C’est Ewald Frank, un des plus importants porte-parole de la nébuleuse branhamiste qui écrivait:

« En juin 1933, le frère Branham VIT EN VISION les événements de la fin des temps. En dernier lieu, IL VIT UN CALENDRIER QUI, DE LUI-MÊME SE FEUILLETAIT POUR S’ARRÊTER FINALEMENT A L’ANNEE 1977. Alors que frère Branham fixait ce dernier millésime intensément, il entendit subitement une explosion extraordinaire, ensuite il vit que tout était rasé à même le sol. Il voyait du feu et de la fumée jusqu’à ce que tout fut en cendres. Frère Branham disait depuis ce jour que TOUT CE QUI NE S’EST PAS ENCORE REALISE LE SERA ENTRE LES ANNEES 1933 A 1977 ».
(Ewald Frank, La Parole de Dieu demeure éternellement, 1966, pages 19 et 20).

Puis en 1974, Monsieur Frank va nier l’histoire du calendrier qui s’effeuille:

« Jusqu’à présent, nous n’avons pas trouvé qu’il était question d’un calendrier qui s’effeuilletait  de lui-même, et se serait arrêté à l’année 1977 ».
(E. Frank, Lettre circulaire de janvier 1974).

On ressent chez Frank une gêne grandissante au fur et à mesure que les années s’écoulent en se rapprochant de 1977:

« Cela ne me paraîtrait pas étrange que l’année 1977 passe sans que le Seigneur vienne, car nous devrions alors soutenir l’épreuve, être testés ».
(Lettre circulaire, janvier 1977).

« En aucune manière nous ne fixons le temps et les moments, car ils reposent uniquement entre les mains de Dieu. Pour nous, même l’accent mis sur l’année 1977, sur laquelle non seulement frère Branham, mais d’autres encore, ont insisté, ne joue qu’un rôle secondaire. L’essentiel est notre préparation devant le Seigneur …  ».
(E. Frank, lettre circulaire, septembre 1976).

Il n’échappera à personne qu’à l’instar des Témoins de Jéhovah pour 1975, Frank prépare les siens à la grande déception !

« La parution du livre ‘ La vie éternelle dans la liberté des fils de Dieu’ qui disait qu’il serait approprié que le règne millénaire du Christ coïncide avec le 7ème millénaire de l’existence de l’homme, suscita une très grande espérance à propos de l’année 1975. A l’époque, et plus tard, des déclarations insistèrent bien sur le fait que ce n’était là qu’une possibilité ».
( La Tour de Garde, 15 juin 1980, page 17).

Le texte branhamiste est très clair ! Branham est au bénéfice d’une vision et il voit ce fameux calendrier qui s’arrête en 1977, suit une grande explosion et Frank d’ajouter que Branham disait que tout ce qui ne s’est pas encore passé le serait entre les années 1933 et 1977. Nous savons que Frank et Branham ont eu de nombreux contacts et jamais dans les écrits de Branham nous n’avons constaté une quelconque rétractation de l’année 1977 ! Branham a contrario précise:

« Je dis: ‘ Je prédis, d’après la façon dont va le temps, que cela se passera entre les années 1933 et 1977. Et les événements devront se précipiter pour se produire dans ce laps de temps ».
(W.M. Branham, La Révélation de J-C, n°6, Âge de Thyatire, 1960, page 39).

Dans le contexte de cette citation, l’Église Catholique Romaine devait prendre le pouvoir aux Etats-Unis et ces derniers devaient voler en éclats et ceci accompagné du fameux « ceci, c’est ainsi dit le Seigneur ».

« Il est certain que frère Branham a attribué une signification toute particulière à l’année 1977. Mais il s’agit de la placer dans le bon contexte ».
(E. Frank, lettre circulaire, mars 1972, page 3).

Découvrons ensemble ce contexte particulier !

« D’autre part, frère Branham a bien placé cette année devant nos yeux … du 5 au 11 décembre 1960, il prêcha sur les lettres aux 7 églises, et ces prédications furent, plus tard et avec sa collaboration, rédigées par le Dr L. Vayle pour éditer un livre. Il ne me restait plus qu’à écouter à nouveau les prédications sur les bandes magnétiques originales de l’exposé des 7 âges de l’Église. Les 3 déclarations suivantes, qui concernent notre thème, se trouvaient sur ces bandes. 1) Dans la prédication sur l’église d’Ephèse, frère Branham donne un aperçu et fait une classification de tous les âges de l’Église. Les 3 déclarations suivantes, qui concernent  notre thème, se trouvaient sur ces bandes.

  • Dans la prédication sur l’église d’Ephèse, frère Branham donne un aperçu et fait une classification de tous les âges. Il dit: ‘L’âge de l’église de Laodicée a commencé en 1906, je ne sais pas quand il se terminera, cependant je prédis que jusque 1977 il sera terminé (le Seigneur ne me dit pas). Je le prédis à cause de la vision que le Seigneur m’a montrée il y a quelques années. (Disons de suite que cette date alors provient d’une vision et la question se pose: Est-il ou non un prophète ?).
  • Dans la prédication de Thyatire, il dit: «  … alors je regardai à nouveau, et vis les Etats-Unis brisés en morceaux. Rien ne demeurait de reste. C’était ainsi dit le Seigneur. Alors je prédis 7 choses dont 5 sont déjà accomplies. Je dis que quelque chose comme des troncs se consumant et des rochers volant en éclats me furent montrés. Les Etats-Unis se trouvaient dévastés, aussi loin que je pouvais le voir, du lieu où je me trouvais. Je dis alors: Compte tenu des rapides progrès de ces temps, ceci s’accomplira entre cette année 1933 et l’année 1977 ».

(Remarquable ! Il est clair comme de l’eau de roche, sa prophétie concernant 1977 puise tout simplement à la vision qu’il vient d’avoir !).

  • Dans la prédication sur l’église de Laodicée, il dit: « Nous croyons que l’ âge de l’église de Laodicée a commencé en 1906. Je prédis-pensez à cela !(particulièrement vous qui entendrez les bandes magnétiques) je ne dis pas que ce sera ainsi, je dis uniquement à l’avance, que d’ici 1977 cela arrivera à la fin. La deuxième venue de Christ et l’enlèvement peuvent arriver à toute heure. Je peux me fourvoyer sur une année, vingt ou cent ans. Je ne sais pas, je le prédis seulement ».
    (Ewald Frank, lettre circulaire, mars 1972).

Les tentatives de voler aux secours de son prophète sont un pitoyable effort de concilier l’inconciliable ! Sa défense principale s’articule sur le verbe « prédire », en opposition avec le verbe « prophétiser ». Il reprend la bouée de secours de Branham:

«  … mais je prédis simplement d’après une vision qu’Il m’a donnée et en considérant les temps et la manière dont les choses évoluent, que cela se passera à un certain moment entre 1933 et 1977. En tous cas, cette grande nation se lancera dans une guerre qui la réduira en cendres. Tout cela est très proche, terriblement proche. Mais je peux me tromper, parce que je ne fais que prédire ».
(W.M. Branham, La Révélation de J-C, n°10, Âge de Laodicée, 1960, pages 9 et 10).

Imaginons, Elie, Ésaïe, Jérémie, Ezéchiel, Jésus et d’autres encore disant «  je peux me tromper car je ne fais que de prédire ! ». Les explications de Branham et de Frank sont lamentables. Dans l’ouvrage « Un prophète méconnu, William Branham » à la page 403, Branham déclare ce qui suit:

« L’année 1977 sera la 70ème année-jubilé … Dieu se sera occupé aussi longtemps des juifs que des non-juifs … ce(la réalisation du 7ème tableau prophétique) sera le jubilé de l’élévation de l’épouse et le retour de Christ aux juifs … nous ne savons pas quand cela se produira. J’ai eu cette vision en 1933 … et j’ai prédit qu’une grande tragédie se produirait aux Etats-Unis avant ou vers 1977 … j’ai prédit que tout cela se produirait entre 1933 et 1977 …  ».

Voyons l’enseignement de la vraie Parole de Dieu, non celle revenant sur les bandes d’enregistrement des messages Branham !

« Je confirme la Parole de mon serviteur et j’accomplis que que PREDISENT mes envoyés ».
(Ésaïe 44:26).

En toute bonne logique Dieu devait accomplir ce qu’avait prédit Branham, il ne l’a pas fait, Branham n’est donc pas un de ses envoyés !

« Qui a, comme Moi, fait des PREDICTIONS (qu’il le déclare et me le prouve) … depuis que j’ai fondé le peuple ancien ? Qu’ils annoncent l’avenir et ce qui doit arriver ! ».
(Ésaïe 44:7).

Les prédictions sont de parfaits synonymes des prophéties !

« Et l’Éternel me dit: C’est le mensonge qu’ils prophétisent en mon nom les prophètes ; Je ne les ai point envoyés, Je ne leur ai point donné d’ordre, Je ne leur ai point parlé ; ce sont des visions mensongères, DE VAINES PREDICTIONS, des tromperies de leur cœur, qu’ils vous prophétisent ».
(Jérémie 14:14).

Dans le Nouveau-Testament, Pierre écrit que le fruit des saints prophètes sont en effet de (vraies) prédictions !

« Afin que vous vous souveniez des PREDICTIONS des prophètes ».
(2 Pierre 3:2).

Tirez en les conclusions qui s’imposent, Monsieur Frank:

« Nous en pouvons déduire que ce siècle ne sera pas complètement écoulé avant le retour de Jésus-Christ. Cela correspond à ce que frère Branham vit en 1933 ».
(E .Frank, La Parole de Dieu demeure éternellement, page 21).

