1) Le titre du livre ! punition ou malédiction?

Dans la Bible, on ne fait pas mourir les fils pour les pères, mais il y a une punition (et non pas une malédiction) jusqu’à la troisième et la quatrième génération. Exodes 20:5; 34:7 Nombres 14:18; Deutéronome 5:9; 2Rois 10:30; 15:12

Troisième et quatrième génération semblerait indiquer la durée de vie d’un homme. Cf. Job 42:16.

Mais, on peut aussi être béni (et non maudit!) même ayant une punition à porter. Nous ne rentrerons pas dans une dissertation sur la signification de la punition, terme complètement différent des termes malédiction, ou condamnation.

Pas d’amalgames:

Reconnaissons qu’une famille entière peut parfois être impliquée dans les pratiques occultes sur plusieurs générations. Cela inclue :

  • Les grands-parents occultistes imposent les mains,
  • ou enseignent les soit-disants “dons” de guérisseurs à leur propres descendants.
  • Les enfants continuent ce que les parents ont commencé.

C’est une continuation active de pratiques occultes, mais n’a rien à voir avec un héritage purement générationnelle de malédiction sur des enfants qui ne font pas ce que leur parents font.

2) Le cas spécial et unique d’Israël:

Le rejet du Messie par son peuple et l’ iniquité ( au singulier) de leurs pères

Lévitique 26:40  Alors ils confesseront leur iniquité et l’iniquité de leurs pères selon les transgressions qu’ils auront commises contre moi, et aussi parce qu’ils auront marché en opposition avec moi. 


Dans Lévitique 26, Moïse a prédit comment les Juifs seraient dispersés dans le monde entier à cause de leur désobéissance à la volonté révélée de Dieu. Selon le Nouveau Testament, cela résultait directement du rejet du messianisme de Yeshua.

Au verset 39, la dispersion mondiale est un fait. Jusqu’à ce point, Lévitique 26 a été accompli.

Au verset 42, Moïse déclare que Dieu a la ferme intention de donner à Israël toutes les bénédictions et les promesses de l’alliance abrahamique, en particulier dans le cadre de l’alliance relative à la terre promise. Mais avant qu’ils puissent commencer à jouir de ces bénédictions pendant l’âge messianique, il est d’abord nécessaire qu’ils remplissent la condition du verset 40:

“Alors ils confesseront leur iniquité et l’iniquité de leurs pères… “.

Notez que le mot iniquité est singulier, et que c’est spécifique. Il y a une iniquité spécifique qu’Israël doit confesser avant de pouvoir commencer à jouir de tous les avantages de l’alliance abrahamique. Cette iniquité a été commise par leurs pères ou leurs ancêtres, mais doit maintenant être avouée par une génération ultérieure.

( mbs003m.pdf – “La base pour la 2ème venue du Messie” par Arnold Fruchtenbaum)

cf. Jérémie 3:11-18; Zacharie 12:10

Il est préférable, pour le verset de Lévitique 26:40 , de citer la traduction selon Colombe plutôt que la LSG1910 ou NEG1979, car, comme le montrent les traductions littérales anglaises et allemandes, la faute ou l’iniquité est ici au singulier.


D’autres traductions françaises mettent aussi le singulier, comme les suivantes : Darby, LSG21, TOB, Osterwald ou BDS

Alors ils reconnaîtront leur faute et celle de leurs ancêtres, qu’ils ont commises en se rebellant contre moi et en s’opposant à moi. (BDS)

Conclusion: La première des solutions pour briser les malédictions générationnelles inexistantes! est de :

  • ne pas dépenser d’argent pour de tels livres,
  • de ne pas croire le premier venu,
  • et de prendre plus de plaisir à lire sa Bible.

Ce conseil reste valide pour beaucoup de livres en librairie.

(EP)


…. Il ne me semble pas normal d’attribuer la faute des pères sur le présent des enfants repentis et s’étant consacré à Dieu.
Sinon la grâce en Jésus-Christ n’est que partielle et non totale.

1 Corinthiens 12:27; 1 Pierre 2:24; Esaïe 53:6; Colossiens 3:3; 2 Corinthiens 5:17;

L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra.
Ezéchiel 18:20 ; Deutéronome 24:16; 2 Rois 14:6; 2 Chroniques 25:4 Jérémie 31:30; 1 Pierre 2:24; Ezéchiel 18:30;

Romains 2:6-7; Apocalypse 20:12;

Ces livres qui font retomber l’iniquité des pères sur les enfants [comme une malédiction], oublient que toutes transgressions et tout péchés sont couverts par Christ à la croix. Le salut et le pardon de Dieu n’est pas partiel, il est total.
Sinon, nous aurions droit à un salut imparfait. (Hébreux 10:14)

Ces livres sont bons pour la poubelle, ils ne valent rien. Ils ne font que semer le doute sur le salut parfait acquit à la croix. Cf. Jacques 1:17

Pasteur Frank Van Muylem

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *