Au début était la parole …

L’histoire nous reproche de ne pas avoir su (bien) répondre aux polémiques de notre siècle. Apprenons à raisonner au temps convenable en ayant les regards sur l’Éternité. Un regard sur le passé pourra notre rendre sage sur le présent.

Un survol de l’histoire des chrétiens allemands dans les années 1930, faces aux idéologies anti-christiques hitlériennes peut nous rendre sage et nous préparer aux temps de persécutions, qui ont déjà commencé.

Dans son livre de 1995, la Croix d’Hitler1, Erwin Lutzer écrit :

Le 30 août 1930, le Pasteur [allemand] Julius Leutherser s’exclamait à son tour:

« Christ est venu jusqu’à nous au travers d’Hitler… le Sauveur nous a trouvés grâce à son honnêteté, sa foi, et son idéalisme… Nous savons aujourd’hui que le Sauveur est venu… notre unique tâche consiste à être allemands, avant d’être chrétiens. » Nous n’en étions encore qu’au début de la lutte, mais il est clair que la croix gammée avait pour certains plus de signification que la Croix.

L’histoire montrera le prix à payer suite à une une telle méprise. Devons-nous être d’abord citoyens et ensuite chrétiens ? Devons-nous accepter et « bénir » toutes les ordonnances de la nation comme beaucoup de chrétiens allemands de 1930 le firent ?

L’Allemagne nazie su parfaitement entrainer dans son sillage la classe intellectuelle, les médecins, les académiciens, etc . Seules les valeurs fondamentales tirées des Ecritures Saintes purent s’y opposer.

Un mirroir du passé sur le présent :

Les médecins d’aujourd’hui perdent la parole:

Plusieurs médecins (dont nous ignorons les croyances) font mention de perte de liberté dans l’exercice de leur devoir, ce n’est pas nouveau. On note aussi le pouvoir influant de l’industrie pharmaceutique dans les rapports de médecine. Toutes les informations qui nous parviennent sont difficiles à vérifier, mais tout n’est pas « théorie de conspiration ». La corruption2 est une pandémie pas seulement en politique mais dans toutes les industries.

Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur,… Rom 3:4 

Plusieurs articles de presse font mention de « Délit de blasphème médical sous contrôle inquisiteur du conseil de l’ordre des médecins »3

Le 24 décembre, … [le premier ministre] s’est attaqué à la liberté d’expression des médecins en publiant un décret modifiant l’Article R. 4127-19-1 du code de santé publique afin d’interdire aux médecins d’exprimer des opinions divergentes de la doxa officielle (celle entérinée par le conseil de l’Ordre des médecins).

Un médecin4 témoigne recevoir des courriers comme celui-ci :

« J’ai fait du Reiki … il y a 12 ans : depuis des années j’entends des voix et je sais que mon problème est spirituel. Des voix m’agressent et d’autres me protègent, mais j’ai besoin d’avoir la paix car depuis 12 ans je perds tous mes postes de travail alors que j’adore mon métier. Il faut que je trouve une solution définitive pour avoir la paix et me stabiliser. »

Comment un médecin chrétien pourrait-il aider un patient sous emprise démonique sans parler de son sauveur ? Un autre docteur chrétien a été intimidé par notre institution républicaine après avoir témoigné de sa foi devant un patient en recherche de spiritualité :

J’ai reçu un avertissement de la part du conseil de l’ordre me stipulant qu’il m’est (totalement) interdit de faire état de mes convictions personnelles (tant religieuse que politique…) dans le cadre de mon exercice au cabinet. … si un besoin spirituel se faisait ressentir je devais en référer à un “professionnel” : prêtre, pasteur, imam, rabbin …  

En fait derrière cet athéisme ce cache un faux dieu qui insulte l’Eternel en mettant la science et la connaissance au dessus de son Créateur. Derrière la Marianne nationale se cache l’épouse de Baal… , La religion radicale qui vénère l’ “Athéisme” … dont le but avec son armée de démons, est de nous empêcher d’aller vers le Père, de nous le voiler.5

Un prêtre ou un pasteur connaîtra-t-il le sujet aussi bien que lui ? La république, officiellement « incompétente » pour juger de foi et de religion, serait par contre apte à définir quel «religieux » professionnel peut témoigner « spirituellement ». Dieu ne reconnaîtrait que ceux que le Roi reconnaît ? (Cf. La servante de Naaman. 2Roi 5:3)

Or, l’Ordre des médecins laisse passer les gros « poissons » de fausse science sans sourciller. L’hypnose, l’homéopathie, le reiki, les pseudo-médecines occultes, les guérisseurs sont conseillés et appelés dans les hôpitaux français et suisses par les responsables des urgences (je peux en témoigner en personne après m’être brûlé gravement). L’Euthanasie est accessible en suisse pour les vieillards et clochards … par amour pour eux. La liste serait longue …

Et maintenant, la liberté de parler des docteurs est remise en question ?

