Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas,
ce sera une parole que l’Éternel n’aura point dite.
C’est par audace que le prophète l’aura dite:
n’aie pas peur de lui.
La Bible – Deutéronome 18:22  

Charles Taze Russell, fondateur de la Société de la Tour de Garde, a calculé la date des temps de la fin en mesurant la longueur du couloir de la pyramide de Gizeh.

En 1903 il pensait que Jésus était “revenu” depuis 1874 de manière invisible, et que les temps de la fin avaient aussi commencé en 1874. Voir document en anglais “Thy Kingdom come” p342 Ed. 1903. En 1905, il renversa la vapeur et affirma que les temps de la fin devaient commencer en 1915!

 pyramide

La grande pyramide fût appelée: «le témoin de Dieu en pierre»
dans «Thy Kingdom come» –  illustration p.333

D’où viennent ces 41 ans de différence dans son changement de calcul? Il a tout simplement voulu repousser cette date, mais il n’a avoué aucune erreur ou correction, c’est plutôt la longueur du couloir de la pyramide de Gizeh qui s’est allongée dans la réédition de son ouvrage! Dans l’édition de “Thy Kingdom come” de 1905, le couloir mesurait alors 3457 inches (87,81 mètres) , alors que dans l’édition de 1903 il n’était que de 3416 inches ( 86,76 mètres).

Voir documents scannées :

Les deux editions sont complètement différentes sur la date du début des temps de la fin, mais les deux éditions prétendent que ces mesures corroborent parfaitement avec le témoignage de la Bible!

La pyramide de Gizeh s’est-elle allongée
entre 1903 et 1905?

Peu probable! Par contre nous pouvons affirmer que Charles Taze Russell, le fondateur de la Société de la Tour de Garde, ne s’est pas contenté de faire de faux calculs, mais il s’est montré malhonnête en voulant “maquiller” ses mesures.

Sans nous lancer dans une discussion doctrinale et mystique aussi ténébreuse qu’un couloir de pyramide, nous pouvons affirmer que ses théories pyramidales n’ont rien de biblique. La date de la fin du monde / des temps de la fin ou du retour du Christ, en effet, ne se laisse ni calculer, ni mesurer dans les couloirs. Laissons donc Gizeh aux Egyptologues, et écoutons plutôt la Bible:

«Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure»
Matthieu chap. 25, verset 13.

Cette histoire qui date de presque un siècle pourrait faire rire, s’il n’était pas triste de voir aujourd’hui la même confiance quasi absolue des Témoins de Jéhovah à leur société. Cette pyramide en caoutchouc est révélatrice de la malhonnêteté et de la gratuité des affirmations avancées (souvent soit disant prouvées ! ) par la Société de la Tour de Garde.

On pourrait penser que ces erreurs n’appartiennent qu’au passé, loin de là, rien n’a changé, la génération de 1914 qui ne devait pas passer avant la fin du monde était elle aussi «élastique», jusqu’à ce qu’on en change la signification en 1995.

Eric P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *