La moquerie gratuite et inculte

Elle est l’apanage de l’homme des derniers temps, sensuel et irréligieux:

Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des prédictions annoncées d’avance par les apôtres de notre Seigneur Jésus Christ. Ils vous disaient : À la fin des temps, il y aura des moqueurs qui marchent dans l’impiété selon leurs convoitises, les voilà les fauteurs de divisions, les êtres charnels dépourvus de l’esprit (Jude 1:17-18);

Les premiers chapitres des psaumes et des proverbes nous rappellent le chemin béni de l’homme sage craignant Dieu, qui contraste avec celui des moqueurs, stupides, qui refusent la connaissance :

Bienheureux est l’homme qui ne vit point selon le conseil des méchants, et qui ne s’arrête point dans la voie des pécheurs, et qui ne s’assied point au banc des moqueurs ; (Psaumes 1:1 ; cf. Proverbes 1:22)

En leur répondant, nous ne devons pas leur ressembler…

Ne réponds pas à l’insensé selon sa folie, de peur que tu ne lui ressembles toi-même.

mais plutôt les « remettre à leur place » par un même langage.

Réponds à l’insensé selon sa folie, afin qu’il ne se regarde pas comme sage. (Proverbes 26:4-5)

Langage de Dieu en face des moqueurs

La Bible nous surprendra par cette réponse:

Puisque vous rejetez tous mes conseils, Et que vous n’aimez pas mes réprimandes, Moi aussi, je rirai quand vous serez dans le malheur, Je me moquerai quand la terreur vous saisira, Quand la terreur vous saisira comme une tempête, Et que le malheur vous enveloppera comme un tourbillon, Quand la détresse et l’angoisse fondront sur vous. (Proverbes 1:25-27)

La moquerie n’est alors plus une tare, mais un trait de la gloire de Dieu :

Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l’Éternel et contre son oint? -Brisons leurs liens, Délivrons-nous de leurs chaînes! – Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d’eux.

Moquerie et sarcasme dans les Ecritures

La parole de Dieu n’en est pas exempte. Paul cite et valide aussi une auto-critique caricaturale des crétois :

Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux. (Tite 1:12)

Les proverbes caricaturent les tares, comme ici, la paresse

Le paresseux plonge sa main dans le plat, et il ne la ramène pas à sa bouche. (Proverbe 19:24  cf. 26:15 )

Conséquences d’une vile moquerie des choses saintes

Quand Ismaël, le fils d’Agar l’égyptienne, se moqua1 d’Isaac, Sarah les chassa alors tous les deux.

La parole de Dieu nous enseigne la gravité des conséquences de la moquerie. Elle relate l’histoire d’enfants se moquant sans raison du prophète Élisée, alors qu’il faisait du bien au peuple (ayant assaini les eaux). Ils furent maudits par ce serviteur de Dieu, et punis de mort par la « providence2 » .

des petits garçons sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient: Monte, chauve! monte, chauve! Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants. (2 Roi 2 :23-24)

Achazia se moque du Dieu d’Israël en allant consulter Baal-Zebub. Dieu lui répond avec sarcasme et jugement.

Ainsi dit l’Éternel: Est-ce parce qu’il n’y a point de Dieu en Israël, que tu envoies consulter Baal-Zebub, dieu d’Ékron?… tu mourras certainement.  (2 Roi 1:8 cf. v.10, 12)

Le langage des Écritures de la Nouvelle Alliance nous met aussi en garde.

Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu.
Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. (Gal 6:7)

Sarcasme vertueux?

N’est-il pas vertueux de dévoiler la bassesse du moqueur, ou notre absence de vertu? La caricature peut aussi être ce langage « insensé » à l’extrême pour faire comprendre à une personne son état. La caricature fait alors office de prophète en pointant le péché manifeste.

Le dieu qui médite en voyage :

Et il arriva qu’à midi, Élie se moqua d’eux, et dit: Criez à haute voix, car il est un dieu; car il médite, ou il est allé à l’écart, ou il est en voyage; peut-être qu’il dort, et il se réveillera? (1Roi 18:27 )

Et Dieu, dont la colère est enflammée (Nombres 25:3), répond favorablement à la prière d’Élie (v.38) qui vient de se moquer des prophètes de Baal (dieu auquel une dévotion meurtrière est vouée. Jérémie 19:5).

Jonas, et son dédain pour les perdus

Jonas est triste à mourir à cause d’un peu d’ombre perdue, mais préférerait que Dieu perde les 120 000 hommes de Ninive, qu’Il a créé. Dieu lui permet de se reconnaître dans une scène qui peut être considérée comme caricaturale :

Et l’Éternel dit: Tu as pitié du ricin qui ne t’a coûté aucune peine et que tu n’as pas fait croître, qui est né dans une nuit et qui a péri dans une nuit. Et moi, je n’aurais pas pitié de Ninive, la grande ville … (Jonas 4:10-11)

Un chrétien peut caricaturer des vices, le péché que l’on doit haïr. Mais sans pour autant tomber dans le piège de l’orgueil. La charité doit accompagner la connaissance.

Pour ce qui concerne les viandes sacrifiées aux idoles, nous savons que nous avons tous la connaissance. La connaissance enfle, mais la charité édifie. Si quelqu’un croit savoir quelque chose, il n’a pas encore connu comme il faut connaître. Mais si quelqu’un aime Dieu, celui-là est connu de lui. (1 Cor 8:1-3)

Le danger de l’âme satiriste

La caricature n’est pas, en soi-même, une science noble ou un art à promouvoir. Le pasteur Richard Wurmbrand3 en répondant aux caricatures du christianisme du « manuel athée »4 la remets en cause.

Certains athées …. font une caricature de la religion.

Nous le regrettons. Les caricatures sont toujours dangereuses pour ceux qui les dessinent. Une jeune femme discutait un jour avec Hogarth, un grand artiste satiriste alors qu’il était à dessiner. Elle voulu apprendre à dessiner des caricatures. Hogarth a répondu: «Hélas, jeune dame, ce n’est pas une faculté à envier. Suivez mon conseil, et ne dessiner jamais des caricatures. A la longue, cette pratique m’a fait perdre la joie de la beauté. Je ne perçois jamais un visage, mais seulement ce qui le déforme. Je n’ai jamais la satisfaction de contempler le divin visage humain.5

Faire jaillir le défaut, comme par passion, ne peut être sain, par contre

l’amour couvre toutes les fautes.  (Proverbes 10:12b)

Le chrétien doit toutefois répondre à la caricature méchante sans utiliser le même langage, mais avec sagesse et humilité …

Car c’est la volonté de Dieu qu’en pratiquant le bien vous réduisiez au silence les hommes ignorants et insensés, étant libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté, mais agissant comme des serviteurs de Dieu.  (1Pierre 2:15 – 16)

Particulièrement, quand il annonce l’évangile, il ne s’émeut pas de la moquerie et ne décourage pas. (cf. Actes 17:32)

Les religieux chez Charly Hebdo

Le magazine n’a de charité ou de sensibilité pour personne6. Il se moque gratuitement, souvent de manière obscène7, indifféremment, ce qui est vil ou vertueux. Cette satire est rarement objective, alors qu’elle pourrait (au passage), instruire avec intelligence sur ce qui est condamnable et sectaire.

Mais eux, semblables à des brutes… parlent d’une manière injurieuse de ce qu’ils ignorent (2 Pierre 2:12).

La motivation de bien des moqueurs, semble être de s’adonner à leurs sens sans discernement ni retenue avec l’arrogance de la liberté. Le plaisir est d’autant plus grand qu’on s’adresse aux autorités les plus hautes. Jude qualifie ce type d’injure ainsi :

ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires… Eux, au contraire, ils parlent d’une manière injurieuse de ce qu’ils ignorent.. (Jude 1:8-10)

Exemple de Christ supportant la moquerie humaine

Et les pharisiens aussi, qui étaient avares, entendirent toutes ces choses, et il se moquèrent de lui. (Luc 16:14  cf. 23:36)

Il a répondu aux moqueurs par sa Parole prophétique (cf. 16 :17), son silence (cf. 23:9 et Psaume 22:8), son pardon :
Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font… (Luc 23:34)

C’est dans la crainte de Dieu et avec sobriété, que le larron repentant reprit son compère :

Mais l’autre le reprenait, et disait: Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation?  Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes; mais celui-ci n’a rien fait de mal. 

Encouragements pour une parole juste …

L’amour de la vérité se communique dans la charité. Il y a plusieurs manières de communiquer une « bonne parole ». Prétendre que seul le discours superficiel (bonnard et amical) soit valide pour tous, est une attitude naïve, contraire à l’enseignement général des Écritures.

Comment saurons nous répondre à la moquerie comme il se doit ?

  • Avec vérité et perspicacité pour éveiller celui qui se perd et l’appeler à la repentance (cf. 2Th 3:10 ; Actes 2:13, 14, 23, 38)
  • Avec patience dans le silence (cf. Jacques 1:1-5 ; 2Ti 2:24) sans faire de la moquerie une de nos armes
  • Sans rendre le mal pour mal, injure pour injures (cf. Ro 12:16-18 ; 1 Pierre 2:20-23 ; )

Communiquer avec sarcasme est parfois nécessaire. Oui, mais en étant au service de l’autre (Phi 2:3-5). Méditons Sa Parole (Psaume 1 :2) et restons en communion constante avec le Saint Esprit, sans … invoquer le feu du ciel (Luc 9:54).

Apprenons aussi nous-même à accepter le jugement, la critique,comme une instruction (c-à-dire la correction et la discipline, cf. proverbes 1:2,3,7) même quand celle-ci nous dérange. Certains utilisent avec profit « l’auto-caricature » mais sans tomber dans le dénigrement ou la non acceptation de soi.

…tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.  (Heb 12:11 )

sinon rien

Si le moqueur ne reçoit aucune instruction (Prov 9:7-9), alors ne laissons pas la chair répondre (1Th 5:15), il vaut mieux garder le silence.

  • 1 Dans Genèse 21:9 le terme tsachaq צָחַק généralement traduit par rire en français, est traduit par moquer dans la plupart des traductions littérales anglaises (KJV, LEB, Litv, MKJV, NASB, WEB, NKJV (dérision), CJB (s’amuser de)) ou allemandes ( ELB). C’est en tout cas le même terme hébreu utilisé dans les versets suivants Ge 19:14 Lot… sembla aux yeux de ses gendres qu’il se moquait, Ge 39:14 il nous a amené un homme hébreu pour se moquer de nous, Juges 16:25 Et ils appelèrent Samson de la maison des prisonniers; et il joua devant eux.
  • 2 Remarquons que ni Dieu, ni le prophète ne demande à être vengé par ses disciples, la vengeance appartient à Dieu: Deu 32:35  A moi la vengeance et la rétribution… cf. Héb 10:30 
  • 3 Un chrétien qui a connu la torture pendant 14 années passées dans les prisons communistes de Roumanie,
  • 4 Manuel distribué dans tous les pays socialistes, publié en 1961 par l’académie de Moscou
  • 5 The Answer to the Atheist’s Handbook, traduction libre
  • 6 Ce magazine cilble de la même manière, Christ ou Mahomet. Pourtant, aucun témoignage historique ne permet de critiquer Jésus quant à sa conduite.
  • 7 La satire se dessine de manière lourde, vile et répétitive par des déviations sexuelles . Charly Hebdo fait la satire de tous: Christ « qui ne pouvait applaudir sur la croix  » et Mahomet (dont la sexualité est souvent débattue).
Tagged:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *