Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant? (Luc 24:5b)

Kenneth Hagin (1917 – 2003) (K. H.) est considéré comme le « père » de la doctrine de la parole de foi, il en fût aussi un des principaux promoteurs.

Quel héritage nous laisse-t-il ?

Son site internet rhema.org est encore actif. Il a écrit une quarantaine de livres de 1966 à 1999. Marc 11:23 était son verset préféré. (source wikipédia).

Son mausolée affiche le verset suivant : Marc 11:24 :

C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevez, et il vous sera fait.

Ce n’est pas un hasard si des «serviteurs» en quête « d’onction miraculeuse » se rendent sur sa tombe. Le pasteur Roberts Liardon1 y est allé.

Je suis allé rendre hommage à la tombe2 de Kenneth Hagin aujourd’hui. Ma foi est plus grande à cause de lui. Merci beaucoup!

Roberts Liardon au mausolée de Kenneth E. Hagin

Que font tout ces « pasteurs » cherchant une onction parmi les morts ? N’annonce-t-on pas celui qui est vivant ? A qui s’adresse ce merci ? Remercie-t-on le mort pour la foi (ou le pouvoir) qu’il donne ? Parler aux morts n’est pas un péché à prendre à la légère, c’était une abomination méritant la mort selon la loi de Moïse.

Outre son mausolée, K. H. nous laisse plusieurs vidéos « controversées ». C’est dans les passages censurés d’une de ces vidéo3 que l’on en apprend le plus.

Kenneth Hagin rie en lisant la Bible

Le vain rire du fanfaron

On voit K. H. rire pendant environ une heure, et sans raison. Kenneth souffle sur des personnes qui aussi commencent à rire. Dans la vidéo “Joie inexprimable” 7:04 il dit :

Même la science médicale dit que rire est bon pour vous, cela fait baisser la pression sanguine, Dieu dit qu’un cœur joyeux fait du bien comme une médecine.

Il est vrai qu’un « un cœur joyeux est un bon remède, …» mais un autre proverbedit aussi qu’  « Un cœur joyeux rend le visage serein (héb. Yatab)(ou égaie le visage. (Darby)) ». (cf. Proverbe 17:22 ;15:13).

Le terme Yatab communique l’idée d’agréable, beau, plaisant (cf. Genèse 4:7). Le rire communiqué par K. H. est-il la conséquence d’un cœur joyeux ?

Quelqu’un me rapporte avoir vécu le « rire dans l’Esprit », ce rire guérirait en déclenchant l’émission d’endomorphines. Serait-ce vraiment une cure divine?

Différents éléments nous renseignent sur l’origine non divine de ce rire :

1) Un rire auto-dénoncé

K. H. fait discrètement une remarque autant surprenante qu’inattendue :

A votre place, je ne rirai pas, si j’étais vous !

Pourquoi donc ?! Le proverbe cité par K. H. n’est-il alors pas à sa place ici ? Personne ne réagit et tout le monde continue à rire. C’est comme si leur entendement est éteins. On assiste à mon avis à une rhétorique classique du malin. Il séduit, sème le trouble, fait chuter puis… accuse et moque une foule qui ne discerne plus rien du tout !

2) Du rire à l’angoisse

Avant
Après

Visages qui passent du rire à l’angoisse, lorsque ce couple glisse et tombe, sans force. Certaines personnes rient de manière irraisonnée, mais lorsque le contrôle de leur corps leur échappe totalement, leur visage devient crispé, ankylosé et apeuré. cf. Ecc 7:3, 6 

Au milieu même du rire le cœur peut être affligé,
Et la joie peut finir par la détresse. Proverbes 14:13 

3) Un rire frénétique

Le rire déraisonné des adeptes de K. H. fait plutôt peur, inquiète. On entend une femme rire d’un rire strident aiguë, non naturel, comme un hennissement. Peu de temps après, elle hurle et s’agite frénétiquement sur sa chaise, mais la caméra s’en éloigne…

Cette scène comme bien d’autres, n’était pas « agréable » pour ce cameraman. Ce n’est pas un cas unique, parfois, le rire de Kenneth ou celui des victimes sont ceux de possédés.

Après chaque « démonstration de l’esprit » (ou plutôt des esprits démoniaques), où les mouvements sont incontrôlés, les victimes sont essoufflées, sans force et se cramponnent à leur chaise (sans parfois toujours en avoir la force), avec un regard souvent inquiet. Ils n’ont plus aucune force. La caméra ne reste jamais sur ces moments 4.

L’ange déchu haït Dieu et l’Homme car il est fait à son image. Il essaie inlassablement de l’humilier, et de le faire déchoir comme il est lui-même déchu.

Formulations anti-bibliques

Kenneth Hagin parle peu durant les séances de rire, mais certaines de ses phrases et gestes méritent une analyse.

1) Le joug doit être détruit à cause de l’onction.

Le joug, peut être celui de la servitude, duquel nous sommes affranchis, mais il peut être celui de Christ, doux et humble de cœur, duquel nous recevons les instructions. (Gal 5:1; Mat 11:29)

Une séance de Kenneth Hagin commençant par la lecture d’un passage biblique qui déclenche immédiatement un rire généralisé, et qui continue sans aucune prédication ni méditation, fait plutôt penser que c’est du joug des instructions de Christ, dont cette foule s’est libérée.

Lors des meetings visionnés, de 1995 à 2001, on entend souvent Kenneth Hagin dire à la foule :

2) Sois béni (Be blessed)

Il ordonne cette bénédiction aux spectateurs d’un ton autoritaire. Or, la bénédiction est le résultat de l’obéissance, d’une sainte conduite (cf. Psaume 1), peut-on la commander ou forcer la main de Dieu, comme par magie ?

Cela rappelle certaines bénédictions païennes, comme la bénédiction hindoue. Les gens font la queue dans le temple, en discutant et se divertissant, arrivés devant le prêtre, celui-ci passe la cloche en airain sur leur tête, et ils s’en vont. Ça y est : ils ont eu leur bénédiction, contre toute logique.

« Soyez bénis »

ne se trouvent que deux fois dans l’Écriture (Louis Segond ). En 2 Samuel 2:5 et psaumes 115:13-15, elle est toujours la conséquence d’une action ou d’un comportement pieux:

L’expression au singulier « sois béni » se trouve en 1Samuel 15:13; et 26:25, ici, cette bénédiction est sur la bouche du roi désobéissant Saül pour Samuel et David. Le contexte montre qu’elle esthypocrite et sans effet.

Les conséquences ce cette « parole de foi », de « bénédiction » annoncé à une foule qu’il ne connaît pas, ne se fait pas attendre, tout le monde commence à tomber et gesticuler. Cette parole ressemble à un ordre de soumission aux puissances invisibles.

Cette formule prononcée dans ce contexte représente parfaitement la doctrine de la « parole de foi ». Un « faiseur de miracles » force l’obtention d’une « bénédiction » inconditionnelle, sans obéissance, sans sacrifice, sans vécu. C’est un contre-évangile, annulant la responsabilité de l’homme : (Deu 11:26-28, Esaïe 48:18).

Notre société humaniste et hédoniste (2Ti 3:4 ; 2Pi 2:13) semble nous faire oublier que le bien-être n’est pas un dû inconditionnel du Créateur. Le bien-être et même la prospérité sont accordés à

« l’homme qui craint l’Éternel, Qui trouve un grand plaisir à ses commandements. » cf. Psaumes 112:1-3.

Ce n’est pas une fin ultime pour tout homme, ni ne doit être notre quête universelle5. C’est un don de Dieu (Ecclésiaste 3:13). Faire du bien autour de soi ne se fait pas par incantations, mais par des œuvres pratiquées par le croyant, surtout pour ceux de « la maison de la foi » (Gal 6:16).

3) Le souffle sur les fidèles

La parole de Foi est une imitation de la Parole de Dieu créatrice : « Dieu dit » (Genèse 1: 3, 6, 9, 11, 14, 20, 24, 26), mais K. H. imite aussi le souffle de vie donné par Dieu (Genèse 2:7 ; Jean 20:22)

Un dénominateur commun

Dans les vidéos que nos avons visionnées, il y a un dénominateur commun :

  • La langue de Kenneth bouge6, parfois à l’intérieur de sa bouche, parfois à l’extérieur comme celle d’un serpent.
  • Il s’adresse seul, à des foules comme une star qui dirige un spectacle.

La magie avilissante

L’ange déchu, haït la créature de Dieu. Particulièrement l’homme car il est fait à son image. Il essaie inlassablement de l’humilier, et de le faire déchoir.

Un prédicateur rendu muet et grimaçant, moqué par ses proches

La grimace du pasteur rendu muet :

K. H. donne le micro à un pasteur au premier rang en riant. Faute de pouvoir parler, celui-ci fait des grimaces, sa bouche et sa langue se tortillent et il finit par rendre le micro sans avoir réussi à dire un mot. Même son épouse en rit !7 Normalement, ce n’est pas es prédicateurs que l’on doit faire taire. Cf. Tite 1:11 ; Rom 10:14.

La chute de l’homme et du micro  :

KE donne le micro à un autre homme, celui-ci recule comme s’il recevait les coups de poings d’un main invisible, et tombe, sa tête cogne contre un banc. Tous le monde en rit, y compris celle qui l’accompagne. Le « ramasseur 8» va d’abord ramasser le micro ! Il est plus important de faire continuer le

« spectacle »,

que de s’occuper d’une personne inconsciente. Cf. Mat 18:12-14 ; Jean 10:10-12

Le chanteur sans voix:

K. H. demande au chanteur-musicien d’entonner un cantique. Celui-ci essaie à 4 ou 5 reprises, mais ne le peut, et pour finir, il éclate de rire en sautant et en gesticulant de manière frénétique comme s’il était électrocuté. Des dizaines, voire des centaines de spectateurs entrent alors dans cette même transe et gesticulent de manière désordonnée comme s’ils avaient pris des drogues.

En cela est censé résider le miracle et l’action de l’Esprit !? : Ceux qui devraient exercer leur don dans l’assemblée, ne le peuvent plus. Ils ne peuvent que marcher ou plutôt déambuler selon la chair.

On ne peut pas parler des dons de l’esprit, mais de l’anéantissements des dons de l’Esprit.

Le fou :

Ils rient, tombent, gesticulent, grimacent. Ce rire n’est pas celui de la joie profonde, une joie sereine, mais un ricanement à la limite de la moquerie.

Plus tard, le musicien chanteur arrive à entonner son chant, mais quel chant ! :

Une seule dose du Saint-Esprit ne me suffit pas ! 9

De quelle dose et de quel esprit s’agit-il ? Un esprit qui … 

  • … transforme en moqueurs ceux qui doivent être sobre s et veiller : (Psaume 1:1 ; 1Pierre 5:8)
  • … fait réduit au silence les prédicateurs (Romains 12:7-8)
  • … fait tomber ceux qui doivent tenir ferme et se tenir debout (Ephésiens 6:11-14 ; Ezéchiel 2:2 ; 3 .24 ; Daniel 8:18 ; Actes 26:16)
  • … transforme en pantin gesticulant, ceux qui devraient marcher selon l’Esprit dans la bienséance (Galates:16 ; Eph 5:4) Qui voudrait penser que c’est là l’œuvre du Saint-Esprit ?

Et quand le Saint Esprit sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: ? (Jean 16:8)

Ministère prématuré, immature

Deux ans seulement après sa conversion, K. Hagin prononçait déjà son premier sermon en tant que pasteur d’une petite église communautaire au Texas ! C’est certainement ce détail biographique, qui nous informera le plus sur la tournure négative de sa vie.

Son ministère s’appuie seulement sur quelques versets sortis de leur contexte, et non sur la totalité des Écritures, dont l’apprentissage prend une vie. Sa tombe témoigne de ce seul verset auquel il s’est accroché, qui bien que vrai, a été dénaturé dans son application sans discernement.

Le ministère de l’enseignement appartient principalement aux anciens et n’est pas celui d’un nouveau converti. Le danger de l’orgueil et de désir de gloire guette. Combien de « ministres » ont commencé trop tôt, et ont nuit non seulement à l’Église qui les a nommés, mais aussi à eux-mêmes.

Mes frères, qu’il n’y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement. (Jacques 3:1)


  • 1 embassyorlando.org Roberts Liardon a vendu 15 millions de livres.
  • 2 https://twitter.com/robertsliardon/status/613810247996542976
  • 3 Youtube : a) cut from service 1996. Winter Bible seminar 1996 : Minutes 6:00, 7:40, 12:35. b) Kenneth Hagin 2001 0919PM” 33:55 : cette vidéo montre une homme sautant raidit comme un pantin comme s’il était tiré par des fils.
  • 4 Changement de visage : https://youtu.be/X2V7KbbfRHA?t=32
  • 5 Dans un contexte bien précis, Dieu ordonne de ne pas se soucier du bien-être des Ammonites et des Moabites (Deu 23:6) ou des peuples étrangers (Esd 9:12).
  • 6 Youtube: « 1997 10 14 St Louis Holy Ghost Meeting »: minutes 8:20-9:15
  • 7 Ces mouvements de langue sont similaires aux mouvements de la langue du serpent. Kenneth Hagin a fait de tels mouvements buccaux, pendant toute la durée du « spectacle ».
  • 8 Ces « ramasseurs » sont là pour accompagner la chute des gens qui tombent, ou pour soutenir KE, quand lui-même ne tient plus debout. A ce moment précis, aucun ramasseur n’était présent pour retenir cette personne. Ce morceau de vidéo fait partie des moments non publiés.
  • 9 Les paroles du cantique rappellent le vocabulaire de consommation des drogués :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *