« A propos des déclarations malencontreuses qu’il avait faites sur ce que nous devions attendre de l’année 1925,
frère Rutherford a un jour reconnu devant toute la famille du Béthel:
Je me suis comporté comme un imbécile »
( La Tour de Garde, 1er mai 1985, page 24).

 


 

Dans la Tour de Garde du 1er mai 1992 à la page 22, un sous-titre est significatif:

« Méditer sur les prophéties qui se sont accomplies ».

Dans notre longue étude, nous allons plutôt méditer sur les prophéties qui ne se sont pas accomplies !

Marque distinctive de tous les faux prophètes, les fausses prophéties et prédictions nous permettent en effet de déceler à la vitesse Grand V si une quelconque organisation est conduite ou non par l’Éternel le Dieu des vraies prophéties. La Bible, Parole infaillible de Dieu nous donne des références explicites sur cette question importante:

« Peut-être diras-tu en ton cœur: Comment connaîtrons-nous la Parole que l’Éternel n’aura point dite ? Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Éternel n’aura point dite. N’aie pas peur de lui ».
(Deutéronome 18:20-22).

«  … c’est par l’accomplissement de ce qu’il prophétise qu’il sera reconnu comme véritablement envoyé par l’Éternel ».
(Jérémie 28:9).

Selon la Bible, on reconnaît les divers faux prophètes à leurs fruits, savoir tout simplement de fausses prophéties. Le verdict est simple et sans équivoque ! Joseph Rutherford qui fut le 2ème  président des témoins de Jéhovah précise avec raison ce qui suit:

« Ils ont émis ainsi prophéties sur prophéties, particulièrement depuis 1918. Or chacun sait que rien de ce qui avait été annoncé n’est arrivé. Cela prouve seulement que ce sont de faux prophètes et que loin de représenter Jéhovah, ils ont toujours été au service de l’organisation de Satan ».
( Joseph . Rutherford, Lumière, vol.2, 1930, page 50).

Remarquons que selon Rutherford, l’énoncé seul de fausses prophéties prouve qu’il s’agit de faux prophètes et d’ouvriers de Satan. Ce critère, nous en conviendrons est déterminant. La Tour de Garde, dans le même sens, précise:

« Leurs prophéties ne se sont pas accomplies. Ainsi ce sont de faux prophètes et on ne doit plus les considérer comme des guides sûrs ».
( La Tour de Garde, 15 mai 1930, page 156, édition en langue anglaise).

Les témoins de Jéhovah aiment stigmatiser les nombreux autres faux prophètes ne réalisant pas que leurs arguments ont l’effet du boomerang:

« En dépit d’un certain pourcentage d’exactitude, la grande majorité des prédictions faites par les astrologues ne se réalisent pas. Par exemple, des astrologues avaient annoncé un déluge pour 1186 et 1524, mais cela n’arriva pas. En 1939, les plus grands astrologues de Grande-Bretagne déclarèrent qu’il n’y aurait pas de guerre. Quand elle éclata, ils annoncèrent qu’elle se terminerait l’année suivante avec la défaite d’Hitler … plus récemment, des astrologues hindous ont annoncé que la fin du monde surviendrait au début de février 1962 … mais une fois encore rien ne se produisit ».
( Réveillez-vous ! , 22 février 1974, page 7).

S’ils sont honnêtes, les témoins de Jéhovah doivent admettre qu’ils ont eux donné de nombreuses prophéties qui ne se sont jamais accomplies. Ils vont dès lors devoir entreprendre toute une gymnastique intellectuelle pour justifier leurs propres erreurs. Pour ce faire, ils utiliseront deux arguments principaux pour expliquer leur position. D’abord, ils affirmeront que la lumière va en augmentant et que la vérité devient plus claire au fil du temps. L’autre argument est la simple négation que les responsables de l’organisation ne sont pas des prophètes. Malheureusement pour eux, d’autres déclarations extraites de leurs brochures viennent rapidement contredire leur schéma. C’est ce que nous nous proposons de démontrer maintenant !

La lumière va en grandissant !

L’Organisation des témoins de Jéhovah se considère comme étant le « prophète de Dieu » !

« Le canal terrestre est un prophète ou bien une organisation agissant comme un prophète collectif ».
( La Tour de Garde, 15 septembre 1955, page 278).

« Il a suscité un prophète pour les avertir. Ce prophète n’était pas un homme, mais un groupe d’hommes et de femmes … aujourd’hui, ils portent le nom de témoins chrétiens de Jéhovah … ».
( La Tour de Garde, 15 octobre 1972, page 625).

L’Organisation des témoins de Jéhovah clame constamment la véracité de ses affirmations. Elle insiste sur le fait que les révélations successives doivent s’harmoniser parfaitement avec les révélations et vérités antérieures. Découvrons ce qu’elle affirme:

« Une nouvelle vue de vérité ne peut jamais contredire une ancienne. Une nouvelle lumière ne supprime jamais une plus ancienne mais la complète ».
( La Tour de Garde, février 1881, n°8, page 188, en langue anglaise).

« L’Organisation visible de Jéhovah est vraiment digne de confiance. Elle ne m’a jamais induit en erreur dans quelque domaine que ce soit ».
( La Tour de Garde, 1er septembre 1984, page 12).

Dans ce cas, l’Organisation reprend le témoignage d’un témoin japonais qu’elle avalise !

« Une version (the Anchor Bible) rend ainsi ce passage: ‘Je ne cours pas en zigzag’. Si nous apercevions des traces de pas sillonnant une plage en décrivant toutes sortes de courbes, revenant même parfois en arrière, il ne nous viendrait pas à l’idée que celui qui a fait ces traces était en train de courir, et encore moins qu’il savait où il allait. En revanche, s’il s’agissait de traces formant une longue ligne droite, tous les pas bien placés l’un devant l’autre et à égale distance, nous en conclurions que ces traces appartiennent à quelqu’un qui sait exactement où il va ».
( La Tour de Garde, 1er août, page 17).

Pourtant l’Organisation n’ignore pas qu’elle a annoncé quantité de fausses prédictions. Elle va donc tenter de sortir du bourbier en citant « Proverbes 4:18 »

« Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, dont l’éclat va croissant jusqu’au milieu du jour ».

Salomon déclare-t-il que la doctrine peut être changée ou que des prophéties puissent être remaniées ? Il est clair qu’il s’agit de la marche dans la justice et la sainteté comme le psalmiste le déclare: « Ta Parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier ! ». Ce chemin spirituel d’une vie de justice et de sanctification devient de plus en plus clair au fur et à mesure de notre marche avec le Seigneur, cependant les vérités qui nous dirigent ne changent pas au fil du temps. Proverbes 4:19 ajoute l’éclairage suivant: « La voie des méchants est comme les ténèbres, ils n’aperçoivent pas ce qui les fera tomber ». C’est le chemin d’une vis d’injustice qui conduit les hommes à la perdition. Proverbes 21:8 confirme cette vérité: « Le coupable suit des voies détournées mais l’innocent agit avec droiture ». Il ne s’agit donc pas de vérités qui se modifient avec le temps, mais de personnes qui choisissent ou non de vivre en fonction de la lumière de la Parole de Dieu !

Prenons maintenant quelques situations concrètes prouvant que les témoins de Jéhovah ont modifié leur position en se justifiant par le texte de « Proverbes 4:18

– Nous donnerons une doctrine enseignée dans un premier temps.

– Nous présenterons alors le rejet de cette doctrine ! ( la lumière va en grandissant) et la présentation d’un nouveau point de vue.

– Puis, nous assisterons au retour vers la première proposition !

Les Autorités supérieures de Romains 13

Depuis sa fondation et jusque 1929, l’Organisation des témoins de Jéhovah enseignait que les Autorités supérieures de ce monde étaient les pouvoirs politiques auxquels les chrétiens payent leurs taxes:

«  les chrétiens devraient reconnaître la vraie nature de ces royaumes et s’en tenir séparés, tout en leur rendant le respect et l’obéissance qui leur sont dûs, parce que Dieu leur a permis de gouverner comme l’enseigne l’apôtre Paul: que toute personne soit soumise aux autorités supérieures car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu (Romains 13:1) »
( Charles T. Russell, Etudes des Ecritures, vol.2, pages 78 et 79).

Puis en 1929, une grande lumière aurait éclairé l’Organisation des TDJ qui aurait alors compris grâce à Dieu que les autorités supérieures sont Jéhovah et Christ et non les pouvoirs politiques de ce monde:

« En 1918, les Israélites spirituels cédèrent sous les coups des puissances politiques hostiles à leur activité chrétienne et se relâchèrent dans leur travail d’éducation religieuse, en grande partie à cause de la doctrine religieuse prévalant encore, selon laquelle les chefs de l’organisation visible de Satan sont les autorités supérieures auxquelles toutes les âmes doivent être soumises, comme cela est recommandé dans l’épître aux Romains, chapitre 13, verset 1. En dénaturant les Écritures par cette interprétation vicieuse, la hiérarchie au pouvoir fut écoutée comme conseiller spirituel des puissances politiques … après la venue du Seigneur dans le temple et la libération du reste des Israélites spirituels captifs dans la Babylone moderne, le Seigneur OUVRIT GRADUELLEMENT leurs yeux à la vérité. En 1929, UNE GRANDE LUMIERE LES ILLUMINA. La Tour de Garde publia l’explication scripturale du chapitre 13 de l’épître aux Romains. Elle montrait que Jéhovah et Christ sont les autorités supérieures et non les gouvernements de ce monde ».
( La vérité vous affranchira, 1947, pages 286 et 287).

Nous y voilà ! En 1929, le Seigneur a ouvert graduellement les yeux de l’organisation quant à l’interprétation vicieuse de Russell. Or en 1966, les témoins de Jéhovah reviennent à la position initiale tenue par Russell et abandonnent l’explication éclairée par le Seigneur en 1929 !

« Par l’expression ‘Autorités Supérieures’, il faut entendre les gouvernements ou autorités politiques ».
( La vie éternelle dans la liberté des fils de Dieu, 1966, page 189).

Nous marquons l’essai et nous découvrons que le Dieu de vérité ne conduit pas cette organisation !

Les Sodomites

Pour Russell et le juge Rutherford qui furent les deux premiers présidents de l’Organisation, les sodomites (les habitants de Sodome) recevront encore une occasion de salut !

« Par là, notre Seigneur nous apprend que les Sodomites n’avaient pas encore eu une pleine occasion de salut, mais Il la leur garantit … pourquoi les sodomites ne devraient-ils pas eux aussi être bénis parmi toutes les familles de la terre ? Assurément, ils le seront ».
( Etudes des Ecritures, vol.1, page 115).

« Les habitants de Sodome et de Gomorrhe furent détruits par le feu. Cela ne veut pas cependant dire qu’ils allèrent dans une torture éternelle … au contraire, Dieu explique clairement qu’ils seront rétablis à leur état primitif … ».
( Joseph F. Rutherford, La harpe de Dieu, 1921, page 307).

Puis en 1954, l’Organisation va réfuter ce point de vue ! ( la lumière va en grandissant ! ):

« Il montrait nettement que la rançon était absolument impossible pour ces incrédules ou ces méchants volontaires, parce que Sodome et Gomorrhe étaient irrévocablement condamnées et détruites sans délivrance possible ».
( La Tour de Garde, 1er juin 1954, page 16).

En 1965, l’Organisation abandonne la vérité révélée en 1954 et revient à la position initiale:

« Tout comme pour Tyr et Sidon, Jésus montra que Sodome quoique inique n’était pas arrivée à l’état où tout repentir était impossible … par conséquent, tout espoir n’est pas perdu de guérir spirituellement les habitants de Sodome ».
( La Tour de Garde, 1er juillet 1965, page 395).

Puis nouveau revirement en 1988 ! Les sodomites sont irrévocablement détruits !

« Vu sous cet aspect, Jude 7 signifierait que, conformément au jugement qu’ils ont reçu, les méchants habitants de Sodome et de Gomorrhe ont été détruits pour toujours … il semble donc que ceux qui ont été exécutés lors de ces jugements passés aient été définitivement détruits ».
( La Tour de Garde, 1er juin 1988, page 31).

Et nous devrions accorder notre confiance à cette organisation ? Jamais !

L’esclave fidèle et avisé !

En 1881, L’Organisation enseignait que l’esclave fidèle et avisé n’était pas un individu, en l’occurrence  Charles Russell, mais une collectivité:

« Qui donc est le serviteur fidèle et sage que son Seigneur a établi sur sa maison, pour leur donner leur nourriture en temps voulu ? N’est-ce pas le petit troupeau des serviteurs consacrés qui s’acquittent fidèlement de leurs vœux de consécration- le corps de Christ … heureux ce serviteur (le corps entier de Christ) que son Seigneur lorsqu’Il viendra (grec elthon) trouvera ainsi ».
( La Tour de Garde, novembre 1881, n°5, page 5, traduction en langue anglaise).

Puis en 1921, (la lumière va en grandissant), on va enseigner que l’esclave fidèle et avisé est un homme !

« Ainsi donc clairement, le Seigneur a prédit un office qui serait rempli par un homme. Nous croyons que presque toute la totalité sinon toute la totalité des lecteurs de la Tour de Garde accepteront que l’homme que le Seigneur a choisi pour remplir ce travail fut le modeste, l’humble et fidèle serviteur, frère Russell ».
( La Tour de Garde, 1er mai 1921, page 135, traduction en langue anglaise).

« Ainsi la prophétie accomplie, les faits physiques et l’évidence circonstancielle sont des preuves concluantes que le frère Russell a rempli cet office du serviteur fidèle et avisé ».
( La Tour de Garde, 1er mars 1922, traduction en langue anglaise).

Enfin, en 1975, on revient à la position de 1881 !

« Comme l’esclave de l’illustration de Jésus n’est pas un seul homme mais la congrégation ointe des disciples du Christ … comme l’expliquaient ces articles, le serviteur de Matthieu 24:45 était un serviteur collectif »
( Le royaume millénaire de Dieu s’est approché, 1975, page 341).

Nous avons à votre disposition d’autres exemples, mais nous croyons que ces trois situations vous démontreront totalement le peu de confiance à accorder à cette organisation !

Les faux prophètes de Brooklyn

Il est remarquable de constater que de son propre aveu, l’Organisation des tdJ reconnaît que très souvent des hommes tels que Russell, Rutherford et Knorr se sont fourvoyés:

« Dans leur attente impatiente de la seconde venue de Jésus, les témoins de Jéhovah ont envisagé des dates qui se sont avérées inexactes. Certains les ont alors traités de faux prophètes. Toutefois, à aucun moment les témoins de Jéhovah ne se sont permis de faire ces prédictions au nom de Jéhovah. Jamais ils n’ont dit:’Ce sont les paroles de Jéhovah’. Voici au contraire ce qu’on a pu lire dans la Tour de Garde, leur organe officiel:’Nous n’avons pas le don de prophétie'(janvier 1883, page 425, édition anglaise). ‘Nous ne demandons pas que nos écrits soient révérés ou regardés comme étant infaillibles'(15 décembre 1896, page 306, édition anglaise). La Tour de Garde a également précisé que si certains reçoivent l’esprit de Jéhovah cela ne signifie pas que ceux qui servent actuellement comme témoins de Jéhovah seraient inspirés. Cela ne veut pas dire non plus que les écrits du périodique La Tour de Garde seraient inspirés, infaillibles et sans erreur ‘1er novembre 1947, page 333). La Tour de Garde ne prétend pas que ses déclarations sont inspirées, et elle n’est pas non plus dogmatique.( 15 août 1950, page 263, édition anglaise). Les frères qui préparent les publications ne sont pas infaillibles. Leurs écrits ne sont pas inspirés comme l’étaient ceux de Paul et des autres écrivains bibliques (2 Timothée 3:16). C’est pourquoi il a été nécessaire, à diverses reprises, parce que la compréhension était meilleure, de corriger certains points de vue (Prov.4:18) ».
( Réveillez-vous ! , 22 mars 1993, page 4).

Mais comment une organisation qui prétend transmettre la Parole de Dieu et la volonté divine à ses fidèles peut-elle dans le chef de ses présidents avoir une base aussi friable ? Ses erreurs doctrinales et ses nombreuses fausses prophéties que nous verrons font vaciller tout l’édifice. Un bâtiment dont les fondations sont fragiles s’écroulera, la bible l’affirme clairement ! (Luc 6). D’autre part, ils ont beau dire qu’ils ne sont pas prophètes, il est clair que l’esclave fidèle et avisé, nous l’avons vu est considéré comme étant un prophète !

« Jésus annonça que parmi son peuple il y aurait un esclave fidèle et avisé qui fournirait la nourriture spirituelle à la famille de Dieu composée de ses serviteurs fidèles sur la terre, cet esclave agirait en tant que canal de communication et surveillerait les intérêts du royaume de Dieu dans le monde entier (Matthieu 24:45-47). »
( La Tour de Garde, 15 mai 1969, page 304).

L’esclave fidèle et avisé est-il écrit est un canal de communication entre Jéhovah et le peuple de Celui-ci !

Le premier président de l’Organisation

Le premier président de l’Organisation était-il considéré comme étant un prophète ? Découvrons les textes:

« Non, les vérités que je présente comme PORTE-PAROLE de Dieu ne furent pas révélées  par des visions ou des rêves ni par la voix audible de Dieu, ni toutes d’un coup, mais graduellement surtout depuis 1870 et particulièrement depuis 1880 ».
( La Tour de Garde,  15 juillet 1906, page 229, édition en langue anglaise).

« Vraiment il vivait parmi nous dans ces derniers jours un prophète du Seigneur et bien que maintenant il soit mort à vue humaine, ses œuvres demeurent tel un témoignage constant à sa sagesse et sa fidélité ! ».
( La Tour de Garde, 1er juin 1917, page 163, édition en langue anglaise).

Ses prédictions:

Le millénium devait commencer en 1872 !

« Dans ce chapitre, nous présentons la preuve biblique indiquant que 6000 ans se sont écoulés depuis la création d’Adam, qu’ils ont été complets en l’an 1873 de l’ère chrétienne, que dès lors depuis 1872, nous sommes chronologiquement entrés dans le 7ème millénaire ou millenium ».
( Etudes des Ecritures, vol.2, page 27).

Christ est présent depuis 1874 !

« Notre Seigneur, le Roi désigné par Dieu, est maintenant présent, depuis octobre 1874 ».
( Etudes des Ecritures, vol.3, page 215).

Le temps de la fin a débuté en 1799 !

«  … du pouvoir persécuteur de la papauté prit fin en 1799. Date qui fut également le commencement du temps de la fin ».
( Etudes des Ecritures, vol.3, page 287).

La bataille d’Harmaguédon devait finir en 1914 !

« Il n’y aura donc pas lieu d’être surpris , lorsque nous montrerons dans les chapitres qui suivent, que l’établissement du royaume de Dieu est déjà commencé, que d’après les prophéties il devait commencer à exercer son pouvoir en 1878 et que la bataille du grand jour du Dieu Tout-puissant (Apoc.16:14), qui FINIRA en 1914 avec le renversement complet des gouvernements terrestres actuels, est déjà commencée ».
( Etudes des Ecritures, vol.2, page 99).

« la date de la fin de cette bataille est définitivement marquée dans l’Ecriture comme étant octobre 1914. Elle est déjà en marche son commencement datant d’octobre 1874 ».
( La Tour de Garde, 15 janvier 1892, page 21, édition en langue anglaise).

Babylone devait tomber en 1918 !

« C’est en 1918 qu’aura lieu visiblement la chute complète de Babylone au terme de la poisson de l’âge angélique ».
(Etudes des Ecritures, vol.3, page 290).

Le deuxième président: Joseph Franklin Rutherford.

Etait-il considéré comme un prophète ?

« Quelques livres seulement, parmi toute la bibliographie actuelle, font raisonner le message de la SURE PAROLE PROPHETIQUE: Ce sont ceux du Juge Rutherford ».
( Préparation, 1933, page 350).

Ses prédictions:

Le millénium et la résurrection des patriarches bibliques pour 1925 !

« Comme nous venons de le montrer le grand cycle du jubilé doit commencer en 1925 … c’est pourquoi nous pouvons nous attendre avec confiance à ce que 1925 marque le retour à la condition humaine d’Abraham, d’Isaac, de Jacob … ».
( Des millions actuellement vivants ne mourront jamais, 1920, pages 75 et 76).

« L’année 1925 est une date définitivement et clairement marquée dans les Ecritures, même plus clairement que 1914 ».
( La Tour de Garde, 15 juillet 1924, page 211, édition anglaise).

Comme nous pouvons le constater, Rutherford insiste avec force sur l’importance de 1925, mais lorsque cette date est dépassée, il prétend que c’est le diable qui a insufflé dans l’esprit des consacrés la pensée que 1925 verrait la fin de l’œuvre:

« On doit s’attendre à ce que Satan essaye d’insuffler dans l’esprit des consacrés la pensée que 1925 doit voir la fin de l’œuvre et par conséquent qu’il n’y a plus besoin pour eux de faire plus ».
( La Tour de Garde, 1er septembre 1925, page 262, édition anglaise).

Imbécile

Ecoeurant ! Rutherford se discrédite totalement. En fait, nous avons la preuve ici de la bouche même du Président de l’époque que ce n’est pas Dieu qui guide cette organisation mais Lucifer. Beaucoup plus tard, l’organisation des témoins de Jéhovah va aller jusqu’à dire que Rutherford aurait lui-même déclaré qu’il agissait comme un IMBECILE !

« A propos des déclarations malencontreuses qu’il avait faites sur ce que nous devions attendre de l’année 1925, frère Rutherford a un jour reconnu devant toute la famille du Béthel: Je me suis comporté comme un imbécile «
( La Tour de Garde, 1er mai 1985, page 24).

Qui voudrait être conduit dans les vérités spirituelles par un imbécile ???

Rutherford présente alors l’année 1926 !

« Et surtout 1926, cette dernière date marquant le début de l’œuvre de félicité ».
( Préparation, 1933, page 124).

« Non, nous ne plaisantons pas. Ces choses et d’autres encore sont absolument certaines, car promises par la Parole de Dieu. Le monde est déjà fini … et le jubilé antitypique, la période de restitution de la terre a vu son printemps commencer à s’écouler en 1926 ».
( L’Age d’or, 19 janvier 1921, page 240, édition anglaise).

En 1927, Rutherford déclare que 1914 est la date marquée de la fin du monde !

« Encore une preuve irréfutable et convaincante de la présence du Seigneur et de la fin du monde en 1914 ».
( Création, 1927, page 324).

La cerise sur le gâteau !

L’Organisation sans le vouloir admet qu’il est un faux prophète:

« Il est vrai que dans le passé, certains ont prédit la fin du monde et ont même fixé à cet événement une date précise … et pourtant, elle n’est pas arrivée. Rien ne s’est produit. Ces gens étaient de faux prophètes ».
( Réveillez-vous ! , 8 avril 1969, page 23).

Concernant les dates de 1914, 1918 et 1925, Rutherford précisera:

« Les dévoués serviteurs du Très-Haut furent quelque peu déçus dans leur attente par les années 1914, 1918 et 1925, et cette déception dura un certain temps. Ils apprirent plus tard que ces dates avaient bien été nettement précisées par les Ecritures, mais qu’il ne leur convenait point, cependant, de se livrer à des prédictions sur les événements futurs et qu’il leur suffisait de se confier en la Parole de Dieu qui se réalise toujours ».
( Justification, 1931, vol.1, page 334).

Quelle duplicité et quelle hypocrisie ! L’organisation par le biais de son président rejette la faute sur les pauvres témoins alors que c’est lui qui est l’auteur de ces fausses prophéties !

Beth-Sarim ou la maison des princes

Rutherford au nom de l’organisation acheta une villa californienne dénommée « beth-sarim », qui devait loger Abraham, Isaac et Jacob ressuscités. Cette demeure fut vendue en 1942 à la mort de Rutherford. Découvrons ce que pouvait déclarer le deuxième président de la Watchtower concernant cette demeure:

« En 1929 fut construite sur un petit domaine à San Diego, en Californie, une maison qui porte le nom de Beth-sarim, un mot, qui en hébreu, signifie maison des princes. Le but de l’acquisition de ce terrain et de la construction de cette demeure est de prouver d’une façon tangible qu’aujourd’hui certains hommes ayant une foi absolue en Dieu, en Christ et en son royaume, sont persuadés que le Tout-Puissant ressuscitera bientôt ses dévoués serviteurs des temps anciens pour leur confier la direction des affaires de ce monde. Cette propriété qui appartient à la Watchtower Bible & Tract Society est à la disposition du président de la Société et de ses collaborateurs jusqu’au moment où elle sera remise aux princes de la terre revenus. Il est vrai que tout ce que renferme notre planète appartiendra alors au Seigneur, et que ni lui ni les princes n’ont besoin que d’autres leur bâtissent des maisons. Mais il fut reconnu qu’il était bon et agréable à Dieu d’édifier cette habitation pour rendre témoignage à son glorieux nom, car c’est là une puissante manifestation de foi de ceux qui attendent la réalisation des desseins du Très-Haut. De nombreuses personnes connaissent la destination de cette demeure. Les incrédules ont donné libre cours à leurs sarcasmes, mais elle n’en est pas moins un témoignage au nom de Jéhovah. Quand quelques princes ressuscités l’habiteront, les moqueurs seront confondus ET LA FOI DE CEUX QUI FIRENT CONSTRUIRE BETH-SARIM SERA JUSTIFIEE ».
( Salut, 1939, page 272).

Il est clair que le Seigneur de Vérité n’ pas voulu justifier les croyances des témoins de Jéhovah et qu’il a fermé la bouche non seulement de Rutherford mais de l’organisation des témoins de Jéhovah ! En 1942, les témoins de Jéhovah cultivaient encore un peu d’espoir de voir se réaliser cette prédiction:

« Dans cette expectative, la maison de San Diego, Californie, maison qui fut mise en vedette par les ennemis religieux une intention malveillante, fut construite en 1930 et appelée Beth-sarim, signifiant maison des princes. En confiance, elle sera réservée pour l’hébergement des princes lors de leur retour. Les faits les plus récents démontrent que les religionistes de ce monde condamné grincent des dents à cause du témoignage que cette maison des princes apporte au monde nouveau ».
( The New World, 1942, page 104).

La preuve est établie! Les religionistes avaient raison et les témoins dans la confusion !

Les américains seront finalement vaincus par les nazis:

« Les démocraties et surtout l’Angleterre et l’Amérique sont sur le point d’être circonscrites par le grave péril que représentent le régime totalitaire, le Saint-Siège, les fascistes et les nazis … ».
( Face aux réalités, 1938, page 26).

«  J’ai déclaré que les nazis et les fascistes étaient unis afin de détruire l’Empire Britannique et cela SERA ACCOMPLI ».
( Judge Rutherford uncovers fifth column, 1940, page 15).

Merci Seigneur de nous permettre de vivre éloignés de tous ces faux prophètes et merci pour la clarté de ta Parole !

C. Piette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *