Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien ; Car l’Eternel, l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges ; C’est lui qui m’a sauvé. (Esaïe 12:2)

Témoignage concernant ma maman

Lorsque j’étais enfant et jeune adolescent, j’ai assisté à des séances de sorcelleries pratiquées par ma maman. Ma maman, à certaines occasions, rentrait dans des sortes de convulsions, ou elle développait une énergie et une force incroyable. 

Après ces crises, elle nous disait ne se souvenir de rien. Durant ces périodes d’inconsciences et de convulsions, mon père qui était très costaud ne parvenait pas à la maîtriser physiquement. 

Un soir elle a entrepris une séance très spéciale ou elle s’est tenue derrière une bougie dans laquelle, elle avait planté un certain nombre d’aiguilles à boule. (Cette sorte d’aiguilles que l’on trouve pour fixer une chemise d’homme neuve avec les cartons) 

Ensuite, elle s’est installée en face de cette bougie et elle a commencé à marmonner des incantations, cela a duré des heures, car il fallait une incantation pour chaque aiguille qui tombait. 

Très tard dans la nuit, j’ai vu de mes yeux la flamme de la bougie grandir et grossir, et j’ai aperçu une sorte de buste noirâtre avec une capuche. A ce moment-là, ma maman fut fortement projetée en arrière, et couchée sur le dos, une flaque importante de sang est sortie entre ses jambes.

Dans un cri elle a déclaré :

« Elle est plus forte que moi » 

Elle fut embarquée d’urgence à l’hôpital Saint-Michel à Bruxelles, ou durant plusieurs jours elle fut très mal en point. Je n’ai jamais su exactement ce qui lui était arrivée, j’ai entendu dire que c’était des organes féminins qui auraient éclaté. 

Elle m’avait confié que c’était ma mère adoptive qui était visée. 

Une chrétienne engagée

L’explication était que comme ma mère adoptive était une chrétienne engagée, la malédiction lancée contre elle par ma mère avait fait un effet boumerang sur ma mère [naturelle].  

Ma maman et ma belle-sœur s’alliaient dans des partages visant à lancer des mauvais sorts, ensuite, une voisine très lugubre s’est jointe à elles, cette dernière se vantait de prédire l’avenir à des ministres et des hauts fonctionnaires. 

Elle m’a un jour prédit mon avenir de la façon suivante : 

  • Tu vas te marier avec la fille que tu fréquentes, vous aurez quatre enfants. Ta vie sera faite de haut et de bas. 
  • Tu vas avoir un grave accident. 
  • Attention ! Un jour tu rencontreras une femme avec des cheveux blancs, si tu l’écoutes tu mourras. 

Tout s’est réalisé, nous nous sommes mariés, nous avons eu quatre enfants et très peu de temps après cette consultation, j’ai eu un très grave accident de vélo. 

A cette époque, j’ai pris une Bible et je l’ai jetée dans le feu.  C’était un poêle avec un couvercle qui se fermait sur le foyer. Alors que la Bible se consumait nous avons eu très peur, car le couvercle a sauté du dessus du feu, c’était comme une mini explosion. 

Je savais que j’agissais mal, et que mes actes allaient avoir de graves répercussions. 

Quelques années plus tard, j’ai retrouvé mon père et ma mère adoptive. Elle avait des cheveux blancs, et elle nous a prêché l’évangile de Jésus-Christ, nous faisans la démonstration que la Bible, c’est la parole de Dieu. 

Nouvelle naissance

Mon épouse et moi avons donné notre vie à Jésus-Christ, et il est évident qu’au moment où nous avons fait cela, nous sommes passés de la mort à la vie éternelle. 

Dès le moment où ma famille a compris que ma démarche était sérieuse et sans un possible retour en arrière, celle-ci a rompu tout lien familial. 

  • J’ai ainsi vécu plus de trente ans sans revoir mon père, ma mère et mes trois frères. 
  • J’ai appris la mort d’un frère et le décès de mes parents par voies judiciaires et administratives. 
  • Je ne sais pas où ils reposent, car ils se sont fait incinérer et ont fait répandre leurs cendres sur la pelouse. 

Leur fin fut misérable. 

  • Ma belle-sœur s’est suicidée d’un coup de pistolet dans la tête. 
  • Mon frère aîné a survécu à une balle qu’il s’est tirée dans la tête. Je ne sais pas ce qu’il est devenu. 
  • Mon autre frère est mort dans l’explosion de sa voiture, et au même moment, une bombe explosait détruisant son appartement et deux autres en dessous de lui. 
  • Mon troisième frère était le partenaire homosexuel de mon père, celui-ci a totalement disparu après la mort de mon père. 
  • Ma mère est morte d’un cancer qui s’est rapidement généralisé.
  • Mon filleul s’est pendu dans le grenier. 

Je pense que quand on trafique avec le diable, l’abomination, la désolation et les ténèbres entrent dans la vie. 

Avant ma conversion …

  • j’ai eu des visitations nocturnes,
  • je voyais des boules lumineuses, des apparitions dans des miroirs,
  • j’étais tout mouillé, des puissances invisibles essayaient de m’étrangler,
  • j’entendais des cris abominables,
  • j’ai vu un homme en noir dans ma chambre disparaître au simple prononcé du nom de Jésus. 
  • J’étais attiré par le mal, et je fis pas mal d’exactions. 
  • Je commençais à faire très peur à tous ceux qui me côtoyaient. 

Tel que j’ai vécu ma jeunesse, je pense que si je n’étais pas venu à Christ, je serai tombé dans une déchéance sans fin, où j’aurai entrainé mon épouse et mes enfants. 

C’est poussé par cette crainte du démoniaque, et aussi par défit à la foi de mon épouse que nous avons entrepris une recherche de Dieu. 

Mon principe consistait à dire :

Je connais le mal, si Dieu existe, c’est le Dieu d’amour et du bien dont nous avons besoin. 

Cet ainsi que nous avons commencé nos recherches dans les religions traditionnelles, et dans certaines sectes. 

L’évangile

Pour finalement aller à la rencontre de mes parents adoptifs, c’est eux qui nous ont mis sur la voie de l’évangile. Parents adoptifs, car mes parents m’ont abandonné de mes neuf mois à mes huit ans. 

Durant cette période, j’allais au culte tous les dimanches. A vingt ans, c’est le retour aux sources, je reviens dans l’église de ma tendre enfance, j’y retrouve des amis d’école du dimanche, et des gens qui m’ont connu enfant. C’est lors d’une campagne d’évangélisation organisée dans l’église des frères à Carnières, où l’évangéliste Fernand Legrand apportait le message et fit un appel, c’est là que mon épouse et moi avons donné ensemble notre vie à Jésus-Christ. 

Ce fut le commencement de nombreuses délivrances occultes, d’une transformation de caractère, et de l’abandon d’exactions et de violence au profit d’une vie consacrée à Dieu et à ma famille. 

Il faudra une dizaine d’années pour être totalement délivré et libre, mais je témoigne que

avec Christ tout est possible. 

Aujourd’hui

40 ans plus tard, je vis une vie de victoire sur un passé révolu. Durant ma vie de conversion, j’ai fait et je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour témoigner du salut en Jésus-Christ. 

J’ai implanté une assemblée en Belgique et aidé une église à se maintenir après avoir perdu son pasteur. Je travaille à l’implantation d’une église en Bretagne, et je dénonce les erreurs doctrinales et apologétiques au sein de l’association chrétienne Vigi-sectes. 

Romains 5:20  … là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.