Les parents perdent la parole à la maison

Ils la perdent déjà sans l’aide de personne ne sachant plus éduquer leurs enfants. Idem dans les familles chrétiennes.
De plus, le droit d’éduquer à la maison vacille.

Trop discerner sur son temp est mal vu

A cause de grands dangers, de « l’ islamisme », le gouvernement doit

« lutter contre les séparatismes».

Notre président Emmanuel Macron nous a donné de l’ « espoir » dans ces temps angoissant par son discours du 20 octobre 2020:

La République, c’est à la fois un ordre et une promesse … Il faut donc faire respecter la laïcité fermement, justement. Sans se laisser entraîner dans le piège de l’amalgame tendu par les polémistes et par les extrêmes qui consisterait à stigmatiser tous les musulmans. 6

Comme le discerne mieux Ferhat Mehenni, polémiste(!), chanteur, homme politique et militant kabyle, exilé en France, faire un amalgame entre des croyants et leur religion est une erreur, mais séparer Islam et Islamisme en est une autre tout aussi grave :

« L’islam, c’est l’islamisme au repos
et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement.
C’est une seule et même affaire ».

Le résultat logique est que l’école à domicile devrait aussi être interdite7 pour les chrétiens, comme pour les salafistes. Le but étant de « protéger les enfants de la religion » … sauf de celle de la République : la laïcité, la seule religion endossée, en effet :

« Le problème n’est pas la laïcité… La laïcité, c’est la liberté de croire ou de ne pas croire, la possibilité d’exercer son culte à partir du moment où l’ordre public est assuré. »

Mais est-on libre de « ne pas croire » en cette religion laïque … quand celle-ci nous uniformise dans un rejet du vrai Dieu du judéo-christianisme?:

La laïcité : «  le ciment de la France unie ».

« La théologie laïque » selon l’ancien ministre François Peillon se présente ainsi :

« Jamais la laïcité n’a été un instrument de lutte contre les religions, mais toujours elle a été un outil de lutte contre les dogmatismes, les orthodoxies, les dogmes, les Églises. » mais s’il existe une théologie laïque, elle a alors son lot de dogmatisme, ses temples et ses clercs et soldats.8

Le couvre-feu

L’Église déjà vivait un quasi-interdit de rencontre dominicale, et depuis mi-janvier, avec le couvre-feu, aucune réunion n’est autorisée après 18h (Les frères et sœurs doivent subir un « séparatisme ». Rares sont ceux qui contestent, ni même qui reconnaissent une quelconque opposition avec les Écritures.

Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. Actes 2:42 

Les exhortations à la communion fraternelles en personne9 sont passablement « démodé », il n’est pas politiquement correct de « contraindre » le « fidèle » à quoi que ce soit. On n’évoque donc pratiquement plus les versets qui éclairerait trop le silence et l’inaction de l’Église. Or Christ et ses disciples était sainement contraints. Cf. Mat 16:21, 18:33, 23:23; Jud 1:3; Ap. 22:6.

Les chrétiens ne peuvent s’exhorter de vive voix

En Allemagne10, la police a interrompu une heure de prière de 15 chrétiens dans une maison privée jugée trop petite en Basse-Saxe le 5 janvier 2021. Le pasteur s’est sauvé. Ils avaient été dénoncés par leurs voisins.

Histoire allemande et les signes avant-coureurs d’un ésotérisme dangereux:

L’artiste peintre Hermann Otto Hoyer a rejoint le NSDAP11 en 1936, et a peint un des tableaux les plus connu d’Hitler (voir page de garde), ceux-ci étaient publiés en cartes postales comme matériel de propagande.

Il a vainement essayé de ménager la chèvre et le choux, en affirmant qu’il y a aussi des «juifs décents ». Encore plus troublant est le fait qu’il a utilisé le premier verset de l’Évangile de Jean pour titrer son « œuvre » où Hitler fait un discours. AU DÉBUT ÉTAIT LA PAROLE… faisant ainsi d’Hitler un Ersatz de messie.

«Hermann Otto Hoyer a octroyé à la création du parti nazi un niveau métaphysique avec un titre qui citait la première phrase de l’Évangile de Jean […]. Hitler apparaît devant un groupe d’auditeurs dans la pose d’un orateur, voyant ou guide »12

Propagane nazi de Hermann Otto Hoyer

« Au début était la parole »13 est le premier verset de l’Évangile de Jean tel que nous le connaissons, qui lui-même reprend le « au début » de Genèse 1:1.

Littéralement : « Dans un début »

Une lecture hébraïque de Genèse 1:1 montre que le premier mot de la Bible Bréshit בראשׁית signifie littéralement « dans un début ».

De même, en grec, l’Évangile de Jean commence par en arche εν αρχηG signifiant aussi littéralement « dans un début ».

Pourquoi la parole de Dieu commence par « dans un début » plutôt que par « au début » comme le traduisent nos Bibles? Peut-être parce-que ce « début » n’est pas LE début précis et unique (avec un article défini), comme s’il englobait tout ce qui existe. On ne sait pas quand les anges furent créés, mais peut-être aussi, parce-que Dieu existe sans commencement.

L’Apôtre Jean était juif, complètement imprégné du Tannach (l’ancien testament). Il commence son Évangile par le même premier mot de la Genèse, sans article défini. Un lecteur attentif verra ici l’expression de son identité juive et son profond respect de la révélation divine de Dieu au peuple hébreu. Il continue en annonçant que la Parole dont il parle, Jésus (Yeshuah) était non seulement juif (Jean 4:9), mais aussi son Seigneur et son Dieu (cf. Jean 20:28).

Chrétien, réveillez-vous

Un chrétien aimant les Écritures ne peut que crier au scandale devant l’usurpation des Écritures juives au profit d’une propagande antisémite. L’Allemagne de l’après guerre a finalement complètement innocenté Hermann Otto Hoyer.Maisun croyant ne peut ni ne doit rester passif à la table de tels mensonges.

Erwin Lutzer écrit encore :

« Le recul de l’Histoire nous incite à juger sévèrement les faits ; mais si nous avions vécu à cette époque, nous nous serions peut-être fait duper par le nationalisme ambiant. Imaginons qu’un jour nous ne mangions plus à notre faim, que notre économie soit complètement déséquilibrée, et que le pays soit déchiré par de perpétuels conflits ; nous serions peut-être alors tentés de croire celui qui saurait comment nous tirer du marasme. La République de Weimar était, on s’en souvient, paralysée sur le plan politique, incapable de mettre en œuvre un plan de redressement. Ce plan, Hitler l’avait ; on ne lui en demandait pas plus. »

Eglise Martin Luther de Mariendorf (Berlin) : Un soldat allemand
entre Christ et la jeunesse

L’Église nominale en générale (faite de chrétiens de tradition et non ceux nés de nouveau), non seulement n’enseignait pas tout le conseil de Dieu en Allemagne, mais elle s’identifiait parfois à la Nation d’ici bas, avant de s’identifier à Christ – Le Roi et Massiah des Juifs – Yehosuah ! C’est ainsi que la religion de la « croix d’Hitler » – un mélange de politique, de pseudo-science d’origine nouvelle-âgeuse, d’hindouisme et d’occultisme a fait son chemin.

Nous sommes sur le chemin de l’impossibilité de nous rassembler, de témoigner ou d’enseigner à la génération à venir les Écritures, bref de vivre notre foi librement.

Revivons-nous une ancienne dictature ? Non. Mais les vecteurs d’une nouvelle forme de dictature émergent. La dictature du future sera plus douce, car le contrôle digitale de l’information et des finances sera incontournable et sans besoin de torture : « Acheter et vendre » sera impossible aux dissidents. (cf. Ap 13:17).

Aujourd’hui, on parle des dictatures du passé sans en connaître leurs aspects religieux ou idéologique. L’avenir nous dira si l’Église a bien rempli d’huile sa lampe et est prête pour recevoir son Sauveur, dans la nuit des idéologies déviantes de ce siècle. (Cf. Mt 25)

La protection éternelle

Ce que nous vivons n’est pas surprenant, et nous savons dans quelle direction souffle le vent. Le chrétien aussi peut mourir d’une maladie comme un autre, et être persécuté. Mais nous savons que sa paix du cœur, sa joie et son espérance ne peuvent lui être enlevées dans l’attente du retour du messie.

Notre conseil de santé est le suivant : Confions-nous en lui ! Regardons alors à Celui qui se rit des « princes de la terre » et les « épouvante dans sa colère ».

Heureux tous ceux qui se confient en lui!  (Psaumes 2:12)

Il nous donne un espoir qui perdure à travers des âges et les circonstances les plus sombres. (cf. Néhémie 1:6 ; 2 Samuel 22:2. Psaumes 3:4 :; 1Chronique 28:30 )

Écoutons la voix de l’époux comme les vierges sages14 : Cf. Jean 12:46 ; Jean 16:8 ; Psaumes 46:2 ; 1 Corinthien 3:11 ; Jean 11:25 ; Éphésiens 4:29 ; Jean 17:3.


Notes

  • 1 Ce livre tout à fait recommandable, traite du sujet très actuel de la position du Chrétien face aux autorités. Nous noterons au passage, que quelques rares citations de ce livre, proviennent du livre « Trevor Ravenscroft, The Spear of Destiny ». Ce dernier est considéré comme s’apparentant à des théories de conspiration par un consensus d’historiens. (Wikipédia france) Par exemple, le fait que Dietrich Eckard fût un sataniste appartenant au groupe de Thulé depuis ses débuts.
  • Mais … Il est prouvable que Dietriech Eckard a tenu un discours en tant que conférencier invité dans le groupe de Thule en mai 1919, où il a rencontré Adolf Hitler. Il a agi ensuite comme mentor et ami d’Hitler dans les années suivantes. Il a ensuite rejoint le NSDAP, mais selon la journaliste Margarete Runte-Plewnia, n’en a jamais été membre officiellement (Wikipédia allemand). Il a joué un rôle important dans la propagation et publication de pamphlets antisémite du groupe de Thule depuis 1915 ! et du Deutche Arbeits Partei (parti résultant du groupe de Thulé, le DAP fût le parti précurseur du NSDAP, le parti Nazi) , ainsi que dans la vie d’Hitler (jewishvirtuallibrary.org/dietrich-eckart). Hitler lui a dédié une édition de Mein Kampf en 1925 et l’a considéré comme martyr du national-socialism.
    Bref, il semble que le livre de Trevor n’était pas si loin de la vérité concernant Dietrich Eckard, mais qu’à cause d’inexactitudes difficilement vérifiables, on le catégorise trop vite de « théorie de conspirations ».
  • Le NSDAP semble avoir voulu rester dans l’ombre au début, en occultant ses sources et ses liens. Il a publié sans publicité son matériel idéologique par le biais des éditions de Dietriech Eckard, Völkischen Beobachters. Toute vérité n’était donc pas facilement prouvable sur le moment, et encore moins un siècle plus tard. Ainsi, certains passages de l’histoire conservent quelques erreurs, ou visions trop subjectives, mais reposent tout de même sur une réalité incontestable.
  • 2 Mon expérience internationale dans l’industrie le confirme.
  • 3 francesoir.fr/opinions-tribunes/delit-de-blaspheme-medical-sous-controle-inquisiteur-du-conseil-de-lordre-des
  • Youtube : MAL TRAITÉS I Covid 19, le documentaire CHOC
  • 4 https://takiwasi.com/docs/arti_fra/reiki-ou-larnaque-spirituelle.pdf
  • 5 Témoignage d’un médecin que nous garderons anonyme.
  • 6 elysee.fr/: La République en actes : discours du Président de la République sur le thème de la lutte contre les séparatismes.
  • 7 Emmanuel Macron avait bel et bien annoncé la fin de l’école à domicile. Pourtant le projet de loi “confortant les principes républicains” présenté mercredi en Conseil des ministres a semble-t-il été assouplie. Si le principe reste l’école obligatoire, il sera toujours possible d’enseigner à son enfant à domicile, mais en respectant un certain nombre de critères pour y être autorisé. (europe1.fr 9 déc. 2020)
  • 8 Source : reforme.net tinyurl.com/y7qu2jt7
  • 9 Cf l’exortation en Hébreux 10:24-25, même si le contexte est différent.
    Veillons les uns sur les autres, … N’abandonnons pas notre assemblée,
  • 10 idea.de/spektrum/corona-pastor-ergreift-nach-aufgeloester-gebetsstunde-die-flucht
  • 11 Le parti Nazi d’hitler : En allemand « National Socialist Deutsche Arbeits Partei »
  • 12 « Après la Seconde Guerre mondiale, Herman Otto H. a été classé par la Chambre d’appel de Kempten comme « suiveur passif » selon la directive du Conseil de contrôle n ° 38 … Il a été crédité du fait qu’il n’avait fait de mal à personne, qu’il s’est retiré de toute activité politique publique en 1934 et s’est marié à l’église en 1936. » Source wikipédia allemand :
  • 13 En Allemand : « AM ANFANG WAR DAS WORT »
  • 14 Les vierges sages ont les attibus de celles qui craignent Dieu. Le terme fou / folle par-contre est rendu par 7 mots différents en hébreu. Cela va du naïf, crédule, mal informé, au méchant, rejetant la parole de Dieu activement. Le fou dans le NT est souvent celui qui perd tout. (Mat 7:26)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *