La Kabale n’est pas associée à notre connaissance à une secte dangereuse, de type “pure et dure”.
Mais …  voici notre appréciation critique de ses enseignements sur le plan spirituel 
Il y a un large éventail de type de Kabbale et Kabbalistes (des plus traditionnels en passant par Madona, j’avais fait une recherche sur le sujet, il y a 20 ans, … )
En une ligne, mes souvenirs sont que la plupart des interprétations et traditions Kabbalistes dénaturent (mystifient quand cela n’est pas nécessaire)  les Saintes Ecritures (Torah et les Prophètes) sans en reconnaître la profondeur, ni le Messiah révélé en Yesuah.
Certains mouvements Kabbalistes peuvent devenir une source d’obscurcissement plutôt que de lumière:
Ils sont radicalement opposés à la Loi de Moïse,
  • en pratiquant l’astrologie cf. Deutéronome 18,
  • et en ayant une forme de religion initiatique cf. Exode 20:24-27,
et en cela dangereux spirituellement. En voici un exemple: http://kabbalah.com
Enfin, pour une réponse plus précise et érudite, consulter l’association lebergerdisrael que nous recommandons,
pour vous permettre d’avoir une réponse de spécialistes juifs sur le sujet. 
Vous trouverez sur le site https://lebergerdisrael.org/ des commentaires précis sur la Torah et le Messiah.
E. P.

Voici un commentaire de Juifs messianiques qui confirme et complète cette courte analyse:
“bien répondu… La kabbale est un sujet vaste et nébuleux. Certains des mystiques qui étudient la kabbale versent dans un ésotérisme complexe et obscur. Les textes sur le sujet empruntent un peu partout, mais certains d’entre eux sont très anciens et remontent, selon certains, à Moïse. Il est parfois surprenant que certains sujets et certaines formules soient de nature à confirmer la pluripersonnalité de Dieu et la divinité du Fils. Mais ce genre de texte n’est pas accessible à tous.”