Voici un courrier de nos lecteurs sur les multiples sectes qui enseignent la perte du Salut :


Ceci concerne tout groupe qui parle de salut ou de damnation après la mort, et qui affirme que le salut peut se perdre après qu’il a été reçu. Que ce soit dans la chrétienté ou dans toute autre religion ou spiritualité.

— Observations —

La doctrine de la perte du salut, ou de la sécurité conditionnelle, est un excellent moyen de reconnaître une secte. La présence de cette doctrine crie “Secte !”. Une analyse qui pourrait apparaître un peu rude, puisque nombre de chrétiens tout à fait respectables soutiennent cette doctrine, et que je ne pense pas qu’on puisse qualifier toutes les églises qui soutiennent cette doctrine de sectes. Cependant, elle est idéale pour fonder une secte. Car si le salut peut se perdre, il y a des choses à faire pour le garder. La secte qui prêche cette doctrine peut attirer des adeptes en les promettant de tout faire pour les aider à retrouver ou à garder leur salut. Par exemple, en se faisant baptiser au nom de Jésus, en faisant les restitutions qu’ils doivent faire

(je pense à https://www.mcreveil.org/ que je pourrais clairement qualifier de secte, notamment car ils m’ont stressé, car ils font quasiment de la restitution de ce qui a été volé une condition du salut, alors qu’elle en a plutôt été une conséquence)…

Elle peut aussi utiliser cette doctrine pour faire peur à ses adeptes et ainsi instaurer une véritable dictature, en les forçant à faire des bonnes œuvres pour l’église, sous peine de perdre leur salut. Elle produit des chrétiens craintifs, peureux, même, qui ont peur de la mort et de l’enfer, d’avoir perdu leur salut…

Et orgueilleux, car ils pensent pouvoir garder leur salut par leurs propres forces, et peuvent être prompts à s’en glorifier. Et endurcis, plus prompts à juger leurs frères et sœurs car ils disent qu’ils ont perdu leur salut pour x ou x raison. La doctrine de la perte du salut trouble et affaiblit l’Eglise, et est contraire au caractère de Dieu qui ne Se repent pas de ses dons, qui donne gratuitement. Quel père digne de ce nom abandonnerait Ses enfants ? À combien plus forte raison le Père tout-puissant, infiniment bon, infiniment miséricordieux, n’abandonnera jamais les Siens ! Croire en la doctrine de la perte du salut, c’est croire en un faux dieu, un faux jésus.

C’est croire au salut par la foi + les œuvres + le perfectionnisme. Une doctrine terriblement malsaine. Au lieu de croire en la saine doctrine du salut par la foi seule, par pure grâce, qui est un don de Dieu qu’aucun de nous ne mérite, ni de recevoir ni de conserver.
Voici un beau livre numérique qui, en plus de soutenir la véritable et merveilleuse doctrine de la sécurité éternelle (si belle que, dans mon orgueil et dans mon pharisaïsme, j’ai longtemps eu du mal à la croire et à l’accepter) en s’appuyant notamment sur les Écritures, montre les fruits pourris de la doctrine de la sécurité conditionnelle ou perte du salut, et tout le mal qu’elles font à l’Église : 

Il s’appelle Dieu abandonne-t-il celui qui est tombé, de Michel Cournoyer, aux éditions Or Ve Shalom. Vous pouvez aussi le retrouver sur ce lien : https://www.google.com/amp/s/docplayer.fr/amp/123172-Dieu-abandonne-t-il-celui-qui-est-tombe.html
Voici aussi des vidéos qui exposent les fruits pourris et la fausseté de cette doctrine abominable :
https://youtu.be/gjCNKES3Ap8
https://youtu.be/3O4W49CpMzk https://youtu.be/kkcnmAMni7M
https://youtu.be/ydc_q50vSaU
https://youtu.be/ukTHHMUQODA
https://youtu.be/FEdO0x00_10

Enfin voici un texte qui traite des 14 étapes qui doivent avoir lieu pour qu’un chrétien perde son salut, qui montre l’absurdité de cette doctrine : https://av1611.com/misc/lose-salvation.html

Je peux personnellement vous témoigner qu’une fois que j’ai accepté dans mon cœur et dans mon esprit la vérité de la sécurité éternelle du croyant né de nouveau (que je suis), ma croissance spirituelle s’est fortement accéléré. J’ai été délivré de nombre de poids et d’obstacles dans ma marche chrétienne. Mes relations avec mes frères et sœurs sont bien meilleures. J’arrive bien mieux à agir de manière désintéressée, par amour pour Dieu et mon prochain tout simplement. Et j’ai bien plus d’assurance dans l’évangélisation, puisque je sais que ceux que j’amènerai jusqu’au Seigneur ne deviendront pas simplement des candidats au salut, mais seront certainement sauvés pour l’éternité.

Je compte sur vous pour diffuser la vérité ! Trop de chrétiens sont encore faibles, trop de gens sont encore captifs à cause de cette fausse doctrine.

— Critères —

Exigences financières, Rupture sociale, Déstabilisation mentale, Asservissent,, Autres …

Note de Vigi-Sectes

Dieu ne se repent pas de l’élection, nous ne pouvons perdre notre nouvelle naissance, c’est pour la même raison que nous ne croyons pas que le peuple élu a perdu son élection, mais si cette élection (d’un peuple) n’est pas synonyme de l’élection individuelle multiple. Le peuple juif ne retourne pas en Egypte mais en Israël.

voir ls vidéo : https://youtu.be/KBQfeApx28Y

Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d’Abraham, de la tribu de Benjamin. Dieu n’a point rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance. Ne savez-vous pas ce que l’Écriture rapporte d’Élie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël: Rom 11:1-2 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.