Monsieur Frank admet lui-même qu’on reconnaît un vrai prophète au fait que ses PREDICTIONS se révèlent correctes:

« Qu’est-ce qu’un prophète de l’Éternel selon les Ecritures ? Lisons Deutéronome 13:2-4 et Deutéronome 18:21-22. Nous y trouvons deux signes caractérisant le prophète: ses PREDICTIONS doivent se réaliser … ses PREDICTIONS se sont révélées véridiques ».
(E. Frank, La Parole de Dieu demeure éternellement, page 16).

Branham n’est donc pas un prophète de Dieu, mais alors la sinistre interrogation ! De qui est-il le serviteur ?

Tournons maintenant les regards sur l’exposé des 7 âges de l’Église:

« L’âge de Laodicée a commencé vers le début du 20ème siècle, aux environs de 1906. Combien de temps durera-t-il ? En tant que serviteur de Dieu qui a eu une quantité de visions DONT AUCUNE NE M’A JAMAIS TROMPE !(je ne prophétise pas) mais je prédis que cet âge se terminera aux alentours de 1977. Si vous voulez bien ici me permettre une note personnelle, je vous dirai que je fonde cette PREDICTION sur 7 VISIONS de PREMIERE IMPORTANCE qui se sont succédées devant moi un dimanche matin en juin 1933. Le Seigneur ME PARLA disant que la venue du Seigneur était proche, mais qu’avant son retour, 7 événements de première importance devraient avoir lieu. Je les écrivis et ce matin-là, je racontai la reveLATION DU SEIGNEUR … me basant sur les 7 visions, ainsi que sur les changements rapides qui ont balayé le monde depuis 50 ans, JE PREDIS (je ne prophétise pas) que toutes CES VISIONS DEVRONT SE REALISER d’ici 1977. Et bien que beaucoup auront l’impression que cette affirmation est faite à la légère, vu que le Christ a dit que nul ne connaît ni le jour ni l’heure, je continue à maintenir CETTE PREDICTION 30 ans après, parce que Jésus n’a pas dit que personne ne pourrait connaître l’année, le mois ou la semaine qui verrait sa venue. Ainsi, je le répète, je le crois sincèrement et je le maintiens selon ce que j’ai étudié dans la Parole, ainsi que par DIVINE INSPIRATION, que l’année 1977 pourrait bien marquer le point final des systèmes du monde et nous introduire dans le millénium ».
(W.M. Branham, Exposé des 7 âges de l’Église, pages 382 et 383).

Ewald Frank n’en rate pas une ! Ecoutez-le:

« Mais en ce qui concerne la mention de 1977, frère Branham tira ses informations de certains livres d’histoire de l’Église dans lesquels 1977 était cité comme le 70ème jubilé, et il assimila ces informations à l’espoir que d’ici là tout se serait réalisé
… frère Branham avait un si grand respect de la Parole de Dieu qu’il fit confiance aux exposés de célébres historiens de l’Église, persuadé qu’il était, que ceux-ci savaient exactement de quoi ils parlaient ».
(E. Frank, lettre circulaire, n°34, janvier 1988, page 4).

Ce à quoi nous répondons:

  • Le calendrier qui se termine en 1977 est une vision et non le fruit d’hypothétiques historiens. Que Monsieur Fait nous donne les noms de ces historiens sérieux ainsi que les références. Ce n’est certainement pas demain la veille !
  • On se demande où en est son discernement ! Être trompés par de simples historiens ?
  • Si son respect de la bible est tellement grand, il devait alors connaître Romains 3:4 !

Branham déclare alors ce qui suit:

« J’aime la vérité parfaite. Peu importe combien elle se met en travers de notre chemin: si c’est la vérité, Dieu finira toujours par montrer que c’est la vérité. Et s’il ne le fait pas l’un de ces jours, alors c’est que ma vision n’était pas juste. Vous voyez où cela me mènerait ».
(W.M. Branham, Révélation des 7 sceaux, 7ème sceau, 1963, page 45).

Cela mène directement sur le banc des faux prophètes !!!

Il continue alors:

« Seigneur, je suis conscient de ce qu’il m’arrivera au jour du jugement si j’induis ces gens en erreur ».
(W.M. Branham, J’accuse cette génération, n°9, 1963, page 48).

«  Si une personne seulement dans le monde entier peut prouver qu’une révélation ne soit pas juste, même partiellement, je suis d’accord qu’on me prenne pour toujours comme FAUX PROPHETE ».
(W.M. Branham cité dans: La Parole de Dieu demeure éternellement, page 19).

Sortez de tout cela chers amis trompés par ce faux prophète, il est grand temps de le faire ! Terminons ce chapitre par un dernier texte de Frank:

« Nous en pouvons déduire que ce siècle ne sera pas complètement écoulé avant le retour de Jésus-Christ. Cela correspond à ce que frère Branham vit en 1933 ».

Les sages quitteront un tel mouvement, les insensés resteront !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *