont des traductions et des interprétations visuelles des mots et des récits présentés dans la Bible. Si un chrétien savait que la Bible condamne les traductions et interprétations visuelles des Écritures, il n’aurait pas besoin d’évaluer un film ou une série vidéo sur la base de la Bible avant de les rejeter. Mais la Bible dénonce-t-elle de telles tentatives de traduction/interprétation par le biais d’un support visuel ?

Oui, elle le dénonce. Et elle le fait de plusieurs manières indiscutables. Mais avant d’évoquer les textes bibliques qui dénoncent de telles productions, je dois présenter quelques-uns des éléments qui entrent en jeu dans la production d’un film et qui doivent être pris en compte pour déterminer si les “films bibliques” peuvent être véritablement bibliques ou non. Ce sont des choses que je connais et que j’ai expérimentées en étudiant la réalisation de films dans une école supérieure et en travaillant pour les studios de la 20th Century Fox pendant un certain nombre d’années. J’ai ensuite fait carrière comme scénariste à Hollywood avant d’être sauvé et de passer quatre décennies dans le ministère chrétien avec Dave Hunt.
Voici comment se déroule le processus. Un film commence par un scénario. Il s’agit soit d’une histoire originale, soit d’une adaptation à l’écran de l’œuvre de quelqu’un d’autre (comme la Bible). Le scénario ou script du film, en plus de présenter l’histoire ou l’intrigue, les personnages et les dialogues, consiste en des descriptions visuelles de ce qui se passe dans l’histoire du film. Par exemple, si une scène fait appel à un véhicule, une description est nécessaire pour que le directeur artistique ou l’accessoiriste puisse trouver le bon type de voiture pour une scène ou un objectif particulier. Si le scénario prévoit que la voiture soit accidentée, il faut décrire l’accident en détail pour qu’il soit unique et important pour l’intrigue. Ce n’est qu’un exemple de l’apport créatif nécessaire au processus de réalisation d’un film.

Bien que le scénariste soit le compositeur initial du script du film, des changements sont toujours apportés au script pendant le tournage. Ces changements sont généralement effectués par le réalisateur du film. Les raisons des changements par rapport au scénario original sont apparemment infinies : égo des acteurs, restrictions budgétaires, problèmes météorologiques, problèmes de localisation, égo du producteur exécutif, “idée inspirante” du caméraman pour filmer une scène, problèmes syndicaux, échecs des cascades, égo du metteur en scène, etc. L’auteur du film, pour l’essentiel, est le scénariste, même si les contributions d’interprétation proviennent également du réalisateur, des acteurs et d’une foule d’autres personnes créativement impliquées dans le processus de tournage.

Tous ces éléments, et bien d’autres encore, sont impliqués dans chaque tentative de traduction de la Bible en un film théâtral pour le grand écran et/ou la télévision. La question qui se pose donc à tout chrétien croyant en la Bible est la suivante : La Bible peut-elle être présentée par le biais d’un film et rester fidèle à ce que la Parole de Dieu dit à propos de Sa Parole ?

Eh bien, que dit-elle ? Proverbes:30:5-6
Toute parole de Dieu est pure ; il est un bouclier pour ceux qui se confient en lui. N’ajoute rien à ses paroles, de peur qu’il ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur” (italiques ajoutés). Les paroles de Dieu sont Ses paroles, écrites par des hommes, Ses prophètes (2 Pierre:1:20-21).

“Ainsi donc, puisque nous sommes issus de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l’or, à de l’argent ou à de la pierre, sculptés par l’art et par la main de l’homme” (Actes:17:29).
(Actes:17:29, italiques ajoutés).

“Je déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre que, si quelqu’un ajoute à ces choses, Dieu lui ajoutera les fléaux décrits dans ce livre : Et si quelqu’un retranche des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part du livre de vie, de la ville sainte et des choses qui sont écrites dans ce livre” (Apocalypse 22:18-19).

La Bible est la révélation de Dieu à toute l’humanité, et à Lui seul. “Je vous déclare, frères, que l’Évangile que j’ai prêché n’est pas d’après l’homme ; car je ne l’ai pas reçu d’un homme, et il n’est pas d’après l’homme. Car je ne l’ai reçu ni d’un homme, ni d’un maître, mais par la révélation de Jésus-Christ” (Galates:1:11-12).

Qu’en est-il alors d’un film “biblique” ? Comme pour d’autres projets théâtraux, une telle production naît principalement de l’interprétation par le scénariste de ce qui a été écrit dans les Écritures. À cela s’ajoutent les nécessités et les changements liés à la réalisation d’un film, tels que l’intrigue et les dialogues liés à l’intrigue, qui sont manifestement absents de la Bible et qui doivent donc être complétés par le scénariste afin de créer une production théâtrale.

Les descriptions des personnages sont limitées, au mieux, et doivent être ajoutées pour qu’un directeur de casting puisse sélectionner les acteurs. Dans le même ordre d’idées, comment interpréter le Dieu/homme sans péché, Jésus-Christ ? Les attributs parfaits et les caractéristiques justes du Fils de Dieu ne pourraient jamais être représentés par un acteur à l’écran. Lorsqu’une telle idée est incorporée au scénario, le résultat final est, au mieux, une contrefaçon du Christ. En fait, une telle tentative correspond à la définition même du blasphème, puisqu’on s’efforce d’appliquer à Jésus des caractéristiques humaines qui sapent son caractère divin.

J’espère que vous avez compris que tout effort de traduction de la Bible sur un support visuel doit aboutir à une véritable déformation de la Parole de Dieu, et c’est pourquoi de telles tentatives sont condamnées.
Pour ceux qui ne comprennent pas ce que j’entends par “déformation” résultant de l’apport de l’homme, la question suivante se pose : “Que croyez-vous vraiment de la Bible ?

Comprenez-vous qu’elle est la communication directe de Dieu à l’humanité ? Vous rendez-vous compte que la Bible est totalement de Lui et vient de Lui ? Comprenez-vous que sans sa révélation divine sur lui-même et sur les êtres qu’il a créés, l’humanité finie et déchue ne dispose que d’opinions, de suppositions, de spéculations et autres au sujet de Jésus-Christ et de l’Évangile du salut ? Ces soi-disant contributions humaines ont conduit à la multitude de religions façonnées par l’homme qui prétendent donner des informations sur Dieu.
Croyez-vous que la Parole de Dieu est “inspirée par Dieu” (c’est-à-dire qu’elle est inspirée par Dieu – 2 Timothée:3:15-17) ?

Croyez-vous à l’exhortation de l’apôtre Paul aux Thessaloniciens, inspirée par le Saint-Esprit ? “…la parole de Dieu que vous avez entendue de nous, vous l’avez reçue, non comme une parole d’homme, mais comme la vérité, la parole de Dieu, qui agit efficacement en vous qui croyez” (1 Thessaloniciens: 2:13) ?

Que pensez-vous de Luc:4:4:

“Il est écrit que l’homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole de Dieu” (italiques ajoutés) ?

L’apôtre Paul, sous l’inspiration du Saint-Esprit, n’a pas mâché ses mots :

“Je m’étonne que vous vous éloigniez si vite de celui qui vous a appelés à la grâce du Christ, pour passer à un autre Évangile : Ce n’est pas un autre ; mais il y en a qui vous troublent et qui veulent pervertir l’Évangile du Christ. Mais si nous-mêmes, ou un ange du ciel, vous prêchions un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème. Comme nous l’avons déjà dit, je le répète maintenant, si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème” (Galates:1:6-9).
(Galates 1:6-9, italiques ajoutés).

Tout croyant en Jésus-Christ doit parvenir à une véritable croyance biblique en sa Parole. Si ce que l’on enseigne à une personne au sujet de Jésus n’est pas conforme à la personne révélée dans les Écritures, ce personnage est un “autre Jésus”, un “faux Christ”, même si l’acteur est très attachant (2 Corinthiens:11:4,
Matthieu:24:24).

Il en va de même pour tous les acteurs représentant des personnages bibliques.

Les films sont peut-être les médias les plus séduisants au monde. J’ai appris en tant que scénariste que la manipulation des émotions du public était la clé du succès au box-office : les faire rire, les faire pleurer, les effrayer, les réjouir, susciter leurs passions, leurs convoitises. En d’autres termes, contrôler leurs émotions. Ce pouvoir de persuasion par le biais du cinéma séduit des croyants qui, normalement, se rendraient compte qu’ils se font piéger par un personnage fictif à l’écran. Le commentaire le plus souvent formulé par ceux qui apprécient la série télévisée est le suivant : “J’aime beaucoup les qualités humaines dont fait preuve le Jésus de l’Élu. Il est si facile de s’identifier à lui”. D’autres ont dit la même chose à propos de leurs “disciples” préférés.

N’oubliez pas que ce qui est présenté dans la Bible provient entièrement du Saint-Esprit. C’est exactement ce que Dieu veut que nous sachions et que nous croyions. C’est ce qui distingue les croyants des soi-disant connaissances spirituelles de l’humanité : “Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité” (Jean:17:17).

Tout ce qui “ajoute” à cette vérité, aussi émouvant et “spirituel” soit-il, est condamné comme ayant corrompu la vérité de Dieu.

On m’a dit que mes écrits et mes prises de position contre les films “bibliques” (Showtime for the Sheep ; et “The Bible According to Hollywood”) arrivaient à un moment où l’industrie cinématographique “soutenait enfin le christianisme” et que, par conséquent, je “m’opposais à la cause du Christ”.
Bien que cette objection puisse sembler raisonnable à beaucoup, il s’agit en fait d’une rationalisation qui ne tient pas compte de ce qui se passe inévitablement dans le processus cinématographique de traduction visuelle de la Bible. Elle témoigne également d’une méconnaissance de la culture hollywoodienne, qui n’est pas favorable au christianisme biblique. La seule motivation de Tinsel Town est le box-office – en d’autres termes (dans la version King James), le “lucre sale”. Et comme nous l’enseigne l’Écriture, “l’amour de l’argent est la racine de tous les maux” (1 Timothée 6:10).

Malgré cela, la série “The Chosen” est condamnée par la Bible avant tout parce qu’elle ajoute les idées de l’homme (ses croyances, ses concepts, ses points de vue, ses conceptions, ses images, ses perceptions, ses religions, et surtout ses sentiments, etc. ) à ce que Dieu seul a communiqué. Peu importe la portée de ces ajouts, même la plus petite contribution ne serait pas de Dieu, mais de l’homme.

Pour ceux qui ne voient toujours pas le problème, considérons un programme qui prétend, à grand renfort de publicité, aider les gens à mieux connaître Jésus et à reconnaître les similitudes avec le “Jésus des différentes religions”. Et si le Jésus que l’on nous présente n’était pas le Jésus biblique, mais plutôt un esprit produit dans le ciel ? Supposons qu’il soit le frère spirituel de Lucifer et que sa naissance terrestre ne soit pas le fait d’une vierge, mais qu’elle soit le fruit d’un rapport sexuel avec Marie par son dieu-père qui réside sur une planète proche d’une étoile appelée Kolob ? Et si ce “Jésus” avait travaillé pour devenir un dieu en prenant Marie, sa sœur Marthe et Marie-Madeleine comme épouses, et en produisant ainsi les enfants nécessaires pour qu’il devienne un dieu ? Et la divinité que ce Jésus a atteinte lui a permis de devenir le dieu de ce monde, prenant sa place parmi la multitude de dieux régnant sur de nombreux autres mondes ?

J’espère que vous vous dites : “Ce n’est pas le Jésus que je connais par la Parole de Dieu !” Pourtant, c’est le “Jésus” auquel croit le producteur exécutif de The Chosen, Derral Eves, ainsi que la plupart des autres producteurs de la série, tels que Ricky Ray Butler et Jeffrey et Neil Harmon. Neil Harmon, cofondateur avec son frère Jeffrey de VidAngel (aujourd’hui ironiquement intitulé AngelStudios – voir Galates 1:8), le distributeur de The Chosen basé dans l’Utah, a déclaré que lui et son frère Jeffrey sont “des membres fidèles de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Nous aimons Jésus et nous aimons notre foi en Christ”.

Si c’était là le Jésus que la série The Chosen nous présente, y aurait-il lieu de s’inquiéter ? Comme certains ont pu le supposer, le Jésus décrit ci-dessus n’est pas le Jésus biblique, mais plutôt le Jésus du mormonisme, de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et de la foi à laquelle appartiennent de nombreux producteurs de la série. Mais s’agit-il du Jésus de The Chosen ? Jusqu’à présent, les doctrines fondamentales du mormonisme n’ont pas été présentées clairement dans la série. Pourraient-elles l’être ? Oui, mais peut-être pas encore.

Oui, parce que le public de The Chosen a été conditionné à accepter tout ce que le scénariste, le réalisateur et les autres créateurs apportent, sans se soucier apparemment de l’exactitude biblique. Le programme qui a lancé la série, par exemple, était l’histoire de Marie Madeleine qui incluait la mort de son père lorsqu’elle était jeune, son viol par un soldat romain et l’échec de Nicodème lorsqu’il a tenté d’exorciser les démons de la jeune femme. Ces détails ne proviennent pas des Écritures, mais de l’imagination de ceux qui ont contribué au scénario. Pourtant, pour la plupart des spectateurs, dont peu ont lu la Bible, les images qu’ils ont vues ont été reçues comme si elles se trouvaient dans la Bible.

On m’a dit que les films bibliques incitaient les gens à lire la Bible. Mais qu’en est-il vraiment ? Que se passe-t-il lorsqu’ils ne trouvent pas les scènes du film telles que l’histoire de Marie-Madeleine ? En outre, la plupart des gens préfèrent regarder une histoire biblique hautement dramatisée sans se soucier du fait qu’il s’agit d’une fiction plutôt que de lire les paroles mêmes de l’Écriture. La mention “Basé sur une histoire vraie” est suffisante, même si la partie “basé sur” est une fabrication cinématographique.

J’ai interrogé de nombreux croyants qui avaient visionné des films soi-disant bibliques, et bien que la plupart de ces chrétiens connaissaient assez bien la Bible, j’ai été consterné de constater qu’ils croyaient en fait que de nombreuses scènes non bibliques de ces productions se trouvaient dans la Bible .

La difficulté à faire la distinction entre ce que l’on a pu lire dans la Bible et ce que l’on a vu à l’écran dans un film prétendument biblique est l’un des effets néfastes de la présentation visuelle du contenu biblique. Néanmoins, pourquoi un croyant en la Parole de Dieu se remplirait-il la tête de choses qui sont présentées comme bibliques par une société cinématographique, mais qui ne le sont pas ?

Mon commentaire “peut-être pas encore” est lié à la tentative continuelle du mormonisme de se présenter comme fondamentalement chrétien dans sa théologie. Depuis des années, l’organisation s’efforce d’être acceptée comme une dénomination chrétienne parmi d’autres. La seule façon d’y parvenir est que l’Église LDS commence par dissimuler ses croyances fondamentales et par truffer ses productions promotionnelles de toutes sortes de scènes et de personnages non bibliques. Plus ces corruptions sont acceptées, plus la porte s’ouvre à l’introduction de toutes les croyances, y compris les doctrines bizarres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Le fait qu’un scénariste/réalisateur évangélique (Dallas Jenkins) travaille sur The Chosen n’est pas étranger à cette situation. Son interview promotionnelle avec un apologiste mormon est un exemple classique d’œcuménisme obscur, c’est-à-dire qu’il fait de son mieux pour brouiller les pistes entre le christianisme biblique fondamental (qu’il prétend croire) et les enseignements sectaires de Joseph Smith et Brigham Young. Son œcuménisme est clairement exprimé dans ses propres mots :

“J’ai dit que de nombreux membres de la communauté LDS et moi-même aimions le même Jésus. Je le crois toujours. Cela m’a valu beaucoup d’ennuis, mais j’y crois toujours”.

Interrogé par ses disciples sur les jours précédant son retour, Jésus a dit : “Prenez garde que personne ne vous séduise” (Matthieu 24:4).

C’est une description pénétrante des jours que nous vivons, une époque où la “saine doctrine” a pratiquement disparu dans toute la chrétienté (2 Timothée:4:3).

La saine doctrine est le conseil complet et absolu de ce que Dieu a communiqué dans sa Parole. Tout ce que l’homme ajoute à cela dans sa tentative de représenter visuellement la parole de Dieu est une contrefaçon – une tromperie fictive.

Comme je l’ai mentionné au début de cet article, il n’est pas nécessaire de regarder les épisodes de The Chosen pour décider s’ils sont ou non soutenus par la Parole de Dieu. Tout ce qu’un chrétien croyant à la Bible doit entendre, c’est que la série télévisée tente de représenter les histoires et les personnages que l’on trouve dans les Écritures, ce qui aboutit inévitablement à ajouter toutes sortes de contenus à la Bible, dont l’action est clairement condamnée.

Pour ceux qui, malgré tout, s’enthousiasment pour The Chosen tout en prétendant connaître et aimer les Écritures, la série télévisée The Chosen commence par des informations sur Marie Madeleine qui ne se trouvent nulle part dans la Bible, comme nous l’avons indiqué, mais qui sont issues de l’imagination de tous les créateurs du film, des scénaristes au réalisateur, et tout au long de la chaîne de production. Que dire alors des ajouts au dernier épisode de la deuxième saison (bien que l’on trouve des exemples dans toute la série) ? On nous montre que les disciples sont chargés de produire les discours de Jésus (par exemple, contrôler les foules, distribuer des prospectus pour ses événements, monter une scène avec des rideaux pour sa présentation du Sermon sur la montagne).

Les Écritures nous disent-elles que la garde-robe de Jésus pour son apparition sur scène a été choisie par quatre femmes ? Jésus, ainsi que sa mère, s’est-il langui de son beau-père Joseph avant son sermon sur la montagne… ou ailleurs dans les Écritures ? Matthieu, comme on le voit tout au long de la série, était-il continuellement le conseiller en matière de contenu des sermons et des enseignements de Jésus ?

Jésus devait-il répéter avec anxiété sa prédication avant de délivrer ses enseignements à la foule ? Toutes ces choses se retrouvent dans The Chosen. Non seulement elles sont absentes de la Parole de Dieu, mais leur inclusion équivaut à un blasphème, c’est-à-dire à une caractérisation erronée et flagrante du Dieu manifesté dans la chair.

Ceux qui sont attirés par le Jésus des Elus ont été séduits par un personnage qui n’est pas le Dieu/Homme parfait présenté dans la Parole de Dieu, mais plutôt un Christ contrefait par l’homme, dont le ministère a dû être rendu possible par l’apport de ses disciples. Ce n’est pas le Jésus-Christ de la Parole de Dieu, inerrante, infaillible et toute suffisante, inspirée par Dieu.
Ceux qui prétendent croire aux Écritures mais qui sont attirés par l’Élu doivent tenir compte de l’avertissement de grande portée de la Bible :

“Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes, qui feront de grands signes et des prodiges, au point de séduire, s’il était possible, les élus eux-mêmes. Je vous l’ai déjà dit” (Matthieu:24:24-25).


(Pour plus d’informations sur les problèmes liés à la traduction visuelle de la Bible, nous recommandons “Showtime for the Sheep” et “The Bible According to Hollywood”. Pour les documents relatifs au culte du mormonisme, nous recommandons The God Makers et “Mormon Fiction” [voir l’article de TBC d’août 2003]. Plus important encore, nous recommandons vivement la lecture du Psaume 119:1-176..)

la théologie du remplacement est-elle défendable bibliquement?

Comme bien souvent, l’auteur part d’un principe de doctrine auquel il croit dur comme fer et il cherche tout ce qui peut contribuer à renforcer sa conviction. Voilà bien une exégèse erronée…

Si aujourd’hui, la théologie du remplacement a tant d’adeptes, c’est en grande partie parce qu’elle conforte l’église dans sa doctrine du remplacement et non par une exégèse des textes prophétiques. Le fait même que cette approche contredise les propres promesses divines à propos d’Israël qui demeure aimé de Dieu pour toujours et témoin de cet amour devrait faire réfléchir. Comment imaginer que des Juifs puissent s’approcher d’un Dieu qui aurait renié sa propre parole au sujet d’Israël ? Si nos enfants devenaient infidèles, cesseraient-ils d’être nos enfants ?…

Les paroles prophétiques de Paul dans l’épître aux Romains qui définit les relations des Juifs et des non-juifs dans l’alliance nouvelle de Jérémie devraient nous suffire. La Nouvelle Alliance de Jérémie 31 est contractée avec les enfants d’Israël et non avec les Nations et c’est par une autre prophétie et même une révélation que Pierre comprend que les non-juifs sont aussi bénéficiaires du Salut en Yéchoua’. Comment imaginer que Dieu puisse faire fi de son amour pour Israël et considérer aujourd’hui les Juifs comme déchus de cet amour (qui est le fondement de son élection) pour en faire bénéficier les non-juifs ?…

Car en aucune manière Dieu n’a rejeté son peuple. L’élection du peuple d’Israël ne repose pas sur sa propre vertu ou son obéissance aux commandements. Pour les tenants de la théologie du remplacement, ce « transfert » est dû aux désobéissances d’Israël. Si ce n’est pas le cas, pourquoi Dieu aurait-il changé d’avis sur son peuple ?

Au contraire, l’amour et le choix toujours porté sur Israël par son Seigneur sont la démonstration de l’amour inconditionnel de Dieu et la fidélité à ses promesses. Si cette fidélité est conditionnée à celle du peuple, je crains que l’Église n’ait à souffrir de la même déchéance, car les chrétiens ne sont pas toujours dignes de cet amour.

Ce qui change, c’est la position des non-juifs qui accèdent à l’adoption et deviennent bénéficiaires du Salut au même titre que les Juifs. Que certains aient refusé le message de l’Évangile, cela est vrai chez les Juifs et chez les non-juifs. Cependant, les tenants de la théologie du remplacement sont aussi dans une totale incompréhension du rôle prophétique d’Israël (dans sa collectivité) comme porteur du message de Dieu à l’humanité, dans son obéissance comme dans ses désobéissances. Dieu reste constant dans ses promesses comme dans son amour.

Les tenants de cette doctrine de fausseté ne réalisent pas à quel point ils ferment la porte du Salut aux Juifs et nourrissent la haine des Juifs par les chrétiens eux-mêmes devenus jaloux d’une élection. Le fils adopté ne devrait pas jalouser le fils « naturel » jusqu’à lui « voler » l’amour du père. Paul le rappelle avec acuité aux Romains tentés par cette dérive.

[un juif messianique]

NDLR:

 Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d’Abraham, de la tribu de Benjamin. Dieu n’a point rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance…  Romain 11:1-2a

Qu’est-ce que le Oui-Ja?

Le  Oui-Ja ou “ouija” est une pratique qui consiste à invoquer des esprits et à leur poser des questions. Cela se pratique en groupe autour d’une table, sur laquelle sont disposées des lettres “A” ..”Z”, “OUI”, “NON”.

Chacun met un doigt sur le verre (en le touchant à peine), et après avoir appelé l’esprit (15min), le verre se met à bouger. L’esprit répond à chaque question en déplaçant un verre ou un objet vers les lettres, le “oui” ou le “non”.

Ouija vient de oui et ja (oui en allemand): oui-ja.   

Si cette pratique est une supercherie, alors ces réponses aléatoires n’ont aucun sens. Si vraiment ce sont des esprits (se nommant parfois) qui sont derrière cette pratique, alors mieux vaut s’en éloigner, à moins de vouloir en payer le prix: une dépendance toujours plus complète de ces esprits mauvais, accompagnée d’angoisses, de perte de sommeil, de cauchemars terribles, le tout pouvant amener à la folie et au suicide.

Sur le plan biblique, ce texte qui date de 4500 ans garde son actualité. Il s’agit des commandements de Dieu à son peuple:

…Qu’on ne trouve parmi vous personne qui offre son fils ou sa fille en sacrifice, ni personne qui s’adonne à la magie ou à la divination, qui observe les présages ou se livre à la sorcellerie, qui jette des sorts ou qui interroge d’une manière ou d’une autre les esprits des morts. Le Seigneur votre Dieu a en horreur ceux qui agissent ainsi, et c’est pourquoi il va déposséder les habitants de ce pays lorsque vous arriverez. Pour vous, conduisez-vous de manière irréprochable à l’égard du Seigneur votre Dieu… – Deutéronome chap. 18

Le chrétien, respectueux de la Bible, ne pratique pas le Oui Ja, ni ne consulte de médium.

E.P + P.O

Un témoignage nous est rapporté d’un jeune ayant pratiqué le oui-ja en internat pour s’amuser, pendant quelques séances. Satan était aussi invoqué. La personne raconte avoir le soir même perdu pendant moins d’une minute, le contrôle d’elle-même, elle s’est vue d’en haut puis a ricané d’une voix étrangère comme un diable, le visage défait et haineux, et émotionnellement rempli d’une haine féroce, prête a déchirer tout visage humain.

Consciente que ce n’était pas un rêve, elle a essayé de se défaire de cette possession, mais son corps a simplement tremblé. Plus tard elle a donné sa vie à Christ pour être définitivement débarrassé de ces liens occultes.

Qu’est-ce que le Reiki ?

Que prétend il de lui-même

Le Reiki, en japonais «Energie Vitale Universelle», est une méthode thérapeutique prétendant au débutant   pouvoir canaliser les énergies par l’imposition des mains.

Non seulement le Reiki prétend guérir le corps, l’âme et l’esprit, mais il permettrait aussi de faire un rééquilibrage spirituel !

La méthode débloquerait les centres spirituels pour permettre à l’individu d’assumer sa spiritualité…

La clef du Reiki est l’Energie, prânâ dans l’hindouisme, et qui met en contact l’homme à sa mère la Terre.

Les maîtres Reiki connaissent et enseignent au disciple averti une  pratique moins avouée de cette technique:

Permettre l’accès d’un soit disant « guide spirituel » chez le patient.

Aspect spirituel dangereux

C’est  une technique du Nouvel-Age, une thérapie panthéiste. Comme toutes les pratiques Nouvel-Age, le Reiki comporte plusieurs degrés de connaissance et de pratique.

Les maîtres Reiki reçoivent et communiquent un guide spirituel démoniaque, censé venir d’en haut.  Un site réikiste explique:

Un guérisseur a toujours des guides pour l’aider dans ses guérisons. Un  esprit guide Reiki est affecté à chaque soigneur dès son premier diplôme. Dès que l’énergie commence à s’ écouler dans une guérison, les guides Reiki apparaissent. S’ils sont nécessaires à la session, ils y prennent part. Au moment où un guérisseur les reçoit, leur présence est difficile à ignorer.

Qui sont ces guides?

Des puissances démoniaques.

Et enfin, peut-on s’en débarrasser facilement? Malheureusement Non.

Témoignages

Des témoignages font part de leur expérience  parlant avec des voix différentes selon le “guide spirituel” qui parle. C’est un cas de possession. 

par exemple: une personne parlant avec 30 voix différentes depuis qu’elle pratique le Réiki.

Conclusion:

le Reiki est une technique dite de type «énergétique» mais surtout spirite qui à la longue produira des effets secondaires. Elle crée dans le meilleur des cas des dépendances dites “énergétiques” (il faut sans cesse recharger ses accus…) , mais peut aussi créer les fruits de la possession: une schizophrénie avancée, des délires mystiques, un dédoublement multiple de la personnalité (démonisasion) dans le pire des cas.

Vous pouvez avoir des renseignements et un fascicule sur le Reiki en vous adressant à “Didier PACHOUD” de l’association GEMPII, et l’Information du GEMPPI sur le Net.

Les sectes à l’assaut de la santé, Editions Golias, Villeurbanne, contient un chapitre fort intéressant sur le Reiki (pp. 100-109). Sans doute la meilleure étude en français pour le moment. Voir recension dans la section Nouveaux livres.

PR+ PO + EP

Qu’est-ce que les “Ecoles Steiner”?

Les Ecoles Steiner (Waldorf en allemand) sont une émanation de l’Anthroposophie de Rudolf Steiner (qui était l’un des plus grands occultistes du XIXe siècle).


Selon un rapport gouvernemental (Les sectes et l’argent), l’Anthroposophie (et par conséquent, les Ecoles Steiner) est considérée comme une secte.

Ces propos sont confirmés par un livre de Paul ARIÈS, Anthroposophie: enquête sur un pouvoir occulte, Editions Golias, Villeurbanne, 2001. C’est un livre à lire! Toute la doctrine (et les  pratiques) sont décortiquées.

Un exemple: la pensée de Steiner serait raciste! Etc.

Vous pouvez avoir des renseignements et un fascicule sur le sujet “Anthroposophie de Rudolf Steiner” en vous adressant à “Didier PACHOUD” de l’association GEMPII

Paul Ranc

Qu’est-ce que les Gédéons? 

Les “Gédéons” distribuent des bibles ou nouveaux testaments dans mon lycée, est-ce une secte? Non ! 

l’Association Internationale des Gédéons a comme emblème le flambeau de Gédéon et de ses 300 amis (voir le livre biblique des juges). C’est une organisation formée de chrétiens engagés pour distribuer des Nouveaux Testaments aux lycéens, étudiants, prisonniers, militaires ou les déposer dans les chambres d’hotel et les établissements hospitaliers.
Fondée en 1899 aux Etats-Unis, les Gédéons forment la plus grande association missionnaire avec 220’000 collaborateurs, dans 173 pays. A ce jour 850’000’000 Nouveaux Testaments en 78 langues ont été distribués.

(tiré de “Le 2000 Nouvelle encyclopédie chrétienne” )  rédacteur Gérard Dagon Pdt de Vigi-Sectes 

Les Gédéons sont implantés en Gironde depuis de nombreuses années .

Qu’est-ce que les neuvaines catholiques romaines?

source: Berean Beacone

Les neuvaines sont très populaires chez les catholiques [romains]. Le mot est dérivé du mot latin « novem » qui signifie neuf. Il s’agit d’une série de prières données par la papauté, à réciter pendant neuf jours ou neuf heures d’affilée.

Par exemple, l’une des prières autorisées par le Vatican est la suivante :

Ô Étoile de la mer, aide-moi et montre-moi que tu es ma mère. Ô Sainte Marie, Mère de Dieu, Reine du Ciel et de la Terre, je vous supplie humblement, du fond de mon cœur, de me secourir dans cette nécessité.

http://cetf.co/wvMaEh cité 10/10/11

Des indulgences, c’est-à-dire des remises de peine au purgatoire, sont également accordées à ceux qui récitent de telles prières.

NDLR:

Sans compter le fait que cette prière catholique s’adresse à une mère et non au père, elle expose l’hérésie des répétitions.

Mat 6:7-9 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles , comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés… Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;