Ce mouvement est moins connu dans la francophonie qu’en Allemagne, pays où les Écoles Waldorf (Anthroposophie de Rudolf Steiner) sont très controversées.

Un de nos amis en Suisse nous partage le résultat de ses recherches sur le sujet :

«  je suis tombé sur le blog de Grégoire PERRA, prof de philosophie et ancien élève et enseignant dans une Ecole Steiner (l’un des nombreux vecteurs de l’Anthroposophie – voir la liste impressionnante qu’il met dans son blog).

Grégoire PERRA était devenu adepte de la secte, mais est heureusement parvenu à s’en sortir et essaye désormais de mener le combat pour aider victimes qui en sont encore esclaves. Depuis, il dénonce inlassablement les méfaits de cette secte. Ce faisant, il s’est déjà repris plusieurs procès des diverses organisations rattachées aux Anthroposophes qu’il a gagnés. …

Mais voici un lien au blog de Grégoire PERRA où j’ai trouvé qu’il faisait un bon résumé (quoi qu’assez long) de cette secte redoutable je le cite :

« Ce qui rapproche davantage l’Anthroposophie et ses institutions dérivées d’une secte plutôt que d’une religion ? Tout simplement leur volonté systématique de dissimulation, leur art centenaire de la tromperie et du mensonge afin de duper ou de séduire ceux qui s’en approchent, ainsi que le processus d’aliénation mentale et sociale dont elles sont vectrices ! »

L’approche de ce blog éclairera par la vision toujours très informative, d’un ex-membre du mouvement.

Paul Ranc fut un essayiste, conférencier chrétien et un des anciens fondateurs de vigi-sectes. Il fait partie des rares à mettre en lumière (Eph 5:10-11) et dénoncer Rudolf Steiner avec une analyse spirituelle du sujet dans son livre « Le bonheur àntoit prix » ainsi que dans son ouvrage : « la Rose-Croix, mythe ou réalité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *