20minutes.ch 2022-08-02

Coups de pied, insultes et menaces: une adolescente congolaise en a subi pendant des mois, après son arrivée en Suisse, en 2018, où elle a retrouvé son père. Outre les violences de la part de ce quadragénaire, décrit comme alcoolique et lunatique, elle était sous sa surveillance étroite et elle devait se rendre deux trois fois par semaine chez les Témoins de Jéhovah.

C’est après que son père l’a menacée de la «jeter par-dessus le balcon», en septembre 2020, qu’elle s’est confiée à l’école, laquelle a saisi les autorités. Le Congolais, jusque-là inconnu de la justice, vient d’être condamné à 50 jours-amende avec sursis pour violation du devoir d’assistance ou d’éducation et voies de fait qualifiées. Sa fille, placée fin 2020, est aujourd’hui majeure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *