Traduction d’un article du site KSB-Alert.


Pourquoi Erlo Stegen a-t-il laissé Lydia Dube faire tout cela? Une rumeur ne reste pas toujours silencieuse.

Les dernières révélations sur les machinations de l ‘«ange déchu» de la «Mission Kwasizabantu», Lydia Dube, soulèvent dans les cercles de la «Mission», parmi ses adeptes et anciens membres, une question d’actualité particulière. 

Tout le monde cherche une explication sur les raisons pour lesquelles le protagoniste du prétendu «réveil», Erlo Stegen, avait une relation si indestructible avec Lydia Dube malgré ses nombreux délits allant jusqu’à des actes criminels, au point où elle pouvait faire tout ce qu’elle voulait sans  craindre de conséquences. 

Tout le monde est perplexe quant au secret de la relation entre Erlo Stegen et la femme qui serait morte dans sa jeunesse, a rencontré Jésus au ciel et a été renvoyée sur terre par le Fils de Dieu, parce que ses amis l’ont tellement pleurée. Tout le monde se demande: pourquoi Lydia avait-elle un «Carte blanche pour le péché» avec Erlo?

Sur la base de la «Mission», une phrase a longtemps circulé que Lydia Dube a imprudemment exprimée à plusieurs collègues. On y lit: «Je peux détruire l’œuvre Kwasizabantu en un jour, si je le veux». 
Mais ce n’est pas seulement depuis que cette phrase circule que le rôle spécial de Lydia Dube dans KSB a été chuchoté; pendant de nombreuses années, il y a eu des spéculations sur l’indisponibilité des «saints Sizabantu», souvent décrits comme autoritaires, hostiles et calculateurs. La rumeur selon laquelle la grande menace de Lydia Dube sur son immense pouvoir sur l’œuvre d’Erlo Stegen pourrait peut-être s’expliquer: Stegen et Lydia Dube ont eu une relation « intime », elle a un enfant  de lui.

Cette vieille rumeur ne s’est jamais arrêtée à Kwasizabantu, elle recevait toujours du fuel quand Lydia Dube était mentionnée dans KSB. Au début, dans les années 90, on disait qu’Erlo Stegen et Lydia Dube avaient une relation utile l’un avec l’autre, puis une relation sexuelle a été rapportée à huis clos, plus tard, on a dit qu’elle avait l’un de ses enfants. 
Elle aurait dû abandonner cet enfant à l’ adoption afin de préserver la réputation de la mission. De nombreux membres du personnel et anciens de la mission connaissent la rumeur, mais personne n’a pu la confirmer jusqu’à présent.

Dans une lettre d’un lecteur à un article du Dr Peet Botha dans son https://themissionary.blog/ il y a quelques semaines, une personne  «soucieuse» a écrit qu’il y avait des témoins disant que Lydia Dube avait effectivement été en service prolongé dans le district de Tugela il y a plusieurs années et avait donné naissance à un enfant. Il écrit:

«arrêtons-nous ici un instant: il y a des ZOULUS qui témoignent qu’il y a de nombreuses années, il y avait une certaine Thofozi Dube, sœur de Jabulane Dube, (oui, LA Thofozi et LA Jabulane) qui, alors que certains dans la mission principale demandaient où Lydia avait disparu, a été vue pendant plusieurs semaines dans le quartier de Tugela, enceinte (pas par l’Esprit Saint, si je puis ajouter) et finalement très enceinte, jusqu’à la naissance d’un enfant qui a été immédiatement mis en adoption. Ce sont les  ZOULOUS qui confirment cela, pas «les blancs ignorants » . Mais bien sûr – puisqu’ils sont si bons – les Dubes aujourd’hui vont sans aucun doute tout nier et prétendre être ceux qui sont «injustement calomniés».

La perssonne « soucieuse » semble, après tout ce qu’elle écrit, en savoir beaucoup sur KSB en Afrique du Sud. Nous ne pouvons pas vérifier toute vérité sur la question pour le moment – mais, comme on dit, presque toutes les rumeurs ont un vrai noyau. 
Ainsi était Dieter Stegen, le fils de Heino Stegens. Il s’est assis avec un enfant innocent à «Christen für die Wahrheit», est venu à des séances de «True Love wait» – et était depuis longtemps le père d’un enfant illégitime avec une femme zoulou. Comme toujours, la rumeur a été vigoureusement niée et niée jusqu’à ce que ce ne soit plus possible et que tout le monde le sache: 
Ce n’est pas une rumeur, c’est un fait. Le soi-disant «réveil» était gêné jusqu’à la moelle – surtout à cause du secret manqué de l’affaire.

La politique trop secrète du Kwasizabantu est probablement la raison pour laquelle le moulin à rumeurs était toujours présent sur toutes sortes de choses et les histoires les plus folles étaient racontées. C’est pourquoi Lydia Dube n’a pas commis cela – mais c’est possible. 
Les rumeurs sur l’enfant de Lydia, d’ailleurs, devenaient parfois plus concrètes avec une durée croissante – mais pas plus précises. On parlait encore et encore d’un fils qui étudierait en Suisse. Certains veulent même connaître le nom – Balu. Mais de temps en temps, on disait que c’était une fille – mais personne ne savait exactement. 
Tout comme la Mission Kwasizabantu n’a pas pu trouver de témoins de miracles parfois scandaleux, mais a mis en l’air des allégations incontrôlées, personne n’a pu prouver l’existence d’un enfant d’Erlo et de Lydia Dube. 
Néanmoins, il est vrai que Lydia Dube n’est pas restée à la Mission Kwasizabantu pendant plusieurs mois dans les années 90 à l’époque qui a été mise en question pour la naissance d’un enfant et personne ne savait officiellement où elle se trouvait. Cela ne veut rien dire non plus – mais cela pourrait. Si la personne  «soucieuse» des Zoulous écrit cela, cela pourrait confirmer que Lydia Dube «a été vue pendant de nombreuses semaines dans le quartier de Tugela… enceinte et enfin très enceinte…» cela peut être vrai, mais serait plus convaincant que ces indices, notamment en vue du développement actuel à Kwasizabantu pour appeler ces témoins et les laisser parler.

Puisque dans la «mission», il se passe actuellement des choses que personne n’aurait cru possibles, il ne peut être exclu que la rumeur sur «Mama Dube» soit vraie. Cela confirmerait une fois de plus l’ancienne classification des leaders dans les sectes dont trois choses sont à maintes reprises mentionnées selon lesquelles ils tombent: le sexe, le pouvoir et l’argent. 
La menace de Lydia Dube de détruire la mission d’Erlo Stegen en un jour doit avoir une histoire sérieuse – une telle menace est un chantage selon la devise: «Si cela ne fonctionne pas comme je le souhaite, alors je détruirai tout». Contrôle-t-elle Erlo Stegen depuis des années avec ceci – ou un autre secret? A-t-elle pu le mettre sous pression ou même le faire chanter pour qu’il laisse ses affaires véreuses, un enlèvement, des mensonges et toutes ses escapades comme les visites de casinos et les contacts avec des sorciers se répéter encore et encore? Et: Est-ce que cela a peut-être fait d’Erlo Stegen lui-même un esclave du péché qu’il aurait condamné à l’extrême chez les autres?

Nous ne savons pas. Mais la question de la carte blanche d’Erlo Stegen pour les péchés de Lydia Dube demeure, et ne sera peut-être jamais répondu. Parce que Lydia Dube n’a plus à menacer, car elle seule connaît le secret de sa relation avec Erlo Stegen. Elle a ce qu’elle voulait: le pouvoir chez Kwasizabantu, le pouvoir sur un Erlo Stegen impuissant à cause de sa démence et le pouvoir sur l’argent de la «mission». Pourquoi devrait-elle, si tel était le cas, sonner l’alarme au monde entier en disant qu’elle a un enfant d’Erlo Stegen? Pourquoi voudrait-elle encore détruire l’œuvre d’Erlo Stegen aujourd’hui avec la révélation d’un tel secret, alors qu’elle est la bénéficiaire de l’œuvre d’Erlo Stegen?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *