Nous apprenons avec étonnement qu’une jeune chrétienne brillante a été renvoyée du collège des Aiguerelles à Montpellier sans ménagement ni compassion, pour un seul motif:

Elle refusait de se soumettre à un abus d’autorité : être forcée de danser “la danse de shiva”.

Ce fût pour elle un traumatisme.

Qu’est-ce que la danse de Shiva?

Dans l’hindouisme, Shiva est le dieu suprême, mais il est aussi le dieu Créateur, préservateur, destructeur, dissimulateur, révélateur.

Notre correspondant en Indes nous a fait parvenir des informations de source hindoue.

Quand on dit « Shiva », il y a deux aspects fondamentaux desquels nous parlons. Le mot « Shiva » signifie littéralement, « ce qui n’est pas ». Shiva est l’état de “nonêtre”. Shiva est aussi ténèbres.

source: site hindou https://isha.sadhguru.org/mahashivratri/shiva-adiyogi/who-is-shiva-meaning/

Nataraja, Lord/King of Dance The epitome of masculine tantric celebration |  Indian classical dance, Dancing shiva, Nataraja
Shiva, le dieu aux Cobras

Un autre nom de Shiva est Nataraz, qui signifie “bon artiste qui est très bon danseur et comédien”. Tous les hindous respectent Shiva en tant que dieu. Shiva vit sur le sommet de la montagne Kailash avec sa femme et ses quatre enfants Laxmi, Saraswati, Kartic et Ganesh. Son épouse s’appelle Parbati. Tous les membres de sa famille sont des dieux hindous. Laxmi est un dieu de valeur, Saraswati est pour la connaissance et la sagesse. Ganesh pour le succès et Kartic pour les jeunes.

Nous présentons ici sommairement quelques informations spécifiques de cette danse de la part d’un auteur hindou, pour … ironiquement, mieux comprendre (ou expliquer) la portée des programmes de cette école publique si éclairée, d’avoir exercé avec zèle la laïcité, la plus neutre des religions!:

Voici donc un extrait de ” THE DANCE OF SHIVA” par Ananda K. Coomaraswamy.


Parmi les plus grands noms de Shiva se trouve Nataraja, Seigneur des danceurs ou Reine des acteurs.

Quand l’acteur bat le tambour,
Tout le monde vient voir le spectacle;
Quand l’acteur rassemble les propriétés de la scène
Il demeure seul dans son bonheur.

Combien de danses de Shiva sont connues de Ses adorateurs, je ne peux pas le dire. Il ne fait aucun doute que la racine de toutes ces danses est plus ou moins la même, la manifestation de l’énergie rythmique primitive.

Des diverses danses de Shiva, je n’en parlerai que de trois:

La première

est une soirée dansante dans l’Himalaya, avec un chœur divin, décrit comme suit dans le Shiva Pradosha Stotra:

«Placer la Mère des Trois Mondes sur un trône d’or, parsemé de pierres précieuses, Shulapani danse sur les hauteurs de Kailasa, et tous les dieux se rassemblent autour de lui:

«Sarasvati joue de la vina, Indra de la flûte, Brahma tient les cymbales de chronométrage Lakshmi commence une chanson, Vishnu joue sur un tambour, et tous les dieux se tiennent autour:

«Gandharvas, Yakshas, ​​Patagas, Uragas, Suddhas, Sadhyas, Vidyadharas, Amaras, Apsarases et tous les êtres vivant dans les trois mondes s’y rassemblent pour assister à la danse céleste et entendre le
musique du choeur divin à l’heure du crépuscule.

Cette danse du soir est également mentionnée dans l’invocation précédant le Katha Sarit Sagara. Dans les images de cette danse, Shiva est à deux mains et la coopération des dieux est clairement indiqué dans leur position de chœur. Il n’y a pas d’Asura prostré piétiné sous les pieds de Shiva.

La deuxième danse

bien connue de Shiva est appelée le Tandava, et appartient à Son aspect tamasique comme Bhairava ou Vira-bhadra. Il est joué dans des cimetières et des terrains en feu, où Shiva, généralement ayant dix bras, danse follement avec Devi, accompagné de troupes de diablotins capricieux. Les représentations de cette danse sont courantes parmi les sculptures anciennes, comme à Elura, Elephanta et Bhuvaneshvara.

La danse tandava est à l’origine celle d’une divinité pré-aryenne, mi-dieu, mi-démon, qui tient ses délices de minuit dans le sol brûlant. Plus tard, cette danse sur le terrain de crémation, tantôt de Shiva, tantôt de Devi, est interprétée dans la littérature Shaiva et Shakta dans un sens très touchant et profond.

Troisièmement,

nous avons la danse Nadanta de Nataraja avant l’assemblée (sabha) dans la grêle d’or de Chidambaram ou Tillai, le centre de l’Univers, d’abord révélée aux dieux et aux rishis après la soumission de ces derniers dans la forêt de Taragam, comme lié au Koyil Puranam.

La légende, qui n’a après tout aucun lien très étroit avec le vrai sens de la danse, peut se résumer comme suit:

Dans la forêt de Taragam habitaient des multitudes de rishis hérétiques, à la suite des Mimamsa. Là se dirigea Shiva pour les réfuter, accompagné de Vishnu déguisé en belle femme et d’Ati-Sheshan. Les rishis furent d’abord conduits à une violente dispute entre eux, mais leur colère fut bientôt dirigée contre Shiva, et ils s’efforçaient de la détruire au moyen d’incantations.

L’auteur de cet article fait encore une longue comparaison de la danse de Shiva avec le philosophe Nietzsche, le parallèle est pertinent : Mais nous n’avons pas creuser pour savoir si c’est Nietzsche qui a influencé les hindous, ou si c’est le bouddhisme issue de l’hindouisme qui a influencé Nietzsche.

Hitler allait souvent visiter le musée Nietzschéen de Weimar, car Nietzsche était son père spirituel.

les maîtres, retrouvent la conscience pure des bêtes de proie; monstres remplis de joie, ils peuvent revenir d’une horrible série de meurtres, d’incendie volontaires, de viols, et de tortures avec une joie intacte.

Nietzsche

Note de Vig-Sectes:

Cette source d’information hindoue sur cette danse témoigne amplement que:

  • Cette danse est un acte d’adoration divine,
  • … pratiqué au milieu d’autres divinités diaboliques et hérétiques.
  • Shiva est une idole semi-démoniaque,
  • … à la fois dieu de ténèbres et de la mort (non-existence),
  • … qui à l’occasion piétine d’autres dieux violents.

Shiva dans le monde occulte occidentale

Helena Blavatsky - Wikipedia

Helena Blavatsky, une occultiste précurseur du Nouvel-Âge appréciée des sorcières et mouvements ésotériques, mystiques ou occultes occidentaux, endosse Shiva ainsi :

Shiva, le destructeur, est le créateur et le sauveur de
Homme spirituel
, car il est le bon jardinier de la nature. Il élimine le
plantes, humaines et cosmiques, et tue les passions du physique, pour appeler à la vie les perceptions du spirituel, l’homme.

Voici d’autres extraits de son livre :

Là, quelque 3000 êtres humains représentent les reliques d’environ cent nations et races éteintes, dont les noms mêmes sont maintenant inconnus de nos ethnologues …

The Secret Doctrine, Vol. 1 of 4 de Helena Petrovna Blavatsky, 1893

Helena Blavatsky a fait avancer en Europe (et surtout en Allemagne par la société Théosophique) différentes croyances de l’hindouisme, comme le Karma, la réincarnation, ainsi que d’autres fables dangereuses, les races supérieures et inférieures, dont Hitler s’est servies pour enseigner les SS. (voir le livre: La Croix d’Hitler, Erwin W. Lutzer à partir P.104)

… En effet, la différence entre les religions aryenne hindou et aryenne européenne est très petite …

The Secret Doctrine, Vol. 1 of 4 de Helena Petrovna Blavatsky, 1893

Les responsables de ce collège savaient-ils de quoi ils parlaient et ce qu’ils faisaient en faisant chanter et incanter pour Shiva?

La collégienne chrétienne avait vu juste, et a pris position, la danse de Shiva n’est pas neutre.

On ne saurait danser et invoquer Shiva … et suivre celui qui est l’essence de l’existence, dont le nom est aussi “Je suis” et qui est le seul sauveur et la lumière du monde.

Cf. la bible. Jean 8:58.

“Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.”  (Jean 8:12)

Commentaires

  1. yoka walukula Ekila

    Bonjour, je viens de découvrir votre site et jsuis très impressionné du travail titanesque que vous faites pour démystifier toutes ces sectes qui gangrènent nos sociétés mais jsuis pas totalement d’accord de votre point de vue sur madame
    Helena petrovna BLAVASTKY

    1. Lorsqu’elle parle de Shiva, elle ne fait que relayer ce que la religion hindoue dit elle-même a propos de cette divinité de la Trinité hindou !

    2. Dire que c’est madame BLAVASTKY a fait avancé en Europe ( Allemagne ) les idées de la supériorité raciales c’est quand-même abusé et absurde car on sait que Hitler a plus été influencé par les idées de Martin Luther contenu dans son livre LES JUIFS ET LEURS MENSONGES dont d’ailleurs Hitler s’en réfère en parlant de Martin Luther dans son livre MEIN KAMFP
    ( Chapitre VIII, Le commencement de mon activité politique. P. 375 )

    J’ai lu les livres de madame BLAVASTKY ( Isis dévoilé 1&2 et la doctrine secrète 4T ) nulle part il prône la supériorité d’une race par rapport a une autre, même les passages dont vous évoquez , je vous prie d’aller lire la page entière où elle parle des religions aryennes vous verrez ça n’a strictement rien avoir avec votre illustration qui es totalement erronée et hors sujet !

    Merci

    1. webmestre Article Author

      Cher Monsieur,
      Nous prenons au sérieux votre remarque dans l’ensemble, et allons approfondir le sujet.
      Nous avons dans notre bibliothèque le livre de Luther dont vous parlez, aussi bien que les livres de Blavatsky.
      Une chose est sure, l’Allemagne et le groupe ésotérique de Thule, était influencé, par le courant ésotérique allemand et il n’ont pris de Luther que ces citations anti-sémites tardives.

      Hitler a été dépeins par ses protagonistes comme un nouveau messie, c’est typique des milieux ésotériques occultes et absolument anti-chrétien, car littéralement anti-christique.

      Le sujet est difficile à aborder car Helena P. B doit être considérée sous 2 angles.
      1 – Son discours politiquement correcte, (https://blogs.timesofisrael.com/blavatsky-judaism-and-nazism/)
      2 – Ses activités occultes, des abominations selon la Bible, contact avec des maîtres mythiques dont les activités ont fait sombré plus d’un dans la folie. C’est encore actuel.
      Ce n’est pas pour rien qu’Hitler a cru en une race aryenne venant de l’Atlantide, ce fût le fruit de l’influence démoniaque et du spiritisme de H. P. Blavatsky. (https://en.wikipedia.org/wiki/Root_race#The_fifth_root_race_(Aryan))
      Le pas est facile à faire entre la croyance en une évolution des races (improvable) et l’existence de races inférieures. La Bible et catégorique. Nous sommes tous d’Adam.
      Voici une étude anglophone sur le racisme connu et encore présent dans la théosophie de Helena B. et des les écoles R. Steiner:
      https://www.filosofiaesoterica.com/racism-in-the-name-of-theosophy/

      Nous allons mettre un article en ligne sur le sujet, voici un extrait:

      L’artiste peintre Hermann Otto Hoyer a rejoint le NSDAP en 1936, et a peint un des tableaux les plus connu d’Hitler, ceux-ci étaient publiés en cartes postales comme matériel de propagande. Il a vainement essayé de ménager la chèvre et le choux, en affirmant qu’il y a aussi des «juifs décents ». Encore plus troublant est le fait qu’il a utilisé le premier verset de l’Évangile de Jean pour titrer son « œuvre » où Hitler fait un discours. AU DÉBUT ÉTAIT LA PAROLE… faisant ainsi d’Hitler un Ersatz de messie. Typique des enseignements occultes du Nouvel-Âge, inacceptables chez les chrétiens authentiques.

      Ainsi, il est vrai aussi que les chrétiens avaient tout pour discerner, mais certains chrétiens ne le sont que de nom, et ne sont pas né de nouveau. Il ne connaissent ni les Ecritures, ni Dieu personnellement.

      Cordialement

  2. yoka walukula Ekila

    pourquoi est-ce que vous ne publiez pas mes commentaires et vous supprimez même mes précédant commentaires sur cet article ? pourquoi êtes vous si intolérant ? je croyais que vous étiez ouvert au débat mais malheuresement il semble que vous n’aimez pas être contredit au point de supprimer les commentaires c’est juste ridicule et pathétique surtout venant de quelqu’un qui se dit chretien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *