Vous laisseriez-vous conduire par des tricheurs ?
La réponse sera très certainement négative.


L’Église mormone a-t-elle modifié des textes afin de tromper ses adeptes et sympathisants en leur dissimulant des choses peu glorieuses ? Il est en effet prouvé qu’il s’agit d’une politique normale au niveau des responsables de Salt Lake City. En fait, chez les mormons, les dés sont pipés. La tricherie est constante ce qui prouve qu’elle n’appartient pas au Dieu de vérité ! Cette organisation religieuse se présente comme étant tout à fait honnête dans son traitement des textes concernant son Histoire:

La plus importante histoire du monde est l’histoire de notre Église et c’est l’histoire la plus crédible et cela doit être ainsi .
(Joseph Fielding Smith, Doctrines of Salvation, vol.2, page 199)

Quant à la question: l’histoire de Joseph Smith a-t-elle été changée depuis l’édition originale ? Non, aucun changement n’a été apporté en aucune façon .
(Lettre de l’apôtre LeGrand Richards adressée à Morris L. Reynolds le 11 mai 1966)

Joseph était sincère ou alors il aurait permis que certains événements soient cachés et que seuls les grands événements de l’Église viennent à la connaissance du public. Il n’y avait pas de dissimulation dans son œuvre. Il n’y avait rien à cacher .
(John A. Widtsoe, Joseph Smith- Seeker after Truth, page 250)

L’histoire de Joseph Smith publiée par l’Église ainsi que les événements et les dates peuvent être acceptées comme un document digne de confiance peu habituel … l’histoire est véridique, aucune imperfection n’a été trouvée en elle .
(ibid., page 297)

En 1838, Joseph Smith commença la rédaction de l’histoire de sa vie. Il la publie dans « Times & Seasons . en 1842. Nous allons maintenant vérifier au-travers de quelques exemples la duplicité de cette organisation sectaire:

1. je l’avais frappé sur le nez:

L’individu à qui j’avais donné le coup de pied vint vers moi tout couvert de sang et me mit la main dans la figure car je l’avais frappé sur le nez et avec un rire de cheval il marmonna …
(Times & Seasons, vol.5, page 611)

Comparons:

L’individu à qui j’avais donné le coup de pied vint vers moi tout couvert de sang et me mit la main dans la figure et avec un rire de cheval il marmonna …
(History of the Church, vol.1, page 262)

On a tout simplement dissimulé le fait que Joseph Smith loin de manifester le fruit de l’Esprit (Galates 5:22) avait au préalable frappé son adversaire sur le nez et avec le pied !

2.  les côtés faibles de la nature humaine

Je fus livré à toutes sortes de tentations et me mêlant à toutes sortes de sociétés, je tombai souvent dans beaucoup d’erreurs folles et manifestai la faiblesse de la jeunesse et la corruption de la nature humaine qui, je m’excuse de le dire, me conduisit dans diverses tentations pour le plaisir de bien des appétits, offensants aux yeux de Dieu. En conséquence, je me sentais condamné .
(Times & Seasons, vol.3, page 749)

A quinze ans, le jeune Smith ne semblait pas quelqu’un de très recommandable. On est loin du jeune adolescent quasi angélique recherchant la volonté divine. L’Église mormone perçoit cette situation, c’est la raison pour laquelle elle va modifier le texte !

Je fus livré à toutes sortes de tentations et me mêlant à toutes sortes de sociétés, je tombai souvent dans beaucoup d’erreurs folles et manifestai la faiblesse de la jeunesse et les côtés faibles de la nature humaine qui, je m’excuse de le dire, me conduisit dans diverses tentations, offensantes aux yeux de Dieu. En faisant cette confession, personne ne doit supposer que j’étais coupable de grands et très graves péchés. Une disposition pareille n’a jamais été dans ma nature mais j’étais coupable de légèreté et parfois en compagnie de joyeuses sociétés … ce qui n’était pas en harmonie avec le caractère qui aurait dû être maintenu par quelqu’un qui a été appelé par Dieu comme je l’ai été. Mais cela ne semblera pas étrange pour quelqu’un qui se souviendra de ma jeunesse et qui est habitué à mon tempérament jovial. En conséquence de ces choses, je me sentais condamné …
(History of the Church, vol.1, pages 9 et 10)

Les tricheurs se sont sentis obligés d’ajouter une longue explication à la probable inconduite de Joseph Smith. De plus, ils utilisent la première personne du singulier afin de faire croire que c’est Joseph Smith lui-même qui s’exprime !

3. Les pirouettes linguistiques de leur prophète

Il est, dans la langue des hébreux, hawra-ang yeeshraw-ale l’ami d’Israël et il est digne d’être reçu et accueilli comme un homme de Dieu, oui, il a comme les anciens apôtres o logos o kalos , la bonne parole même la bonne parole qui conduit à la vie éternelle. Laus Deo- Dieu soit loué ».
(Joseph Smith, Millenial Star, vol.21, page 188)

Comparons:

Il est l’ami d’Israël et il est digne d’être reçu et accueilli comme un homme de Dieu, oui, il a comme les anciens apôtres, la bonne parole même la bonne parole qui conduit à la vie éternelle.
(History of the Church, vol.5, page 417)

Gênés par les pirouettes linguistiques de leur prophète, les responsables mormons ont élagué ce qui ne leur semblait pas trop sérieux!

4. qu’on y prenne garde au Prophète! 

Si un homme essaye de réfuter ce que je suis en train de dire après que je l’ai rendu évident, qu’il soit maudit .
(Joseph Smith, Millenial Star, vol.23, page 219)

Comparons:

Si un homme essaye de réfuter ce que je suis en train de dire après que je l’ai rendu evident, qu’on y prenne garde »
(History of the Church, vol.5, page 426)

Les propos acides du prophète mormon sont tout simplement rendus plus avenants !

5. Et 2 Dollars pour le Whisky !

Il me fut rapporté que quelques frères ont bu en ce jour du whisky en violation de la Parole de Sagesse. J’appelai les frères afin d’examiner le cas et je fus satisfait qu’aucun mal n’ait été commis et je leur donnai deux dollars avec des recommandations de remplir à nouveau la bouteille afin de les stimuler dans leur état de fatigue dû à leur voyage éreintant. »
(Millenial Star, vol.21, page 283)

Comparons:

Il me fut rapporté que quelques frères ont bu en ce jour du whisky en violation de la Parole de Sagesse. J’appelai les frères afin d’examiner le cas et je fus satisfait qu’aucun mal n’ait été commis .
(History of the Church, vol.5, page 450)

A votre avis, pourquoi a-t-on supprimé cette phrase ?

Ce qui est vrai avec Joseph Smith l’est aussi avec son successeur Brigham Young ! Tous les discours de Brigham Young apparaissent en grande partie dans une série de 26 volumes intitulée « Journal of Discourses ». L’apôtre et tricheur John A. Widtsoe a choisi et arrangé une sélection des discours de Brigham Young à partir du « Journal of Discourses . en les déformant totalement afin que l’on ne découvre pas certaines choses bien étranges. Ce travail a été fait en 1951 en anglais et il a été traduit dans notre langue en 1975. Les textes sont totalement falsifiés et ceci avec l’aval de l’Église mormone qui a donné sa bénédiction pour la parution. Le comble réside dans le fait que Widtsoe ose écrire ce qui suit:

Nous n’avons pris, dans ce livre, aucune liberté avec les paroles de Brigham Young .
( Discours de Brigham Young, page VII)

c’est la volonté du Seigneur d’arrêter de manger du porc

Je sais cela aussi bien que Moïse et sans le mettre dans un code de commandements. Lorsque je vous dis que c’est la volonté du Seigneur d’arrêter de manger de la chair de porc, il est très vraisemblable que quelqu’un vous dira que c’est la volonté du Seigneur d’arrêter de manger du bœuf et du mouton, et un autre que c’est la volonté du Seigneur d’arrêter de manger de la volaille et du poisson au point que l’esprit des gens devient désorienté, ne sachant plus comment décider entre ce qui est juste et ce qui est faux, la vérité d’avec l’erreur. Le bœuf qui se nourrit de notre herbe de montagne est la nourriture la plus saine dont nous ayons besoin actuellement .
(Journal of Discourses, vol.12, pages 192 et 193)

Comparons:

Je sais cela aussi bien que Moïse et sans le mettre dans un code de commandements. Le bœuf qui se nourrit de notre herbe de montagne est la nourriture la plus saine dont nous ayons besoin actuellement .
(Discours de Brigham Young, page 190)

De nos jours, les mormons peuvent manger de la viande de porc or cela était interdit par B. Young d’où la censure de ses paroles !

« Nous n’avons pris aucune liberté avec les paroles de Brigham Young ! »

Les mormons oisifs aiment danser …

Mettez-vous au travail et ouvrez quelques écoles et au lieu d’aller danser et vous satisfaire de cette folie, allez à l’école et étudiez, faites-y aller les filles et enseignez-leur la chimie pour qu’elles puissent prendre n’importe quelle de ces pierres et les analyser. Dites les avantages et ce qu’ils sont. Je ne crois pas qu’il y ait un homme ici qui puisse énoncer ces avantages. On peut apprendre les sciences sans beaucoup de difficultés. Au lieu d’aller à droite ou à gauche, renoncez à toutes promenades, mettez-vous au travail et apprenez quelque chose par vous-mêmes au lieu de vous complaire dans cette folie. Je veux avoir des écoles …
(Journal of Discourses, vol. 16, page 170)

Comparons:

Mettez-vous au travail et ouvrez quelques écoles et étudiez. Faites-y aller les filles et enseignez-leur la chimie pour qu’elles puissent prendre n’importe quelle de ces pierres et les analyser. On peut apprendre les sciences sans beaucoup de difficultés. Je veux avoir des écoles …
(Discours de Brigham Young, page 255)

La danse, nous le savons, est très prisée chez les mormons qui organisent souvent des bals et soirées dansantes dans les chapelles. Or Young déclare que la danse est une folie d’où la suppression du texte dénonçant cette folie !

« Nous n’avons pris aucune liberté avec les paroles de Brigham Young ! »

Errata: Un prophète sans visions

Attendez patiemment, frères, jusqu’à ce qu’il soit fait, et prêtez généreusement vos mains pour le terminer. Je sais comment il sera. Je ne suis pas un homme ayant des visions, il ne m’est pas donné non plus de prophétiser. Lorsque je désire cela, j’appelle frère Heber. Il est mon prophète, il aime prophétiser et j’aime l’écouter. Il est rare que je parle de révélations ou de visions .
(Journal of Discourses, vol.1, pages 132 et 133)

Comparons:

Attendez patiemment, frères, jusqu’à ce qu’il soit fait, et prêtez généreusement vos mains pour le terminer. Je sais comment il sera. Il est rare que je parle de révélations ou de visions .
(Discours de Brigham Young, page 420)

Comment ? Le Président, le Prophète, le Voyant et Révélateur Brigham Young qui admet avec beaucoup de franchise qu’il n’est pas un homme de visions ni qu’il puisse prophétiser, son prophète étant Heber Kimball ! Plutôt embarrassant pour l’Église ! Escamotons tout cela.

« Nous n’avons pris aucune liberté avec les paroles de Brigham Young ! »

Brigham Young oublie les  enseignements farfelu de son prédécesseur

… Joseph bien aimé, reçut le commandement de construire à Kirtland un temple au Très-Haut et ce fut la maison du Seigneur sur terre qui suivit celle qui avait été bâtie aux jours du temple de Salomon. Joseph ne reçut pas seulement la révélation …
(Journal of Discourses, vol.2, page 31)

Comparons:

… Joseph bien aimé, reçut le commandement de construire à Kirtland un temple au Très-Haut. Joseph ne reçut pas seulement la révélation … »

(Discours de Brigham Young, page 425)

Widtsoe veut absolument cacher le fait que Young se trompe ! En effet, selon le livre de Mormon (2 Néphi 5:16), un autre temple fut construit par les néphites après celui de Salomon. Tout le passage est censuré !

Baptisons, et rebaptisons …

« Nous n’avons pris aucune liberté avec les paroles de Brigham Young ! »

 A cette époque arriva une révélation que les Saints pouvaient être baptisés et rebaptisés quand ils le choisissent et alors que nous pouvions être baptisés pour nos chers amis .
(Journal of Discourses, vol.18, page 241)

Comparons:

« A cette époque(1840) arriva une révélation que nous pouvions être baptisés pour nos amis décédés .
(Discours de Brigham Young, page 462)

Young a enseigné que le principe du rebaptême était établi par révélation. Or l’Église mormone n’enseigne plus cette doctrine, d’où la censure de ses paroles !

« Nous n’avons pris aucune liberté avec les paroles de Brigham Young ! »

Les extraits que nous présentons ici sont de sa bouche et ont été prononcés sous l’inspiration que lui accordait, au moment même, la Puissance qui guidait sa vie .
(Discours de Brigham Young, page VI)

Christian Piette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *